Lggedra yerkane di segmi id laqrar is

0

Nos anciens disaient « Lggedra yerkane di segmi id laqrar is » « Le fragile germe est le salut du vieux tronc ». La Kabylie brûle et se meurt. Mais quelques soient ces déchaînements éphémères et intemporels, courageusement, elle fait face, toute seule, à une pandémie qui lui prend ses enfants, à un manque d’eau qui l’assoiffe, à des incendies suspects qui lui carbonisent ses oliviers mémoriaux, à des arrestations abusives de ses enfants courageux et pacifiques, à une fixation mortelle sur elle et surtout à un déni traître et criminel!

Comment expliquer que cette région qui a résisté à toutes les invasions soit livrée à l’orée du lendemain, à la disparition forcée!

Pourquoi, elle qui dispose de ses propres ressources est reléguée à la traîne des progrès!

J’ai la rage de savoir, qu’un jeune qui vient de décrocher son baccalauréat Maths avec 16,14 de moyenne n’a pu s’inscrire que dans le 8 éme choix de ses vœux!!! Comment expliquer que plus de 5000 étudiants ne trouvent pas de places pédagogiques dans une hypothétique université!

Pourquoi il n ya t’il pas de Canadairs pour venir en aide aux populations enclavées qui brûlent sur les pitons et les vallons abruptes Kabyle!

Pourquoi on n’a pas d’eau alors que nos ressources hydriques et nos nappes phréatiques sont des plus prometteuses? Pourquoi les gueux qui décident punissent cette région qui a tant donné ! Pourquoi ils la haïssent au point de vouloir la voir disparaître! Pourquoi ils confisquent, au vu et au su du monde, ses droits élémentaires, pourtant indiqués dans les déclarations des droits humains! Pourquoi elle est pointée du doigt alors qu’elle a toujours été dans l’effort humain!!!

Pourquoi ils balafrent son histoire qui vient de celle de l’Homme! Plein d’interrogations qui n’auront de réponse que lorsque nous aurons eu raison sur la maffia en place qui régentent nos imperturbables avenirs incertains.

Hocine REDJALA