Home Actualités Kabylie Pourquoi, les Kabyles n’ont rien à attendre des Algériens

Pourquoi, les Kabyles n’ont rien à attendre des Algériens

7
Pourquoi, les Kabyles n’ont rien à attendre des Algériens

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Commençons par un petit rappel. Dda l’hocine Ait Ahmed est l’homme qui a combattu toute sa vie pour « une Algérie meilleure et une démocratie majeure». Il était un chef qui avait l’ascendant sur la nouvelle génération née après l’indépendance. Il induisait des valeurs de démocratie, de militantisme, d’amour de la patrie.

Certes pour Dda l’hocine, à l’époque et dans son programme, tamazight n’était pas la priorité des priorités, mais il voyait plus loin, et même très loin. Il voulait sensibiliser le reste du peuple algérien tout en entier autour de la démocratie. Pour lui une fois que la démocratie serait officiellement appliquée en Algérie, le problème de Tamazight serait résolu de facto. Ce n’est pas tout à fait faux ! Malheureusement, les Algériens ne veulent pas de la démocratie, surtout si son contenu est proposé par un Kabyle. Le commun des Algériens n’a jamais aimé Dda l’hocine en grande partie en raison de ses origines.

Dda l’hocine était un homme de conviction qui croyait au suffrage universel. Il n’a jamais insulté celui qui ne pensait pas comme lui, il ne répondait jamais au mal par le mal, il était contre le régime depuis son jeune âge.

Imaginez un instant, que si seulement il avait combattu pour le vrai combat, celui de la Kabylie, pour qu’elle soit indépendante ou autonome, le peuple kabyle ne serait pas dans la situation actuelle et n’aurait jamais connu le Printemps Noir.

Durant les élections présidentielles Avril 1999, les Algériens à l’époque, disaient ceci en arabe : « Ait Ahmed, c’est un homme honnête, un homme révolutionnaire, et il parle presque toutes les langues du monde, mais c’est dommage qu’il est kabyle ! »

Cette attitude ne fait que confirmer la pensée profonde des Algériens dans les années 1990. Justement, en 1991 pendant d’élections législatives, à l’époque, le Front des Forces Socialistes (FFS) n’a été majoritaire qu’en Kabylie et dans le département d’Alger. Il a eu beaucoup de mal dans d’autres département d’Algérie pour décrocher au moins un siège. Il était partout ailleurs en ballottage avec les islamistes du FIS et le FLN. Le FFS était beaucoup plus proche de la défaite que de la victoire !

Le peuple algérien est toujours le même peuple. Les Algériens imposent leur vision des choses, sont sûr d’eux-même, de leur idéologie arabo-musulmane, rentière, de leur mode de vie, de leurs valeurs, ils ont la confiance dans les leurs !

Pourquoi les Kabyles veulent-ils absolument chercher à leur suggérer un autre comportement, d’adopter des pratiques démocratiques ? Les valeurs du peuple kabyle sont-elles les mêmes valeurs que celles le peuple algérien ? A quoi bon chercher à tourner le cerveau des Algériens qui se complaisent comme ça, heureux de leur sort, même Hocine Aït Ahmed héros de la libération n’y était parvenu !

Mokrane NEDDAF

7 Commentaires

  1. Vous avez tout à fait raison monsieur Neddaf. Il y’a un proverbe kabyle qui dit: « a min i tamma n urdan di lmagat » ,c’est le cas des kabyles algérianistes qui attendent que les arabo-islamistes deviennent des laïques démocrates. Ils attendent encore les calendes grecques!

  2. Azul akken tellam
    Les Kabyles algérianistes prennent toujours pas que tant qu’ils ne seront pas assimilés a la sous culture bédouine arabe hilalienne ils ne pourront jamais être admis comme des citoyens a part entière. Le Chanteur Idir l’avait dit plusieurs fois dans ces interviews a travers la presse national . Dés qu’on lui posait la question sur l’amazighité. Mais, hélas, nos amis du FFS et du RCD croient toujours que les Arabes algériens ou arabophones allaient se transformer comme par miracle en democrate, tolérant et surtout laïcs. Mais, ces Arabes ou arabes de langue ont une vision de l’Algérie qui est la leur et n’ont aucunement l’intention de changer de cape. Il veulent un pays islamique, arabe de langue et de mentalité qui ressemblerait point par point au pays de l’Orient arabe. Ce ne sont pas quand même nous Kabyles qui ont fait adhérer ce pays au monde dit arabe, au monde des pays islamiques. Ce n’est pas aussi nous Kabyles qui ont importé des enseignants syriens, palestiniens, égyptiens, « leurs frères » pour arabiser le pays. Mais que les Kabyles algérienaistes comprennent une fois pour toute, on ne pourra jamais transformer un âne en mulet ou en cheval. L’Arabe est arabe et il ne tient pas à être changer en democrate et encore en laïc qu’ils détestaient plus que tout. Traçons notre route et laissons les Arabes maghrébins sur leur voie se débrouiller entre eux. .

