Adieu l’artiste Idir, symbole d’un engagement intelligent

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Canada- 4 mai 2020- C’est avec la tristesse de tout un peuple que le Congrès des Kabyles du Canada, CKC, exprime la grande douleur de notre communauté causée par la perte du grand artiste et ambassadeur, Idir. Un artiste de haute facture qui a su, par sa voix, ses mélodies et ses messages soutenus, déterrer la culture ancestrale, immortaliser le mode de vie de sa Kabylie natale et porter le cri de son identité millénaire amazighe au-delà des frontières de son pays. Le CKC présente ses sincères condoléances de notre communauté à sa famille, à sa Kabylie natale et à toute la terre des Amazighs.

La communauté kabyle du Canada, à l’instar de tous les Kabyles et Amazighs à travers le monde, est consciente de l’énorme perte que notre culture vient de subir suite au départ du chantre de la chanson kabyle. Son œuvre magistrale a séduit le monde des arts, interpellé les politiques et surtout secoué les concernés, les siens, de l’urgence de se ressaisir et de prendre en charge cette culture menacée par des pouvoirs assimilationnistes. Idir nous a montré qu’il était possible de nous servir de notre langue pour faire voyager notre culture et nous rendre fiers de notre identité. Il a su faire la promotion de notre identité par le travail intelligent et par la fierté assumée, loin des chants des sirènes et des conflits stériles.

Idir a été l’ambassadeur par excellence des aspirations de notre peuple. Il l’a fait par son art, sa générosité débordante, son humilité légendaire et son ouverture généreuse vers l’Autre. Une ouverture mesurée par un esprit visionnaire de partage et de réciprocité. Idir a marqué son peuple, le monde et les détracteurs de son identité par la qualité et la profondeur de son message digne des plus pacifistes de ce monde. Point de justification de ce qu’il était. Point de revendication de la reconnaissance de l’Autre. En Kabyle et Amazigh fier, il était là au nom de son identité millénaire, vivante, universelle, authentique et portée sur un avenir meilleur pour les siens et pour le monde.

L’ensemble de son œuvre est sans conteste un héritage immense qu’il a légué à son peuple et nous en serons éternellement fiers. Un trésor qu’il faut d’abord atteindre pour mieux le vulgariser. Idir est un modèle d’engagement intelligent qu’il faut faire connaitre à toutes les générations de Kabyles et d’Amazighs. Son départ laisse un grand vide. Son répertoire est un testament que nous devons assumer et transmettre en toute fierté aux prochaines générations. Idir, Hamid Cheriet est parti rejoindre Mouloud Mameri, Matoub, Djaout et tant d’autres. Ces étoiles enfantées par notre peuple illuminent le ciel de notre identité et alimentent au quotidien notre détermination à demeurer nous-mêmes.
Repose en paix Hamid Cheriet Illumine le ciel bleu de la Kabylie et de Tamazgha Idir Courage à la famille Cheriet et à notre peuple
CKC Mai 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici