RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»

RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»

A l’issue de la réunion de son  Bureau Exécutif, tenue le 30/12/2017 à Taqerboust (Tuviret), dans laquelle a été traitée en première lecture l’Avant-projet des Statuts en perspective de la tenue de ses assises, le RPK a rendu la déclaration suivante sur les questions ayant marqué l’actualité ces dernières semaines.

[[{"fid":"13489","view_mode":"default","fields":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","field_file_image_title_text[und][0][value]":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","external_url":""},"link_text":null,"type":"media","field_deltas":{"2":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","field_file_image_title_text[und][0][value]":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","external_url":""}},"attributes":{"alt":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","title":"RPK : «La généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre»","height":525,"width":700,"class":"media-element file-default","data-delta":"2"}}]]

DECLARATION

Dans le dur chemin pour la réappropriation de l'identité amazighe, la jeunesse kabyle de 2017 vient d'ajouter un jalon historique à celui posé au prix de grands sacrifices par les différentes générations de militants berbéristes qui ont marqué l’histoire de la lutte pour la reconnaissance de l’identité amazigh depuis 1949. Grace à sa mobilisation massive, ayant transcendé les différences politiques, notre jeunesse a réussi à infléchir le pouvoir sans répondre aux provocations qui voulaient arrimer leur action vers la violence, notamment dans la wilaya de Bouira.

La reconnaissance officielle de Yennayer, fête du nouvel an amazigh,  comme journée chômée et payée, est une victoire indéniable pour les militants de la cause amazighe et en cette circonstance, une pensée émue va à ceux qui ont porté le rêve de sa consécration mais qui, malheureusement, ne sont plus parmi nous. Cette avancée est à inscrire à l’actif de l'Algérie plurielle qui doit accentuer le  travail de réconciliation avec son histoire et son identité plusieurs fois millénaire. Nul doute, cette onde bénéfique, par l’écho qu’elle suscitera, se propagera bientôt dans tous les pays de l'Afrique du Nord.

Dans le dernier conseil des ministres, il a été fait aussi part de l’engagement de l’Etat de procéder à la création de l'Académie  de la langue amazighe. Cette décision, que nous enregistrons comme une reconnaissance de la légitimité de nos revendications, commande l’implication de l’ensemble des compétences dans le domaine et de la société civile pour que soit accordée l’autonomie totale à cette nouvelle institution. En effet, comme toutes les académies dans le monde, il est impératif que celle-ci  soit indépendante de toute tutelle politique. Seuls les critères scientifiques doivent présider à son fonctionnement et à l’élaboration de ses objectifs.

Le RPK exhorte l’ensemble des scientifiques, dans le domaine amazigh, ici ou l’étranger, à se rassembler pour définir une démarche stratégique de développement de la langue amazighe qui doit nécessairement intégrer la réalité sociolinguistique de l’Algérie. Certes, la généralisation et l'enseignement obligatoire de Tamazight doit rester toujours un objectif à atteindre, et ce pour imprégner chaque algérien de sa dimension amazighe,  mais aujourd’hui la priorité doit être accordée à la sauvegarde et au développement des variantes linguistiques amazighes. Car si la future loi met en œuvre une politique uniciste et ne tient pas compte de la réalité de la diversité réelle des aires linguistiques et de droits collectifs des locuteurs à vivre pleinement d'abord dans leur langue propre, il y aura fatalement  une langue dominante, et  c'est la langue amazighe qui continuera à être minorée et cantonnée dans une rôle de langue symbolique  et de patrimoine. L’autonomie linguistique dans les régions amazighophones doit être consacrée, et comme nous le soutenons, en Kabylie, cette autonomie doit être intégrée dans un cadre juridique et institutionnelle plus large : un statut politique particulier avec un Gouvernement et un Parlement régional.

Toute la problématique du plurilinguisme en Algérie renvoie de fait à la question fondamentale de la nature de la Nation. Une communauté de destin ne sera possible et ne se construira que sur le respect et la reconnaissance de la pluralité des langues et des cultures des communautés ou peuples qui constituent la nation algérienne.

P/ Le RPK

Le Coordinateur, Hamou BOUMEDINE

AGRAW I TMURT IQBAYLIYEN RASSEMBLEMENT POUR LA KABYLIE

[[{"fid":"13490","view_mode":"default","fields":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"RPK Kabylie Janvier 2018","field_file_image_title_text[und][0][value]":"RPK Kabylie Janvier 2018","external_url":""},"link_text":null,"type":"media","field_deltas":{"3":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"RPK Kabylie Janvier 2018","field_file_image_title_text[und][0][value]":"RPK Kabylie Janvier 2018","external_url":""}},"attributes":{"alt":"RPK Kabylie Janvier 2018","title":"RPK Kabylie Janvier 2018","height":933,"width":700,"class":"media-element file-default","data-delta":"3"}}]]

 

Rubriques
Soumis par Asalass (non vérifié) mar 02/01/2018 - 12:37

Le RPk devrait plutôt militer pour la généralisation de "cecsous" car en matière de Tamazight, il est en retard de plusieurs guerres. Les deniers en date sont les aârouchs qui se sont vus rejeter la plateforme de revendications bien plus ambitieuse pour Tamazight que celle présentée aujourd'hui par les partisans des éternelles revendications pour la promotion de la culture berbère. Le pouvoir s'est même habitué aux mouvements de revendication cycliques qui ne durent que le temps qu'il faut pour que les manifestants s'aperçoivent qu'ils ne font que piocher dans l'eau. Pourquoi donc le pouvoir réservera t-il une réponse autre que celle qu'il a déjà donnée aux anciens militants? Les routards du RPK devraient d'abord répondre à cette question avant de nous informer du "couscous" qu'ils ont organisé pour convaincre leurs militants de se présenter à leur réunion.

Soumis par jAFFAR (non vérifié) mar 02/01/2018 - 23:55

En réponse à par Asalass (non vérifié)

ce KDS  ce hamou  reve de noyer la kabylie dans l'arabo islamisme  angerien

c'est clair et net que ce KDS est en mission   d'infiltration   pour parasiter le projet de l'independance de la kabylie

la jeunesse kabyle est eveillé  ils ont compris votre mission des le depart de  la creation de votre association  par le drs .

Soumis par Amnagh (non vérifié) mer 03/01/2018 - 19:02

En réponse à par Asalass (non vérifié)

En Algérie la fracture est linguistique,politique,culturelle et même etthnique.Deux projets de société diamétralement opposés,celui de la démocratie laique d''un côté et celui de l'aarbo-islamisme de l'autre.Deux projets irréconciliables et deux peuples: les kabyles et les algériens.La seule solution qui peut mettre fin à ce  conflit larvé et intermiinable c'est celle de DEUX ETATS ,l'un algérien l'autre kabyle. Une Algérie "indivisble" sur le dos du peuple kabyle ? Non merci !

Soumis par Pays Kabyle (non vérifié) mar 02/01/2018 - 14:59

Azul,

A les voir, cela me fait penser aux Kabyles des années 80 un peu "beaucoup" perdu à défendre cette chimére qui est l'algerie quitte a oublier sa vraie identité Taqvaylit.

Nous sommes en 2018 arretez de quémander à cet état arabomusulment, il s'en fiche de vous "sauf si vous avez un projet de construction de mosquée dans votre village" à part cela vous ne servez en rien la cause Taqvaylit, vous etes l'ombre du rcd/ffs.

Ou étiez vous durant les marches des étudiant"e"s Kabyles...ULAC à part manger un zeksu

Je pense "sans renier nos origines" que notre combat doit etre plus Kabyle que Amazigh " concentrons nous sur notre Kabylie, regardez toutes les decennies perdu pour unir les Amazigh de Tamazgha au final rien et le pire c'est que nous avons oubliés l'objectif 1er notre Pays Kabyle".

Mon avis, je pense que Tafsut Imazighen "crée en Kabylie" devrait devenir Tafsut Leqvayel.

Aujourd'hui le drapeau Kabyle a prit la place du drapeau Amazigh et Taqvaylit devrait etre écrit en latin "la plupart des Kabyles le lisent et l'ecrivent en latin" chose que cet état arabomusulment a bien compris c'est pour cela qu'il prepare des documents en caracteres Tifinagh basé sur l'arabe...mince cela cloche quelque part mais bon c'est ca l'algerie plurielle de Mr Boumedine.

Une Kabylie Kabyle Libre et Laic.

Soumis par hand (non vérifié) mar 02/01/2018 - 23:58

la kabylie dans l'arbo islmisme cela signigie la fin pour  nous.

ce rpk est une creation des services algeriens. 

Soumis par Amjeh (non vérifié) mer 03/01/2018 - 17:22

En réponse à par hand (non vérifié)

Dans un pays fragmenté, fractionné, divisé, avili, martyrisé par Le Régime militaire depuis 1962, le groupuscule PRK croit nous faire croire à des lendemains meilleurs sous le joug de ce monstre tenu par un quarteron de Généraux sanguinaires et prédateurs....

L'on comprend dès lors que ce RPK, ce nouveau parti-officine (créé dans les Labos' de la Gestapo d'Alger) veut bercer et endormir la population civile avec des chimères et des rêves.... Mais les gens avertis et les militants engagés savent bien que tant que ce Pouvoir dictatorial sévit et préside aux destinées de ce malheureux pays, il n'y aura ni paix, ni bonheur, ni prospérité, ni autonomies régionales, ni autodétermination, rien, niet, oulech ....
.
Comme tous ces partis foutus, qui roulent por tous la Junte dictatoriale militaire, ce RPK se contente de faire quelques mots sur les " modalités de fonctionnement du " Pouvoir en place, sans jamais dire sa nature militaire, et ses caractéristiques que sont l'autoritarisme, la répression permanente, ses manipulations et provocations, sa pratique de la violence et la terreur/le terrorisme d'Etat .....

C'est dire que ce genre de micro-parti n'est pas oppositionnel, mais plutôt collaborationniste, participationniste, khobziste, et promet de concourir aux mascarades électorales imposées par la Junte criminelle ..... et ne pourra donc pas fédérer, rassembler, unir, ou espérer opérer une " percée politique " . Comme tous les partis, il ne s'oppose pas au Pouvoir militaire, mais s'oppose aux autres partis politiques, tels le MAK, le FFS, le PT, et soutient le RCD, ce RCD créé par le puissant Clan Belkheir-Ayyat-Belkaid-Khédiri-etc (puissamment amarré à la puissante Police secrète), instigué en Octobre 1988, officialisé en Février 1989 avant même la promulgation de la Charte pluraliste qui allait autoriser le multipartisme ......

Soumis par Amnagh (non vérifié) mer 03/01/2018 - 18:52

Le RPK reprends à son compte le projet initial du MAK.Je ne crois pas à une autonomie avec un Etat arabo-intégriste sans une autonomie financière.Ce régime aux abois est prêt à tout.Il n'est pas impossible qu'il accède demain à la revendication autonomiste pour éviter le spectre d'une Kabylie indépendante qui n'est plus une utopie.Je suis d'accord avec le RPK en ce qui concerne l'académie amazigh.Elle doit être indépendante et composée de compétences reconnues dans le domaine des langues amazigh, pour être crédible.Je suis pour la généralisation de la langue kabyle en Kabylie où elle doit être obligatoire de la crèche à l'université.Toute remise en cause de la transcription en usage du kabyle (gréco-latin) sera perçu comme une provocation et une volonté d'achever cetle langue millénaire.

On peut dire que l'ombre du MAK plane sur ces décisions en cascades mais qui sont accueillies dans l'indiffeérence génrale par les kabyles.Indice révélateur du divorce latent entre la Kabylie et l'Algérie.Elles arrivent trop tard et elles sont dépassées,car l'idée d'un Etat kabyle libre est semée et c'est la seule solution à la question kabyle.

Soumis par Tanouart (non vérifié) mer 03/01/2018 - 20:53

Tentative de récupération des mouvements indépendantistes par le RPK, parti imposteur aux ordres de ses maîtres arabo-islamistes. Ces quelques KDS attablés autour d'un couscous ne font même pas illusion. Cette mise en scène dure depuis 1962, quand les kabyles se sont fait spolier leur indépendance et leur liberté. Les kabyles ne se soumettront jamais au dictat et au fascisme arabo-islamiste. Une seule solution, un état kabyle indépendant, laïc, souverain, 100% kabyle et libéré de la tyrannie arabo-islamiste.

Soumis par adfel (non vérifié) jeu 04/01/2018 - 00:08

En réponse à par Tanouart (non vérifié)

Ceux qui ne sont pas d'accord avec le RPK ou une aute façon de voir les choses n'ont qu'une reponse: KDS, DRS, traitres,etc.Vous pouvez peut etre faire un effort de reflexion minimale pour argumenter car ce n'est pas avec cette pauvreté intellectuelle, cette intolerane et parfois ce fachisme que vous nous convaincrez,  vous nous  faites  plutot honte. Un kabyle démocrate.

kabyles !

Soumis par Amjhoul (non vérifié) jeu 04/01/2018 - 05:41

En réponse à par adfel (non vérifié)

POKER MENTEUR ET FAçONNAGE ARTIFICIEL DU CHAMP POLITIQUE ET MÉDIATIQUE

Depuis la fameuse " ouverture contrôlée " de 1989, le Régime militaire ne cesse de " faire, défaire et refaire ", de créer et recréer des partis-officines, des associations-relais, des organes de propagande, laissant entendre que les Généraux ne sont pas disposés à accepter une classe politique ou une société civile " libres, autonomes et indépendantes ", car ils n'accepteront jamais de lâcher le pouvoir dictatorial total et intégral qu'ils détiennent depuis 1962......Ainsi donc, ces agitateurs (mais pas des opposants) mis au devant de la scène sont ultra majoritairement sponsorisés et propulsés par l'un des les divers clans, cercles, franges et factions qui compost la Junte militaire régnante (1962/2017). Sinon, la SM-DRS ne peut être laisser libres d'activer ou agir d'une quelconque façon.....

Le RPK, (comme) le MPA, le MAK, l'URK sont des ramifications du RCD, ce RCD créé en 1988 (officialisé en 1989) par la puissante SM (qui amarrait le puissant Clan Belkheir-Ayya--et-cie) en " tuant le MCB " ce mouvement craint par les Généraux car il avait les caractéristiques de " oppositionnel, populaire, fédérateur, rassembleur, unitaire, unioniste, national " ...

Ce RPK, (comme) le MPA, le MAK, l'URK , le RCD, etc ne s'opposent pas au Régime militaire, ne disen pas sa nature et ses caractéristique (militaire, criminel, sanguinaire, ultra autoritaire, hyper répressif, manipulateur, provocateur ....). Ils sont dans l'agitation (culturaliuste, identitariste, différentialiste...), mais pas dans l'opposition face au Régime militaire et mafieux .....

C'est bien pour ça que les gens les haïssent et les rejettent ;;;;

ÉNIÈME RECOMPOSITION AU SOMMET DE LA JUNTE MILITAIRE, RENOUVELLEMENT DE LA " CARTE POLITIQUE " :

Les gens du RPK (ex Manifeste kabyle, ex Forum kabyle, ex CERAK) ont par le passé fait des déclarations très hostiles au MAK-GPK et ses dirigeants, et certains d'entre eux ont manifesté leur volonté de créer un parti, disons un MAK-bis ou anti-MAK carrément. Et ne cessent de harceler et d'exercer le chantage sur les sites kabyles pour effacer les commentaires critiques et virulents à leur égard.....

Soumis par un nain connu (non vérifié) jeu 04/01/2018 - 11:22

En réponse à par adfel (non vérifié)

@ l'érudit Adfel, 

       Sans bouger un neurone, j'affirme que ton RPK dans lequel tu sembles embarqué n'est pas autre chose qu'une création du DRS qui fait travailler des KDS pour un couscous, comme tu peux le constater par toi même sur la photo.  ( tous sur la photo, vous avez une tête à adhérer au FLN )

     Y a qu'un naïf comme toi qui se triture les méninges pour peu de chose, histoire de te donner l'illusion d'avoir un semblant d'intelligence, pour finir par te convaincre que ton RPK ne pue pas à plein nez une bidouille des services du DRS.

  T'es le genre d'individu qui, assis sur un tas de fumier, dirait que ça sent la rose. 

      Bonjour chez vous les KDS.

   T'es pas seulement un Kabyle démocrate mais bien endormi. 

   

Soumis par Adfel (non vérifié) sam 06/01/2018 - 16:30

En réponse à par un nain connu (non vérifié)

Eh voila! Tu viens de confirmer tout ce j'ait dit . J'avais oublié la grossiereté  et la vulgarité et tu viens de les rajouter.

Merci de ta collaboration.

Soumis par hand (non vérifié) jeu 04/01/2018 - 00:51

rpk creation de drs

hamou le collaborateur  et ses  amis  sera juger tot au tard 

Soumis par yacine atrar (non vérifié) mar 09/01/2018 - 16:00

Personne n'a osé apporter une moindre critique à la déclaration. Les pseudos sont champions de l'insulte. Enlevez votre Niqab et mettez vos noms si vous avez au moins le courage de ces militants qui ont un nom et..... un visage. Vous avez peur de vous demasquer. Comme les vampires vous n'existez que dans l'obscurité. Construire la Kabylie avec des laches comme vous donne donne envie de vomir. Vous ne valez même pas les baathistes, eux au moins quand  ils attaquent, ils le font à visage découvert. Pitoyables!

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours