Home Algérie amazighe Sortie de crise et scénario militaro-populiste en Algérie

Sortie de crise et scénario militaro-populiste en Algérie

Sortie de crise et scénario militaro-populiste en Algérie
Photographie Zahir Benkhellat - Marche à Tazmalt pour la libération des détenus porteurs du drapeau AMAZIGH

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

SORTIE DE CRISE FORUM CIVIL ET ALTERNATIVE DÉMOCRATIQUE

La liste du panel de 13 personnalités proposées par les animateurs du Forum Civil pour le changement afin de conduire le dialogue de sortie de crise a été réduite à 06 personnes par le pouvoir en place en y excluant ceux qui ne lui conviennent pas et en y incluant des dits proches; ensuite par le retrait volontaire de certains autres pour non respect des engagements et des orientations des décideurs.

Mais au juste, de quoi et quoi et de qui avec qui dialoguer, à partir du moment où la position citoyenne est connue via le HIRAK (révolution) qui ne cesse de clamer haut et fort et pacifiquement avec le sourire depuis le 22.02.2019, «Djazair Hourra Démocratia– Dzair n’Tlelli Tamagdayth- l’Algérie libre et démocratique», le changement du système, le départ de toute la classe politique qui ont eu à gérer les affaires du pays depuis des décennies (Yatnehaw Ga3 – Adh Ts WaksenYaok) avec ses affidés, ses attenants ainsi qu’un pouvoir civil et non militaire, théocratique ou autre basé sur la prédation politique.

Ce panel hétéroclite qui renferme certaines personnes politiquement crédibles et se disent proches du HIRAK, sera-t-il en mesure de mener le bateau à bon quai ? Ne pourrait-il pas être, malgré la présence de ceux lavés de tout soupçon, une autre manœuvre du système pour sa reconduction en se régénérant sous un nouvel habillage.

En réalité les tenants du pouvoir cherchent à détourner le souffle de la révolution appelant à un changement radical. D’ailleurs ce n’est pas anodin si le diadoque et ses proches avaient promptement salué auparavant la proposition du Forum Civil à partir du moment où il y a une sorte de convergence d’élections présidentielles en 1er lieu avant tout autre chose. 

Le pouvoir en place pourrait même faire un geste d’apaisement en signe de bonne volonté et réexaminer les cas des détenus et délits d’opinion, dont les porteurs de drapeaux amazighs qui contrairement à ce qui est dit sur son appartenance kabyle et sécessionniste, cet emblème représente en réalité, à l’instar du Canada, de l’Europe, de l’Amérique etc.., 11 pays africains + les Iles Canaries. 

Quant à la composition de ce panel dont certaines d’entre elles sont connues depuis toujours dans le sérail, pour leur arabo-islamique et baathistes, leurs Badithismes douteux, leurs négativismes chroniques à l’endroit de tamazight, leurs nuisibilités politique, économique et sociologique à la cité dans toute sa composante diversifiée, pluraliste ainsi que pour ses aspirations pour le développement socio-économique et politique.  

Face à la position électoraliste, proche, des décideurs et avec une certaine nuance du Forum Civil, un autre groupe appelé «Alternance Démocratique» formé de divers mouvements, de citoyens et de partis politiques dits démocratiques, républicains, opte en 1er lieu pour l’abrogation des lois liberticides, la refondation de l’état dans sa composante organique, administrative, juridique constitutionnelle, institutionnelle etc.…, avant les élections présidentielles. 

A partir du moment où, ce panel dont certains de sa composante sont connus pour leurs éloignements du système, qui se disent proches du Hirak qu’ils accompagnent dans les marches en divers lieux internes et externes et qui conditionnent sincèrement leur accord pour en faire partie, l’Alternance Démocratique dont la composante se dit refléter totalement les aspirations du Hirak, les tenants du pouvoir réel et ses affidés autoproclamés optent pour la feuille de route d’une institution menaçante qui rejette tout préalable, contredit les propos du dit chef d’état et qui veut régénérer le système par une présidentielle pour désigner un autre potentat; nous relevons dans la révolution du 22.02.19 les mêmes problèmes qui ont fait avorter la plate-forme démocratique de la Soummam en 1957 au Caire (Egypte). C’est le même scénario militaro populiste avec les mêmes soutiens de toutes bornes internes et externes. 

