Visite de Tebboune en Kabylie : une mascarade du régime colonial algérien

Communiqué du Ministère de l’Intérieur du Gouvernement Kabyle en Exil

Le Gouvernement Kabyle en Exil (ANAVAD) tient à dénoncer fermement la visite annoncée de Tebboune en Kabylie et les manœuvres orchestrées par les services algériens pour créer une fausse impression d’accueil favorable. Le dispositif du 26 juin dernier a été réinstallé avant-hier, le 08 juillet 2024, à Tizi-Wezzu et jusqu’à Boumerdes, avec un chapiteau géant dressé à Oued Fali pour un discours devant une foule qui n’est pas kabyle.

Cette mise en scène vise à masquer le rejet clair et constant de Tebboune par les peuple kabyle. Des bus remplis de jeunes, très probablement des militaires déguisés en civils, ont été vus quittant la ville, escortés par la police et la gendarmerie, pour se rendre à des lieux d’hébergement en vue de constituer une foule artificielle pour les besoins de la communication coloniale qui voudrait faire passer la Kabylie pour un territoire algérien.

Ces actions montrent un mépris total pour la volonté et la dignité de chaque Kabyle. La police, adoptant un comportement agressif et insultant, tente de contrôler et de restreindre les mouvements des citoyens le long des routes que Tebboune empruntera. La situation est extrêmement tendue et témoigne d’une répression flagrante et injustifiée.

Nous condamnons cette mascarade orchestrée par le régime colonial algérien, qui tente de donner l’illusion d’un soutien populaire inexistant.

La Kabylie ne reconnaît pas l’autorité de Tebboune et ne votera ni pour lui ni pour qui que ce soit, sauf dans le cadre d’un référendum pour son autodétermination, un droit légitime reconnu par le droit international. Les actions des autorités algériennes, qui vont jusqu’à arrêter et intimider ceux qui tentent de documenter cette mascarade, sont inacceptables.

La présence d’hélicoptères survolant la région renforce l’image d’un état de guerre imposé à une population désarmée. En outre, plusieurs fonctionnaires de mairie ont été réquisitionnés pour le 10 juillet afin de participer à cette mascarade.

Plusieurs d’entre eux nous ont contacté pour exprimer leur désarroi. Le Gouvernement Kabyle en Exil, préoccupé par une nouvelle vague d’arrestations et de violences contre les militants et citoyens kabyles, appelle la Kabylie à boycotter la visite de ce criminel et demande à la communauté internationale à observer et dénoncer ces pratiques colonialistes et répressives.

Nous réitérons notre engagement pour une Kabylie libre et indépendante, où les droits et la dignité de chaque citoyen sont respectés.

Liberté et autodétermination pour la Kabylie !

Mounir Boutegrabet, Ministre de l’Intérieur du Gouvernement Kabyle en Exil (ANAVAD)

Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 625

Un commentaire

  1. Le régime s’est rebondi en kabylie ces dernières années car bcp gens sont rentré dans les rangs, il y a plus d’opposition laissant le terrain libre pour le régime renforcer sa position et avec ses pratiques anti démocratie, malgré sa déficit de légitimité et son vieillissement , la rente est la seul appui qui le maintient en place

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.