Cinéma

Cinéma

Un festival du film amazigh caricatural

Un festival du film amazigh caricatural

La quinzième édition, du festival culturel du film Amazigh qui s'est déroulé du 17 au 22 décembre à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou a tourné au fiasco. Organisée par le ministère de la culture, sous le haut patronage du président de la république algérienne, elle avait pour thème « expression des valeurs mémorielles nationale », est un véritable fiasco.

Publication d'un ouvrage sur le cinéma kabyle

De la naissance du cinéma kabyle au cinéma amazigh

"Frédérique Devaux Yahi est française par sa mère, kabyle par sa famille paternelle. Le présent ouvrage s’adresse ainsi à la fois aux publics méconnaissant la culture kabyle, et à une audience intéressée par l’analyse d’images et des sons au cinéma, le découpage, le montage…

Première édition du festival du film moderne algérien à Tuviret

festival film moderne algérien

Le premier festival du film moderne, qui s’est ouvert aujourd’hui au niveau de la maison de la culture Ali Zamoum de Bouira, sera une occasion pour les professionnels du cinéma et du monde culturel, de se concerter, débattre des diverses questions cinématographiques, ainsi que de projeter leurs films et courts-métrages en faveur du public et des amateurs du 7ème art. Dans le programme, on peut retenir l’atelier du club du cinéma, une exposition type s’agissant les titres des films, ainsi que plusieurs conférences débats, qui s’articuleront sur les thématiques du cinéma.

Projection en avant première du nouveau doublage " IFERFUCEN" au Canada

Samir Ait-Belkacem qui a réussi dans le doublage et l'adaptation de chefs-d'oeuvre du cinéma mondial "en kabyle"  sera au Canada et donnera deux conférences portant sur son expérience de doublage. Il sera avec Mme Claudine Chastel, spécialiste en doublage cinématographique.

Samir Ait-Belkacem n'est plus à présenter puisque ses réalisations sont connues que ce soit en Kabylie, en Europe ou en Amérique du Nord (les Mucucu, Narnia, etc....)  On aura cette fois-ci l'occasion de voir une projection en avant première du nouveau doublage "IFERFUCEN" :

Le Palmarès de la 3ème édition du festival du film Amazigh Issni N'Ourg

La 3eme édition du festival du film Amazigh s'est achevée le 10 mai par la cérémonie de remise des Prix Issni N'Ourg dans la salle de la Chambre de Commerce d’Agadir. Cette année 23 films étaient présentés en compétition officielle.

« Ayrouwen » «II était une fois » du réalisateur Brahim TSAKI, remporte la Couronne d'Or décernée au meilleur film. Ce long-métrage en langue touarègue raconte une histoire d’amour entre Amayas, un touareg, et Claude, jeune adolescente native d’une ville européenne rencontrée dans le Grand désert de Djanet en Algérie.

La naissance du cinéma kabyle - Synthèse de la conférence de Gaya Izennaxen

Le dimanche 15 mars 2009, le MAK organisait une conférence animée conjointement par Nacer Hamadène qui a eu à traiter de "la Kabylie et des nouvelles technologies de l'information" suivi de Gaya Izennaxen sur le thème du"Cinéma kabyle" dont nous livrons la communication en pièce jointe. Celle de M. Hamadène suivra plus tard.

Sellam et Damatan, un court métrage amazigh sélectionné au FESPACO

Le court-métrage "SELLAM ET DEMATAN" de Mohamed AMIN AAMRAOUI sera présenté officiellement au Festival international panafricain FESPACO à Ouagadougou du 8 Février au 07 mars 2009.


www.fespaco.bf

 

Résumé

Sellam, artiste peintre, retourne dans le village de son enfance après 25 ans d'absence. Il y croise des personnes changées et y découvre des lieux désertés et en ruine.

Festival du film amazigh à Los Angeles - L'exportation du cinéma berbère sur le continent américain

Aorik, membre du jury au Festival Issni n'ourgh

Tazzla est un organisme a but non lucratif, caritatif et éducatif fondé en 1993 lancé un nouveau projet en conformité avec son engagement à éduquer le public américain sur la culture africaine amazighe (berbère).

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours