Les 25 ans de Kabyle.com : de nouvelles idées originales émergent

Kabyle.com fête ses 25 ans cette année. En cette occasion, la rédaction du site a concocté un programme riche et varié, avec de nouvelles idées originales de création de contenus.

Le contexte actuel pour les Kabyles est très sombre. Les hommes et femmes de culture, militants associatifs, de pensée libre, des centaines de simples citoyens sont emprisonnés par le pouvoir algérien.

Les défis liés à leur emprisonnement, la paupérisation de la classe moyenne dans la diaspora, la crise économique mondiale, et les pressions culturelles sont des sujets préoccupants.

Les valeurs que nous portons par notre identité kabyle peuvent être une source de force et de détermination. Les plateformes ecommerce kabyles et amazighes fleurissent, les projets éducatifs, les nouvelles associations laissent présager d’iniatives très positives et du renforcement économique des Kabyles.

C’est pourquoi nous aspirons à relancer les entretiens avec des créatifs, des entrepreneurs, des écrivains et artistes dans le but de faciliter la transmission des connaissances culturelles et de stimuler la pensée critique.

Un who’s who du numérique amazigh et kabyle

La première idée est la création d’un who’s who du numérique amazigh et kabyle. Ce répertoire présentera les personnalités qui marquent le développement du numérique dans le monde amazigh dans son ensemble, qu’il s’agisse de développeurs, de designers, de chefs d’entreprise ou de simples passionnés.

Ce projet vise à mettre en lumière les talents kabyles et amazighs du numérique et à inspirer les jeunes générations à s’engager dans ce domaine.

Des échanges et conversations intimes de Kabyles

La deuxième idée est la création d’une série d’échanges et de conversations intimes de Kabyles.

Ces témoignages, écrits par des Kabyles de tous horizons, permettront de partager des expériences personnelles et des réflexions sur la vie, la culture et l’identité kabyle. Ces discussions thématiques sur un sujet de société donné se démarqueront clairement des échanges souvent dépourvus de qualité mémorielle fréquemment constatés dans les commentaires fragmentés sur Facebook, ou encore sur X (Twitter). Cette qualité mémorielle tient à la nature et à la profondeur des souvenirs, des informations ou des récits conservés dans la mémoire individuelle ou collective. Nous trouvons des publications intéressantes sur les réseaux sociaux. L’idée est plutôt ici d’initier un échange constructif en traduisant la pensée et la force réthorique de chacun, avec des personnes aptent à échanger dans le dialogue et si possible qui ont un certain vécu, une vision ou une aspiration à valoriser le patrimoine.

Ce projet vise à donner la parole aux Kabyles et à leur permettre de s’exprimer librement sur des sujets qui leur sont importants autrement que par les réseaux sociaux qui ont leur propre forces virales, de connectivité, d’engagement, de partage d’information mais qui aussi montré des limites dans la portée de notre combat : bulles d’information, filtrage du contenu et censure, superficialité, manque de contexte, trolls et provocations et surtout leur éphémérité.

D’autres idées en cours de développement

En plus de ces deux idées phares, la rédaction de Kabyle.com travaille sur d’autres projets, dont :

  • Une série de documentaires sur l’histoire et la culture amazighe;
  • Une plateforme de e-commerce pour promouvoir les produits et services numérique (retour de Boutique-berbere.com) ;
  • Un concours de création de contenu bilingues kabyle-français.
  • La mise en place de la bibliothèque amazighe et université amazighe pour tous : Tasdawit

Vos suggestions sont les bienvenues

La rédaction de Kabyle.com est ouverte à vos suggestions pour enrichir son programme. N’hésitez pas à nous faire part de vos idées en commentaire de cet article ou sur les réseaux sociaux.

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Publications: 567

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.