Home Langue kabyle La langue kabyle

La langue kabyle

0

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le kabyle peut s’écrire aussi bien avec l’alphabet amazigh tifinagh qu’en écriture latine (alphabet phonétique international API).

Agemmay amaziɣ alatin : l’alphabet courant

La plupart des Kabyles emploient l’alphabet latin pour lire et écrire en langue kabyle.

L’agemmay amazigh alatin contient 23 lettres latines standards et 11 lettres supplémentaires. Sa forme a été fixée par le linguiste Mouloud Mammeri dans les années 1960.

Le kabyle possède ses propres parlers régionaux.

Particularités phonologiques du kabyle

Le kabyle connaît de grands écarts d’intonation dans les aigus et les graves.

Le système phonologique (consonantique) s’organise autour de quelques grandes corrélations : la tension, le mode de franchissement, la voix, la pharyngalisation, la nasalité.

Le système vocalique berbère, très simple, est fondamentalement ternaire : /a/ – /i/ – /u/. Les voyelles se liront différemment selon qu’elles sont placées ou non à proximité des lettres dites empâtées.

L’apprentissage du kabyle langue afrasienne à la croisée des langues chamitiques, cananéennes sémito-puniques, hyperboréennes kelto-nordiques est bien plus complexe que l’arabe qui demande une quinzaine d’années d’études pour la maîtrise parfaite de la langue.

La langue kabyle est réputée difficile à apprendre, en raison de ses sonorités très spécifiques. Certains sons kabyles n’existent pas en français. Vous retrouvez le th anglais, le r roulé, le h aspiré, le ch allemand, le r espagnol de Juan, le w anglais, des sons plus complexes emphatiques co-articulés, le g’ prononcé avec une aspiration du palais entre le g, le h et le y, les affriquées dentales sourdes [ts, tts], les co-articulation vocalique furtive akw [u/w]…

La lettre b se lit soit b ou v.

La lettre d qui se lit d ou dh.

Le t qui se lit soit t ou th.

Le g qui se lit gu ou g’.

Le k se lit k ou k’.

En apprenant le kabyle vous saurez vous débrouiller dans la plupart des langues du monde.

La langue kabyle contient des mots issus des langue anciennes libyques et puniques. Les emprunts lexicaux à l’arabe sont historiquement incontestables. Phéniciens et les Arabes parlaient des dialectes dérivés d’un même idiome.

Tamazight : une langue reconstruite

Animé par le désir d’une langue amazighe modernisée le pan-berbérisme tend à « re-amazighiser » la langue en utilisant des mots issus de la langue mère tamazight, une proto-langue basée sur les racines communes de chaque branche.

Le kabyle avec ses différents parlers et variantes locales, la taqbaylit est une langue à part entière. D’un strict point de vue linguistique, il n’y a aucune différence entre langue et dialecte.

Ressources complémentaires

Où et comment apprendre le kabyle ?

Clavier amazigh en ligne latin de Kabyle.com (prochainement)

Clavier amazigh en ligne tifinagh de Kabyle.com (prochainement)

Kabylie, la langue (encyclopédie berbère de Gabriel Camps)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici