Le bruit des bottes et le silence des pantoufles

Le bruit des bottes et le silence des pantoufles

Drapeau de Catalogne

Catalogne

Communiqué de Corsica Libera organisation politique indépendantiste corse 3/11/2018

L'Europe s'est mise à sa nouvelle mode, celle du pas cadencé et les stocks de bottes n'ont jamais été aussi importants de Madrid à Varsovie depuis bientôt 80 ans.

Le bruit en résonne dans les rues de Rome, dans les ruelles de Varsovie, sur les ramblas de Barcelone et bientôt sur les boulevards parisiens.

La maladie brune étend ses ailes sur le vieux continent et en Amérique du Sud.

Tout cela dans le silence complaisant des vieillissantes démocraties européennes qui ne sont plus qu'un futile avatar du rêve de Robert Schuman.

La seconde moitié du siècle dernier peut être qualifiée comme celle des terrorismes d'Etats rampants.

Les luttes de libération nationale, les processus démocratiques d'indépendance se heurtent partout aux exigences d'Etats fascisants. La Catalogne en est l'exemple premier. Tout comme en Corse, l'expression démocratique est bafouée et foulée aux pieds. Cela dans le silence assourdissant des pantoufles européennes et de ses dirigeants.

Le simulacre de justice espagnole vient de demander 215 années de prison contre des leaders politiques démocratiquement élus et poursuivis pour une prétendue rébellion.

Pour autant, cette institution supranationale qu'est l'Europe continue à ignorer les dragonnades madrilènes et l'instauration du délit de démocratie dès lors que cette dernière permet l'émancipation des peuples telle que l'ONU le préconise.

Ce déni de la démocratie est flagrant en Catalogne comme en Corse où un gouvernement français aux abois tend à répondre aux légitimes aspirations d'un peuple par la mise en place de gouverneurs locaux, préfets à la sauce Vichy.

Ùn lasceremu micca fà, sulidarità incù i nostri fratelli catalani, libertà per i prighjuneri pulitichi catalani.

Corsica Libera

Rubrique
Étiquettes