Hommage à Idir par Claude Vancour

Chers amis, voici un poème en hommage à Idir, fraternellement, Claude Vancour
TRANSMED
à Idir, chanteur berbère, i. m., 2 mai 2020 (+)

Chercher la clé de sol commune à tant de voix,
portées, héritées, pas de la même mère
ni du même climat et c’est dans la chaleur,
de la chaleur du Sud que nous venait, brûlant, trop,
l’exemple de l’audace de ces fils de paysans,
chahutant en arabe, en kabyle, n’écrivant
pas, progressant à mains nues, inconnus
de la sorcière/déesse Peur, chantant pourtant,
parfois, quand l’encerclement, qui est menace,
épreuve du combattant, la pire,
aggrave les regards collés au périscope,
mais le vent, la mer gardent la prééminence
et l’homme, à tâtons, cherche, en ces temps d’éclipse,
l’écho démultiplié par d’autres
de sa propre voix.

Claude VANCOUR