Titres actualités

Titres actualités kabyles

L'Algérie des phobies !

L'Algérie des phobies

En Algérie, on refuse le non musulman, le non arabe, l'homosexuel, la femme épanouie, pour conclure : on refuse la différence. L'Algérie est molestée par la morale sociale, martelée par la pensée religieuse; ce sont les méandres d'une pensée nauséabonde et régressive. Pathétique ! Mais, peut-on rebrousser chemin? Peut-on frayer une nouvelle voie vers le progrès humain? Peut-on pulvériser les composantes de cette muraille obscurantiste ? Peut-on reconstruire l'Agora de l'érudition et la clémence?

Projet Apulée, sur les pas du premier romancier de l'humanité

Projet Apulée

L'association socio-culturelle L'Mechta a pour projet d'alimenter en ressources la bibliothèque de la Maison des Jeunes du Village Riquet (Colonel Amirouche) en Basse Kabylie (Akvu).

Deux commissions sont en charge de la collecte : une au niveau de la commune et une autre en France. Un appel public est diffusé pour aider financièrement et matériellement ce lieu de ressourcement culturel et redonner l'envie de lire en kabyle et dans toutes les langues du monde en Kabylie.

Déclaration

Aziz Tari : « Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie »

Aziz Tari

Aziz TARI, ancien détenu politique en 1980 et 1981 a été arrêté et séquestré toute la journée du 12 janvier à Bgayet par la police coloniale algérienne. Voici son témoignage.

Rien ne m’arrêtera de manifester pour ma Kabylie.

C’est la deuxième fois que je suis arrêté en moins de deux mois pour les mêmes raisons, de la même manière et avec les mêmes méthodes. Cette fois ci c’est pour répondre à l’appel de manifester à l’initiative du MAK pour le 12 Janviers, le jour de Yennayer, notre nouvel an kabyle et Amazigh. Le 20 Novembre c’était pour la libération de Merzouk Touati.

Demande de respect pour les parisiens kabyles

Mairie de Paris

Le Président de l'Anavad a adressé une lettre de protestation à Madame Anne Hidalgo le 20 décembre dernier pour l'interpeller sur la récupération de l'organisation Yennayer le Nouvel An Amazigh à l'Hôtel de Ville de Paris.

Une académie amazighe instrument du régime arabe algérien

Professeur Idir Amazigh Ifigha - Père Lachaise Paris

Dès qu’il se voit le dos au mur, le régime algérien invente toujours quelque chose soi-disant à la faveur de la culture kabyle. Si on se réfère aux événements qui avaient donné naissance à une institution étatique dénommée le HCA, chacun sait que cette période correspond à la grève du cartable.

Afrique du Nord : le sixième siècle comme début de l'histoire ?!

Yennayer

À notre très chère terre d'Afrique du Nord, martyrisée, affamée et violée par l'impérialisme, je souhaite à tes enfants une bonne année 2969. Arabophones ou amazighophones, le mal est dans l'orgie de la politique et le leurre de la religion. Depuis des siècles , notre peuple est claquemuré dans l'étroite prison des ténèbres et de l'irrationalité.
Soyons imbus de notre droit à la liberté , à la vie et à l'épanouissement. Nous ne chicanons pas, mais nous nous révoltons contre la négation et l'injustice.

Un chrétien kabyle sauvagement agressé !

Chrétien kabyle
Les chrétiens kabyles, c'est une bénédiction, non seulement pour l'Algérie, mais pour toute l’Afrique du Nord. Depuis quelques mois, nous avons remarqué que l'Algérie recule de plus en plus. Au fil des jours, elle s'enfonce dans l'abîme. Tout le monde a entendu les prêches, dans toute l'Algérie contre la célébration de la journée de Noël et de Yennayer. Généralement la fête sert à rapprocher la famille, les amis, les voisins autour d'un repas et aussi, c'est une occasion de se pardonner et de se retrouver pour partager des moments de convivialités. Mais malheureusement, ce n'est pas le cas chez une certaine catégorie de musulmans ! Ces islamistes algériens ne prêchent que la haine et le rejet de l'autre, au su et en vue de tout le monde, et ils nous disent :" l'islam, c'est la religion d'amour et de paix !" Allez y regarder le pays voisin (le Maroc) vous y trouverez tous les édifices, la synagogue, l’Église, la mosquée et d’autres temples pour chaque croyant et en toute liberté.

Un voyage dans le temps en Kabylie… (4 et fin)

Shamy Chemini Novembre 2018 Kabylie

De virage en virage, les paysages les plus beaux défilent devant nos yeux. Nous arrivons à Ifri. Notre fidèle militant Samir s’exclame :
- Regarde, regarde, Shamy, ici la ville est indépendante !
En effet, sur chaque crête, des drapeaux de la nation kabyle flottent librement. Samir arrête la voiture sur le bas-côté ; une vue presque irréelle s’étale devant nous. Tout est paisible. La brise caresse notre emblème accompagnée de chants d’oiseaux.
Impressionnés, Samir et moi restons silencieux devant l’image splendide qui nous est offerte.

Tilyuna Su : la sortie de son nouvel album se précise !

Tilyuna

Le talent poursuit son chemin en associant volonté, perspicacité et persévérance. Et c’est avec « Igellilen n tlelli » que le nouvel album de Tilyuna Su, intitulé « Aẓru yettrun », s’ouvre pour nous accueillir dans son univers musical et poétique. Unique dans son genre en marquant les esprits, sa mélodie est celle qui se veut mémorable et estimable.

Un voyage dans le temps en Kabylie… (3)

Un voyage dans le temps en Kabylie

Chaque fois que je retourne en Kabylie où j’ai vu le jour pour la première fois, tout mon corps vibre, en osmose avec la terre et tous ses éléments. Mes yeux brillent, mes oreilles deviennent des capteurs. Cette Kabylie envoûtante, si belle, fait partie de ma chair, de mes sens et malgré mon âge, je redeviens un enfant au milieu des miens.

Aujourd’hui n’est pas un jour comme un autre. Avec mon ami Samir Hamma, nous avons décidé de nous recueillir sur la tombe de mon ami Ameziane M’henni.