Actualités Kabylie

Le RCD fête ses 27 ans - Démission collective à la section d’Aghribs

Rien ne va plus au RCD. Alors que le parti célèbre sa 27ème année d’existence, 44 militants de la section d’Aghribs, à Tizi-Ouzou, commune de naissance de Saïd Sadi, ont décidé de démissionner collectivement.

Dans une déclaration adressée à la presse, ces militants dénoncent “la gestion catastrophique et antidémocratique” ainsi que l’état de déliquescence et de “délinquance politique dans lequel se débat le parti, réduit à un club d’amis, voire à un registre de commerce au profit d’un seul homme”, référence faite à Saïd Sadi, l’ancien président du parti.

Construction d’une nouvelle mosquée en face de la résidence universitaire de M’douha

Ecole primaire Baidi Ramdane

KABYLE.COM Kabylie - Encore une nouvelle construction de mosquée en Kabylie : cette fois juste en face de la résidence universitaire de jeunes de filles de M’douha ! Des dizaines de projets de lieux de cultes comme celui-ci sont en cours de réalisation à travers plusieurs localités de la Haute Kabylie, financés exclusivement par l’argent du contribuable à des fins politico-religieuses.

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"11940","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"525","width":"700"}}]]

Grève générale des étudiants à l'Université de Tizi-Ouzou

Répondant à l’appel de la CLE, Coordination locale des étudiants et structure syndicale estudiantine représentative de tous les comités autonomes, les étudiants de l’université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou ont observé une grève générale dans la journée d’hier.

Le portrait érigé à la mémoire de Tahar Djaout est dans un piteux état

Le portrait érigé à la mémoire de Tahar Djaout est dans un piteux état

Ce portrait a été érigé par les autorités de wilaya dans un lieu insalubre, mal fréquenté et pernicieux, il y a environ deux années. Cet endroit est connu sous le nom de « jardin» de la grande mosquée Arezki Charfoui à Tizi-Ouzou.

La population a vivement contesté le choix de l’emplacement de cette dite « plaque commémorative » car c'est une manière détournée de salir la mémoire de celui qui s’est battu durant sa courte vie  contre la politique de la terre brûlée initiée par les prêcheurs de haine et ennemis du peuple.

Une marche réussie pour le MAK

Une marche réussie pour le MAK
La kermesse carnavalesque organisée et orchestrée par le gouvernement en collaboration avec la direction de la culture de wilaya et autres associations culturelles affiliées directement au pouvoir, qui ont mis le paquet avec des grand moyens matériels, logistiques, humains et médiatiques colossaux pour gâcher, la grande marche organisé par le MAK ( Mouvement pour l’autonomie de la kabylie) en invitant des troupes folkloriques musicales de différentes wilayas arabophones, des bus remplis de personnes entassés, venant d’autres wilayas du pays pour gonfler le nombre afin d’embrouiller la manif , un couscous poulet géant offert aux citoyens par la wilaya et galas artistique gratuit à la grande salle de la maison de la culture Mouloud Mammeri avec la participation des chanteurs de salon connus comme des « artistes » à la solde du pouvoir.

Yennayer en Kabylie - Marche à la mémoire de feu Hocine Aït Ahmed

« Yennayer 2 966 serait dédié à la mémoire de DDA El Hocine, illustre figure de la démocratie. »

A l’occasion, de la célébration de Yennayer 2966 (nouvel an Imazighen) le 12 janvier prochain, des marches de protestations citoyennes et autres rassemblements sont prévus dans les capitales de Djurdjura (Tizi Ouzou) , Hammmadite ( Bejaia) et Thouvirth ( Bouira).

Des Kabyles apostats contre la langue Tamazight

Dans certaines écoles primaires de la capitale de Djurdjura, des parents d’élèves s'obstinent à ce que leurs enfants ne suivent plus aucun cours de Tamazight. Ces Kabyles de services ont tenté de se constituer en association pour demander au DEW (directeur de l’éducation de wilaya) de dispenser leurs enfants de cet apprentissage. 

Tartag Tinhinane élue Miss Kabylie 2016

Originaire d’Azeffoune, ville côtière de la wilaya de Tizi-Ouzou, Tartag Tinhinane a été élue hier, samedi 09 janvier, Miss Kabylie 2016 lors de la 11ème  cérémonie de Miss Kabylie organisée au Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou.

Les places de première dauphine et de deuxième dauphine sont revenues respectivement à Thanina Laïb d’Aïn El-Hammam et Tirki Radia de Béjaïa.

16 autres prétendantes concourraient dans le cadre de la célébration du Nouvel An Amazigh « Yennayer-2966 ».

Le village Ath Ahmed transformé en lieu de pèlerinage

Le village Ath Ahmed
Kabyle.com - Kabylie - Pour arriver à Ath Ahmed, village natal du défunt révolutionnaire, fondateur du premier parti politique d’opposition algérien, situé au cœur de Djurdjura dans la commune d’Ait Yahia à une cinquantaine de KMS du chef lieu de la capitale de Djurdjura, il nous a fallu traverser toute la Haute Kabylie en arpentant des pistes détériorées, vétustes, des virages périlleux et routes dégradées dans un piteux état. Enfin débarqué au village natif du saint Cheikh Mohand Oul Hocine, l’oncle du feu leader du FFS (front des forces socialistes), nous avons été accueilli cheleureusement par la population et la famille du grand combattant qui a marqué la révolution et l’histoire du peuple kabyle et Algérien d’une pierre blanche.