Contrairement à la déclaration du 1er 11.54, tintée de religiosité, d’islamo-baathiste et du Badithisme, qui n’a été qu’un des éléments ayant pour vocation de mener la guerre d’indépendance nationale, la plate forme de la Soummam, qu’on a tendance à balayer du revers de la main aujourd’hui, elle avait pour rôle de tracer le devenir du futur Etat de l’Algérie indépendante sur le plan politique, administratif, économique, sociologique, démocratique, républicaine, géopolitique, respectueuse des droits humains et ouverte sur l’universal té ainsi que le vivre ensemble dans ses différences et sa pluralité sans prédominance aucune. 

Abbane Ramdane avait dit : «Ne pas descendre une marche au risque de dégringoler».

Madjid Ait Mohamed

– Membre Fondateur de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme 

– Militant citoyen pour la démocratie et la pluralité Sous toutes ses formes de fond comme de forme 

https://www.change.org/p/manifeste-pour-l-algerie-nouvelle

10 Commentaires

  1. Ils vont se coucher comme d’habitude, et se laisser endormir par de belles paroles, en acceptant encore de fausses promesses. Les drapeaux algériens ont d’ores et déjà envahi les manifestations kabyles. C’est foutu, ils sont récupérés. Le pouvoir arabo-islamique et militaro-mafieux ne lâchera rien. On prend les mêmes et on recommence. Les kabyles ont perdu la maîtrise de leur destin depuis déjà bien longtemps. Les kabyles sont dans la spirale infernale de l’arabisation. En ont-ils seulement conscience ?

  2. c’est ça votre probleme à toujours ressasser le même discours depuis les années 70. réveilles toi, on est en 2019!

  3. Quelqu’un disait pour avoir la PAIX il faut faire la guerre ! Aujourd’hui la clique en l’occurrence Gaïd Salah et ses acolytes qui prennent otages toute un peuple pour assouvir leurs soifs du pouvoir en menaçant ce peuple de représailles s’il ne courbe l’es chines ! Sachant que ce général mercantile devenu milliardaire comme s’il avait hérité d’un Oncle d’Amérique.
    J’invite tous les Algériens qui vivent en France ou ailleurs de dénoncer les biens mal acquis ou qu’ils soient pour que les Algériens et le reste du monde sachent comment l’argent de tout un peuple qui est misérables dépenser pour s’acquérir des hôtels particuliers et d’autres mercantiles.
    Ce général de théâtre ne se rend pas compte du mal qui fait à son peuple avec la complicité de beaucoup d’autres au nom de l’intérêt personnel.
    Le grand problème chez nous c’est le clergé qui est au service de la fripouille de Oujeda dont leurs seul prêche c’est le MEKTOUB pendant ce temps eux vivent des Nababs !!! Donc avec de tels individus on ne peu avoir la paix sans une vraie contrainte….

  4. Début de leur hirak , les militants souverainistes, ils ont mis en garde contre cette manipulation du clan du l’Est contre celui de l’Ouest. Les Kabyles et les Amazighs en général se sont fait avoir encore comme en 49, et 62 par les arabo-musulmans algériens. Difficile de faire prendre conscience quand la majorité des gens du peule sont inconscientes du péril arabislamique qui les menaçaient depuis 62. Au lieu de sauver la Kabylie en péril face a l’hégémonie arabophone, , ils courent pour sauver l’Algérie qui les a toujours renié et combattu pour les faire disparaitre. Ce qui me désole en plus c’est de voir et d’entendre tous ces amazighs hurler en arabe à Tizi, Vgayet et Tuviret et même queqlue fois a Alger. Qu’elle honte ! On dirait que pour dire « jazair houra demokratia » au lieu de « lzayer tahurit d tugdudt », n’est pas traduisible en langue kabyle ou amazigh ? en espèce de quelques semaine tout les amazighs qui se battaient contre leur disparition se sont rangés du coté de leurs pires ennemis de toujours. Depuis plus d’un an Lalla Naima saleté n’avait pas arrêté de nous insulter et nous traiter de tout les noms d oiseaux, rien n’y fait, les amazighophones avancaient tête baissées comme des taureaux en cornes dans l’arène espagnole. Ahya a ddin uqavacn tugim ad tecfum si 49, 62, 63, 80, 01.

  5. C’est bien connu Gaid Salah fait partie d’une caste de généraux qui s’est octroyé les pleins pouvoirs, tous les droits, toutes les richesses et tous les privilèges. Gaid Salah s’est inventé un passé de moudjaidine tout comme Bouteflika, Boumediene et Ben Bella. Comment des imposteurs ont-ils pu confisqué le pouvoir depuis 1962, et faire souffrir le peuple en tout impunité comme ils l’ont fait? Ils n’ont rien développé, ni les infrastructures, ni l’industrie, ni la recherche, ni l’enseignement, ni l’agriculture, ni le tourisme, ni le commerce extérieur, et il ne cherchent qu’à se maintenir au pouvoir coûte que coûte, alors qu’ils n’ont fait que voler et tout détruire. Gaid Salah n’a fait que livrer au peuple quelques têtes du système pourri et corrompu, pour sauver la sienne.

  6. Quelqu’un disait pour manipuler un peuple il faut le rendre ignorants. Et bien mes frères l’ignorance des Amazighes avait commencée durant l’invasion arabes du VII e siècle. Ces sauterelles de Satan avaient commencés par supprimer les Érudits et ravager le pays, (un troupeau sans berger est un troupeau anarchique facile à contrôler) . Par contre les pires de toutes les envasions de la Numidie étaient les bnou-Hillals « Yéménites « mandaté par les arabes de la Meke à cause d’un impôt qui n’ont pas reçu (Lire Gaïd Mouloud de Kahina à l’occupation Turcs )
    Si les Algériens cherchent à savoir et prennent consciences de l’ampleur de leurs ignorance face aux enfants du clan d’Oujeda envoyer dès leurs jeunes âges dans écoles Française et Anglaises pour faire les décideurs de demain, par contre pour le peuple ignorants on leurs fabrique des écoles coraniques pour leurs enseignés nos ancêtres les Arabes !!! Par conséquent il sera trop long de développer pourquoi les Algériens sont victimes de l’allégorie de la caverne Platon mais j’invite les dessus de panier à lire le Trauma Coloniale de Karima Lazali et comprendre pourquoi des peuples se soumettent à des oligarchies sans se rendre compte de se qu’ils leur arrivent !!

  7. Une petite partie des kabyles sont plus royaliste que le roi ils défilent avec le drapeau arabe algerien et chantent en arabe KHAWA KHAWA mais la majorité silencieuse du peuple kabyle ne participe pas a cette manipulation du rcd(,said sadi) le ffs,et les zaouia de la kabylie.la majorité du peuple kabyle est digne et ne vois pas d’autre solutions que l’indépendance de ka kabylie. Quand aux kabyles algerianiste un jour comprendrons que larabo islamisme c’est mortel.

  8. @Juba
    Arrête de faire une fixation sur le VIIème siècle (7ème) les kabyles ont été islamisés beaucoup plus tard par les turcs ottomans à partir du XVIIème siècle (17ème). Demandez-vous plutôt comment un imposteur marocain de Oujda arabo-islamiste de surcroît, a pu se maintenir 20 ans au pouvoir avec toute sa clique, et avec pour seul bagage le niveau Bac du Lycée français de Oujda (je parle de Bouteflika)

  9. @Juba
    Et j’ajoute ceci : le drapeau algérien est quasiment identique au drapeau turc, à ceci près que la couleur verte du drapeau algérien est la couleur de l’islam. C’est pour se rappeler que ce sont les turcs qui les ont islamisés sous l’empire ottoman. À la chute de l’empire ottoman :
    – les anglais se sont emparé d’Israël qu’ils ont ensuite rétrocédé aux juifs (le peuple hébreux) après la deuxième guerre mondiale.
    – les français eux se sont emparés de l’Algérie, qu’ils n’ont pas rétrocédé au peuple autochtone berbère (les kabyles), mais à leurs serviles supplétifs « arabes » (le marocain Ben Bella : « je suis arabe, je suis arabe, je suis arabe »)

  10. En déontologie, les débats, les échanges intellectuels et politiques ne sont pas synonymes d’une certaine légèreté verbale qui n’aboutissent pas à ce qui est réellement recherché et qui est indissociable de la réelle démocratie ainsi que de la réappropriation de l’identité, langue et culture Multi millénaire.

    Quant à mon texte, même s’il est imparfait, il exprime ,en termes claires, calmes, mesurés et pensée, une opinion résumant un point de vue sur la constitution du Panel politique et ses démarches pour une sortie de crise ainsi que sur ce qui se passe actuellement en Algérie et non pas sur X ou Y qui est un autre domaine.

    Pour toute réponse sur la Kabylie (haute-basse et des babors), je dirais qu’il y a :
    U kbayli gui lesse et qu’il y a U Kbayli gui gasse (il y a le Kabyle de langue et il y a le Kabyle de l’Os

    Cordialement

    Madjid Ait Mohamed

Répondre à nabil Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici