Vote amazigh aux législatives en France : un appel à la mobilisation des Franco-Amazighs

Les Amazighs dans le monde suivent de très près les élections législatives françaises, à la suite de la dissolution du parlement par le président Emmanuel Macron et les conséquences des résultats obtenus par l’extrême droite aux élections européennes du 9 juin dernier. La perception de l’étranger n’est pas la même qu’en France.

Le Président de l’Assemblée Mondiale Amazigh au Maroc, Rachid Raha, a donné son injonction pour ces élections précipitées et lance un appel aux citoyennes et citoyens Franco-Amazighs (Franco-Berbères), d’origine marocaine, algérienne et tunisienne, à se mobiliser activement afin de faire barrage au Rassemblement National et Reconquête.

Votons AMAZIGH pour les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet prochains

Votons pour les candidats « démocrates » de « Nouveau Front Populaire » de Gauche

Les ONGs et militant-e-s Amazighes (Berbères) suivent de très près les élections législatives françaises, à la suite de la dissolution du parlement par le président Emmanuel Macron et les conséquences des résultats obtenus par l’extrême droite aux élections européennes de 9 juin dernier.


Pour ces élections précipitées du 30 juin et 7 juillet prochains, les ONGs et associations de défense des droits des Amazighs (Berbères) lancent cet appel aux citoyennes et citoyens Franco-Amazighs (Franco-Berbères), d’origine marocaine, algérienne et tunisienne…, de se mobiliser activement afin de faire barrage aux partisans de l’extrême droite. Le Rassemblement National (Front National), dont la campagne électorale se base essentiellement sur la haine et le rejet des émigrés et des musulmans, menace sérieusement, non seulement la République française, mais aussi toute l’Union européenne, et les relations euro-méditerranéennes.


Rappelons bien que les soldats marocains, algériens et tunisiens, ont été recrutés et engagés par les autorités coloniales durant les années 1914-1918 et 1939-1945, et elles se sont mobilisés et sacrifiés, pour secourir la France, pendant la Première et la Deuxième Guerres mondiales contre le grand danger du nazisme, par le sang et les armes.
Maintenant, les descendants, des tirailleurs et soldats nord-africains  des deux guerres et de l’immigration Amazighe ( berbère) originaire des montagnes algériennes de Kabylie et des Aurès, de l’oasis de Mzab, des chaînes montagneuses marocaines d’Atlas, du Rif, et de la vallée du Souss et du sud tunisien,… sont appelés, à leur tour, à contribuer, de nouveau, à sauver la France en ce troisième millénaire et en cette année 2024/2974 de ce grand danger populiste et xénophobe qui menace les valeurs de liberté, de laïcité, d’égalité, de tolérance, de solidarité, bref des « valeurs démocratiques ».


Les citoyens Franco-Amazighs (Berbères), hommes et femmes libres, épris de liberté, de paix, de justice sociale et du respect d’autrui, condamnent énergiquement toutes formes de radicalisme politique et religieux (islamisme politique, racisme, xénophobie, et repli identitaire..), les ONGs et militants associatifs Amazighs appellent les citoyennes et citoyens Franco-Amazighs à se mobiliser activement, à investir largement les réseaux sociaux, à inviter leurs proches et leurs voisins, à voter massivement le 30 juin et le 7 juillet 2024/2974, pour les candidats démocrates du «Nouveau Front populaire » uni de la Gauche.


Cet appel est un engagement fort, pour faire valoir nos droits à vivre dans une société démocratique autour d’un contrat social et politique fondé sur l’égalité des droits, la justice, la liberté et la laïcité. Notre engagement est un signal et un appel aux forces démocrates et de gauche, pour enfin reconnaître l’amazighité comme composante multiculturelle et partie prenante de la France réelle.

Votons AMAZIGHES pour les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet prochains.

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 625

2 commentaires

  1. Les Amazighs et les Kabyles en particulier sont assez grands pour savoir pour qui voter. Ils n’ont pas à recevoir de directive de vote. Appeler à voter pour le mouvement hybride de gauche et d’extrême gauche est tout simplement un manque de respect à leur intelligence..

  2. N’oublions pas l’humiliation qu’avait subit le président provisoire Monsieur Ferhat MEHENNI à la chaîne Cnews dont ont lui avait refusé l’accès à la dernière minute pour être interviewé par le journaliste Ivan Rioufol car le refus vient de la présidence française à cause de l’intérêt français !!! Aujourd’hui soyons pas amnésiques, j’appelle à tous les kabyles de France et Navarre de voter, sauf pour les députés Macroniens et pourquoi pas Bardella…?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.