International

La mise à mort de la langue bretonne par...

Chaque année, je rendais visite à ma vieille mère, en pays Bigouden. Sa langue maternelle était le breton, qu'elle parlait avec jubilation, car c'était la langue de la joie et de l'humour.

Tous les ans, j'entendais cette langue vénérable. Car les voisines de ma mère étaient bretonnes. ccuis, elles sont mortes, les unes après les autres. Puis, une certaine année, rendu en vacances dans mon village natal, j'ai été saisi d'angoisse. Je me suis demandé pourquoi. J'ai bientôt compris la raison : la langue, assassinée par le pays colonial, n'était plus parlée par personne.

Étiquettes

Une Yézidi Prix Nobel de la Paix

Photographie Nadia Murad - U.S. Department of State Wikipedia

Le prix Nobel de la paix 2018 a été décerné le  vendredi 5 octobre 2018 à Olso à Denis Mukwege et Nadia Murad, 25 ans, originaire du Kurdistan.

Nadi Murad représentait fièrement son peuple Yazidi ou Yézidie dont une délégation est à l’origine, avec d’autres peuples, de la création de l’UNPO en 1991.