Le virus Corona et la mise à nu des puissances

7
Coronavirus

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Nous assistons à une crise sanitaire planétaire sans précédent, un virus nommé Corona apparu en Chine depuis la fin de l’année 2019 ne finit pas sa propagation dans le monde et fait de plus en plus de victimes chaque jour.

Le monde se réveille et le cauchemar ne fait que commencer, les grandes puissances avec un PIB en bonne santé frappées de plein fouet et se contentent de compter leurs victimes chaque soir, une tragédie qui a pris au dépourvu les pays qui pourtant se portent économiquement bien.

Cette pandémie a mis à nu les systèmes de santé des pays développés comme La France, l’Italie, l’Espagne, les USA, pour ne citer que ces pays qui occupent en ce moment les premières places de classement en nombre de contamination et de décès, leurs stratégies quant à la gestion des crises de cette ampleur reste aussi à désirer.

L’opinion publique en France, dont le système de santé est réputé mondialement pour être le plus performant et surtout offrant un accès le plus démocratisé aux soins, est prise de court et choquée de découvrir au grand jour l’impuissance des pouvoirs publics dans la gestion de cette crise.

Les faits révèlent la réalité des choses, à l’approximation dans les décisions et des mesures des
pouvoirs publics jugées parfois tardives ou insuffisantes, s’ajoute l’inadéquation des moyens censés répondre aux exigences de la situation à l’exemple de la pénurie flagrante de masques y compris pour les professionnels de santé les plus exposés au risque , le manque d’autres moyens comme les respirateurs et le nombre très limité de lits de réanimation dans les structures hospitalières (7500 lits) contre 25000 en Allemagne.

Les observateurs les plus avertis ne cessent de tirer la sonnette d’alarme depuis des années sur le risque et les conséquences des politiques d’austérité imposées par des pouvoirs successifs de gauche comme de droite notamment dans le secteur de santé qui a connu en 16 ans une suppression de plus de 69000 emplois dans les hôpitaux d’après les organisations syndicales du secteur.

Avec cette pandémie qui risque de n’épargner aucun coin sur terre, le monde est entrain de
découvrir les défaillances et les caprices du système capitaliste basé sur la cupidité et la recherche incessante du gain y compris dans les secteurs de santé censés avoir comme seule mission, la protection et le bien être des vies humaines.

Quand dans ces pays dotés d’une économie forte, on se retrouve contraints par manque de moyens à choisir les personnes à sauver dans les hôpitaux par le critère d’âge, il y a de quoi à se poser beaucoup de questions. On l’a compris maintenant, avoir un PIB en bonne santé, avoir une industrie d’armement les plus pointues ne suffisent plus pour protéger des vies des citoyens contre la nocivité d’une créature microscopique virale. Si c’était le cas, Trump aurait déjà fait usage de ses missiles de dernière génération pour épargner les vies des américains qui risqueront de payer le prix plus fort de cette tragédie. Mais non, à chaque arme sa cible et les virus ne craignent pas les missiles.

Cette pandémie mondiale, laissera certainement des séquelles et impactera le monde de demain. Les baromètres doivent être remis en question ou alors mis à jour. La puissance d’une nation se mesure avant tout en sa capacité à assurer un système de santé capable de protéger des vies humaines y compris dans les moments de crise les plus critiques.

Lyazid Chikdene

7 Commentaires

  1. bonne analyse ; comme quoi la pensée complexe de macron ne lui a été d’aucune aide , ni la maitrise des horloges , ni le pragmatisme ; tout n’était que slogans pour séduire les naifs à grand coup de communication ;

  2. Une alerte aux Amazighs qui croient qu’ils sont les derniers au monde, c’est le moment de prendre le train pour aller vers la modernité et la civilisation, aller hop….

    Il nous faut une feuille de route pour avancer et SVP, boycottons les voyous du pouvoir et les généraux !!!
    Personne n’a besoin des missiles no avions de guerre…

    Arezzzath

  3. Le pire des coronavirus c’était l’invasion Arabes au VII em siècle qui avaient paillé et massacrés les populations Berbères qui était le plus grand genocide de tout les temps au nom d’Allah , d’ailleurs 15 siècles après 95% des Berbères sont toujours sous le joug de la soumission avec des cerveaux formatés ! « Irréversible « 
    Aujourd’hui ce nouveau virus qui fait hélas beaucoup de morts dans le monde mais il ne sera jamais aussi dévastateur que la soumission des arabes le faite le coronavirus il aura son antidote bientôt mais le Conorabes jamais !

  4. la moitié des kabyles portent des noms de familles arabes.
    si les berberes ne sont pas metissé avec les arabes, alors d’où viennent-ils ces noms de familles à consononce arabes.

  5. Et l invasion des romains des wisighots des turcs des français tu as oublié
    On est des Algériens d ascendance berbère, romains, arabe, turc
    Ne mélange pas ton corona à tes ancêtres
    Tu ne connais rien à l histoire

  6. Dans votre article, vous ne dites pas pourquoi, même développées, ces nations sont en échec. N’est ce pas que le capitalisme vit de profit qu’il met en avant et ne reconnait pas l’humanité qu’il considère comme une marchandise et rien de plus ? Comme le capitalisme, votre philosophie se base sur l’idéologie capitaliste ? Ce qui explique que vous évitez d’aller au fond des choses?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici