Une enseignante lance une chaîne YouTube pour apprendre tamazight

4
Nadia Moussaoui

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont devenus incontournables dans l’ère qu’on vit. Leur utilisation peut être orientée dans un bon sens comme elle peut être orientée dans un mauvais sens. Notre langue et culture ont toujours été marginales dans un monde capitaliste et libéral qui affecte et tue les plus vulnérables.

Nadia Moussaoui, communément surnommée Tamazight Moussaoui, vient de se lancer dans un grand projet sur internet. Cette enseignante de langue amazigh au lycée Aliane Hmimi , Chorfa, Bouira (Tubiret) vient de créer une chaîne YouTube en donnant gratuitement aux abonné-e-s de sa chaîne Yourube et aux internautes des cours de langue berbère (Tamazight).

Contactée par notre rédaction, Nadia Moussaoui nous a parlé de ce projet: “J’ai lancé ce projet de cours de tamazight sur YouTube dans le but de vulgariser notre langue et de la promouvoir. J’ai constaté aussi que l’école ne remplit pas suffisamment sa mission, donc une école parallèle et alternative est une solution efficace. Aujourd’hui, les réseaux sociaux facilitent davantage cette tâche et donnent accès à un large public y compris les arabophones. Notre langue devrait s’imposer, tout d’abord, en Kabylie et conquérir, par la suite, d’autres territoires en Algérie. Mon objectif est de faciliter son apprentissage soit aux berbérophones ou aux arabophones.

De telles actions devraient se généraliser en exploitant les nouvelles technologies. Notre langue devrait s’imposer et avoir sa place dans ce monde. Travaillons notre langue et apprenons les langues étrangères ! Aucune  langue n’est supérieure à l’autre et aucune langue ne mérite sa disparition.

Amar BENHAMOUCHE

Chaîne YouTube Tamazight Moussaoui destinée aux amazighophones et arabophones

4 Commentaires

  1. Comme je l’ai déjà dit et écrit, il n’y a pas une langue “Tamazight” mais des langues Tamazight, la langue Tamazight ça ne veut rien dire. Je défit n’importe quel kabyle de comprendre le rifain, le chleuh, le chaouis, le chenoui, le garamantes, le touareg, le tamazirt, etc… La nôtre c’est Taqbaylit. De même il n’y a pas un peuple Amazigh, mais des peuples amazighs, c’est d’ailleurs ce qui a fait leur faiblesse face aux invasions arabes.

  2. Dommage que son explication de leçons se fait en langue arabe… c’est insensé !
    Pour apprendre Tamazight, il va falloir apprendre d’abord l’arabe !
    Rien ne justifie cela d’autant plus que la demande pour des cours de Tamazight de la part d’arabophones est tout simplement inexistante.
    Espérons que cette enseignante va réparer cette erreur.

  3. A mon avis pour comprendre Madame Moussaoui il faut lire le livre de Karima Lazali, (le Trauma Colonial )
    Hélas beaucoup de cerveaux formatés !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici