Pourquoi on n’emploie pas les lettres arabes pour écrire en kabyle ?

0

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Du fait que l’arabe possède un nombre de phonèmes limités par rapport à ceux de la langue kabyle (affriquées, occlusives sourdes, occlusives voisées, fricatives…), son écriture s’avère inappropriée pour la transcription du kabyle.

Ajoutons que le passage de l’oral à l’écrit en kabyle s’est effectué par l’alphabet phonétique internationale (A.P.I.) sous forme latine.

Les caractères Tifinaghs (alphabet libyque) sont surtout utilisés pour la signalitique, l’affichage, le titrage dans l’édition.

Dérivé de l’alphabet araméen, l’alphabet arabe est relativement récent et ne peut donc pas s’incarner dans la réalité linguistique composite multimillénaire du nord de l’Afrique.

Articles recommandés :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici