Accueil La chronique de Shamy Chemini Tout un peuple en danger !

Tout un peuple en danger !

0
Shamy Chemini NB

L’Afrique du Nord, depuis le déferlement des Béni Hillal au 12e siècle, n’a pas trouvé un instant de paix.

Malédiction sur Tebboune, la marionnette des généraux algériens, ce descendant turc, ce criminel notoire, dont le pouvoir de nuisance dépasse tout entendement.

Lorsque Tebboune dit « le Hirak béni » c’est pour mettre ses acteurs en prison.

Ou bien, quand ce serpent à sonnette ose dire qu’il aime la Kabylie, c’est pour aussitôt envoyer ses sbires et mettre nos enfants en prison où ils se font torturer et violer.

Afin de punir ceux qui n’ont pas voté pour lui, il interdit les plages et augmente les prix des billets d’avion pour la diaspora tentant de les empêcher de se rendre au pays visiter leurs familles.

J’appelle tous les émigrés algériens à boycotter Air Algérie et j’avertis les étrangers désireux de se rendre en Algérie que leur sécurité ne sera pas assurée.

J’appelle également tous les pays du monde – tenant à la liberté de conscience et aux Droits de l’Homme – à mettre en garde le pouvoir sanguinaire algérien afin qu’il cesse de tuer, torturer et violer ses citoyens.

Lorsque le monde se réveillera, ce sera trop tard. Les décideurs algériens, tapis derrière leur chef, préparent un génocide sans précédent, avec ce despote des temps modernes récemment arrivé au pouvoir.


Au moment où j’écris ces lignes, en Kabylie, la jeunesse reste cloîtrée chez elle, de crainte de se voir embarquer en prison par la gendarmerie. C’est tout un peuple qui est en danger. Demain, il ne faudra pas que les pays dits libres nous disent qu’ils n’étaient pas au courant.

Depuis deux ans, Kabyles et Algériens manifestent une fois par semaine leur mécontentement, au pays comme à l’étranger, mais hélas, les médias comme les autorités politiques d’Europe ou d’ailleurs restent sourds ou indifférents.


Messieurs les gouvernants du monde entier : la valeur humaine est la même sur toute la planète et il est de votre devoir de prévenir et d’éviter le massacre qui se prépare en Algérie.

Shamy Chemini

Artiste, écrivain, co-fondateur du groupe Les Abranis

Paris le 18 juin 2021

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Quitter la version mobile