Flash actu

Flash actu, en direct

Nouvelles rafles policières en Kabylie et en Algérie

Plusieurs citoyen-ne-s, dont des députés, des élus, des journalistes, et des militants ont été interpellés et arrêtés lors de la marche pacifique d'hier le vendredi à Alger et dans d'autres wilaya notamment à Bouira, tout sur fonds d'une répression injustifiée et choquante, les abus de la confiscation des emblèmes Amazigh, palestinien et même national sont des pratiques dangereuse qui risquent d'attenter à l'unité nationale que le peuple défends malgré tout et à l'image de l'Algérie, solidaire avec les peuple en lutte pour leurs libertés.

Première liste des manifestants détenus pour port du symbole amazigh

Réda Boudraâ militant kabyle RCD est le premier à communiquer sur sa page Facebook la liste non exhaustive des manifestants détenus depuis hier vendredi dans les différents commissariats d'Algérie. Ils seront présentés demain dimanche devant le procureur de la république de Sidi M’hamed pour seul motif d'avoir porté sur eux l’emblème amazigh lors des manifestations anti-système en Algérie.

1. Messaoud LEFTISSI : de Skikda . Arrêté vendredi matin à la Grande poste, Alger.

Comment désamorcer le Système dominateur qui nous habite ?

Hamid Salmi

Nous sommes issus de communautés autoritaires dont les systèmes de médiations représentés par les sages, 3uqel, poètes, humoristes, éducateurs, guérisseurs, conteurs, gouals, amusnaw, djemaa, soufis, marabouts ont été enrayés par de nombreuses guerres depuis la colonisation et par la suite totalement abîmés par la dictature.

Comment réactiver les mécanismes d'inclusion, de réparation, de compensation et enclencher les cercles vertueux de la parole agissante pour fabriquer paix et entente à l'extérieur, douceur et tendresse à l'intérieur ?

Journée de la Nation Kabyle le 14 juin à Akbou et Ighil Guilef

La coordination MAK-Aqvu organise un pique-nique suivi par des prises de paroles sur le Printemps noir et la Journée de la nation kabyle.

La célébration aura lieu le vendredi 14 juin 2019, de 10h à 13h00, au monument Icelladen marqué par le lever du drapeau kabyle.

Un bus assurera le déplacement à partir de l’arrêt de bus (en face n svitar Aqdim).

Pour plus d’informations, veuillez contacter le 0793 45 57 38.

En débat : la Kabylie face à l’État-nation arabo-islamique algérien

La Coordination des Kabyles de France (CKF) et Tamazgha organisent une soirée avec projection suivie d’un débat autour de la Kabylie, intitulée "Kabylie - combat d’hier et d’aujourd’hui", le samedi 15 juin 2019 à 19h00 à Paris.

Le film de Samia Chala, intitulé "Kabylie au cœur de la révolte", revient sur les évènements qui ont marqué la Kabylie en 2001, évènements qui ont sérieusement saigné le pays kabyle et qui ont marqué un tournant dans la lutte que mène la Kabylie face à l’État-nation arabo-islamique algérien depuis 1962.

Les protestants et disciples nazaréens malmenés en Algérie

L’Algérie et les Algériens, ne sont pas prêts d'accepter la différence politique ou religieuse !

En ces moments de hirek (le mouvement), ils font semblant d'entretenir la fraternité "khawa khawa", mais en réalité, c'est faux.

Le régime ne respecte même pas les lois que lui-même a instauré, comme par exemple une soi-disant liberté de culte en Algérie.

Les chrétiens protestant sont toujours intimidés, harcelés et menacés. Leurs lieux de cultes sont fermés sous prétexte d'insalubrité !

Les Kabyles bravent la peur par de multiples conférences

Mouloud Lounaouici - Photographie Mouloud Abadou

Dr Mouloud Lounaouci a animé une conférence débat sous le "thème du mouvement 80 à la révolution pacifique 2019" dans une salle pleine à craquer le 16 avril dernier à la bibliothèque municipale de Fort National.

Il faut occuper les espaces publics pour débattre à t-il déclaré à l'assistance venues nombreuses.

Qu’est-ce qu’une nation ? Partie 1

Photographie Christiane Serir

Théorie des Nations par Louis Mélennec.

Comment la France, en situation de force, a esclavagisé la Bretagne, et décervelé les Bretons.

Cet article, publié sur la toile, avait été piraté, et avait disparu : encore un bon tour du pays des doigts de l’homme !

Mais la providence veille : des patriotes bretons l’avaient sécurisé, et le voila en train de réapparaître, amélioré, et peut-être un jour terminé – si Dieu le veut.

Le meurtre de l’esprit est pire que la mort physique.

Démission forcée de Bouteflika : communiqué de l'URK

Les mois de février et mars 2019 auront marqué l'histoire de l'Algérie par les immenses marches des peuples d'Algérie contre le système dictatorial qui les a opprimés depuis 1962. Celles-ci ont commencé, en Kabylie, à Kherrata, le 16 février 2019, suivie par celle de Khenechla, trois jours plus tard, pour se généraliser le 22 février à toute l’Algérie. Ce n’est pas étonnant, si les medias algériens ne parlent que de la date du 22 et taisent celle de Kherrata. Les falsificateurs de l’histoire sont habitués à ce genre de manœuvre.