Communauté kabyle

Ressources pratiques pour nos rédactrices et rédacteurs web

Vous transmettez à Kabyle.com des informations utiles pour la visibilité de notre peuple.

Quand vous rédigez vos contenus, les diffusez en ligne, quelques outils bien pratiques peuvent vous rendre la tâche plus aisée.

Voici une petite liste d'outils qui vous feront gagner un temps précieux, rendront plus compréhensibles et attrayants vos articles.

Edition des photos en ligne

Pixlr Express, un éditeur d'image en ligne (webapp) quand on a pas toujours sous le coude Photoshop.

Traduction tatouage en langue kabyle

Bonjour,
Je m'excuse beaucoup de vous déranger. Voilà, mon grand père était kabyle et même si je l'ai peu connu je souhaite lui rendre hommage par un tatouage dans sa langue natale. Je cherche partout mais visiblement, cette langue n'est plus trop maîtrisée surtout à l'écrit. Pouvez vous m'aider dans ma démarche s'il vous plait ?

Ma phrase est la suivante " Quand je te verrais, j’arrêterai de mourir comme on arrête de vivre ".

Merci beaucoup de votre aide,

Mlle Rabourdin

Yatagan kabyle

Bonsoir, Je vous contacte de Belgique, pour vous présenter un yatagan kabyle probablement du XVIIe ou début du XVIIIe siècle et dont les décors et inscriptions sont forts particuliers. Serait il possible que vous me donniez votre avis au sujet de cette magnifique pièce forgée sur la terre de mes ancêtres. Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une belle journée. Bien à vous.

Fabrice Kerrad. (Belgique)

Demande d'aide d'un artiste kabyle à Lille

Je suis Kabyle algérien, artiste peintre, dessinateur et musicien (musique et chant traditionnels kabyles).

Arrivé en France en 2014 , mes 2 demandes d'asile ont été rejetées (par l'OFPRA et l'ONDDA);

J'ai présenté le 30/9/16 un dossier de demande de carte de séjour à la sous-préfecture de Dunkerque où ils ont refusé de l'enregistrer. Mon avocat va envoyer une lettre recommandée au préfet... mais en attendant je serai obligé de quitter mon foyer et je me prépare à vivre dehors... Pouvez vous m'aider ?

Dda Lhafid Yaha : 60 ans de combat pour l'Algérie

Jusqu'à son dernier souffle, Dda Lhafid, Si Lhafid pour les uns, est resté fidèle à lui-même et à ses convictions, depuis ces premiers mois de l'après novembre 1954.

Tout jeune alors, il a pris les armes pour combattre la France coloniale, repris les armes pour combattre la dictature imposée par l'armée de l'extérieur et le clan d'Oujda depuis 1962, et plus tard, usé des armes de la persuasion dans l'opposition depuis 1965 pour proposer une autre alternative au système politique qui a gangrené la société algérienne.