  3. Le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Chérif Mellal, a révélé hier en soirée, dans une interview accordée à Berbère Télévision, avoir sollicité le général Ahmed Gaid-Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’armée algérienne à cause des difficultés financières traversées par le club et qui pouvaient empêcher la JSK de s’envoler dans un pays africain, récemment, dans le cadre d’une compétition internationale.
    ——————————————————————————————————————————————————————————————–

    Bein voilà,c est fait !et au grand jour!
    Nous ,les sujets coloniaux de la néo coloniale flnomilitaro arabia d’alger qui sous traite la colonisation de tamazgha en général et de la kabylie en particulier pour le compte de la ravageuse déliquescente colonisation du monde « dit » arabe,venons quémander auprés de nos maîtres du moment ,de l’aumône colonial arabe ,qu ils nous accordent ,à nous indigénes de l’arabisme colonial ,comme fûrent ,nos défaitistes parents et aieux,indigénes de la colonisation apartheid française(pourtant porteuse de civilisation des lumières contrairement à la destructrice des civilisations ,l’arabisme colonial)
    Mais ce président avait il le choix devant les échines courbés de la majorité des kabyles devant nos maîtres de l’arabisme colonial?
    La racine de cette humiliation pérpétuelle des imazighénes en général et de la kabylie en particulier n est elle pas dans nos renoncements,nos lâchetés à nous libérer de notre état de sujets coloniaux et indigénes de l imposteur colonial monde dit « arabe »?
    Aprés bouteflika,gaid salah doit se dire,savourant sa satisfaction de maître du moment, « effectivement ,ces kabyles de loin ce sont des géants mais de prés ce sont des nains..

  4. Les kabyles qui rêvent d’une Algérie libre et démocratique,rêvent debout. »L’arabo-islamisme est le tombeau de la démocratie  » (Dr Said Sadi in  » L’Algérie:l’échec recommencé ».Cette idéologie mortifère est la matrice du système politique,de la classe politique (du pouvoir et de l’opposition,excepté le RCD,le FFS et les partis de gauche) et de la société algérienne dans son immense majorité.Seuls les kabyles s’opposent,à juste titre,à cette idio-logie incompatible avec les valeurs démocratiques.Je le dis sincèrement aux kabyles égarés (les kabylo-algérianistes entêtés ), sans un Etat kabyle autonome ou indépendant nous n’avons aucune chance
    de survie en tant que peuple kabyle dans un océan arabo-intégriste.

  5. La langue arabe imposée par le pouvoir du panarabisme colonial dit maghrébin est la langue de l’envahisseur arabe.
    C’est la langue coloniale avec laquelle l’envahisseur arabe humilie, opprime, torture, égorge et colonise les « pauvres défaitistes imazighen » et nous Kabyles en particulier.

    La langue arabe c’est une langue qui dépersonnalise ce « pauvre fataliste amazigh et kabyle en particulier ,en leur imposant, colonialement, une identité arabe, asiate moyen-orientale, qui n’est pas la leur, des traditions festives, familiales, cultuelles arabes qui leur sont étrangères, qui affuble leurs enfants et leurs terres de noms, prénoms et patronymiques arabes, qui leur vole leurs terres amazighs pour les transformer en terres de l’imposture coloniale maghreb « dit « arabe du non moins imposteur colonial monde dit « arabe ».

    La langue arabe est une langue d’avilissement des Imazighen et des Kabyles en particulier qui les efface en tant que peuples amazighs en tant que pays Amazighs, et en tant que Kabyles, du concert des nations du monde ,comme les anglosaxons et les Espagnols ont effacé, anéanti les peuples indiens des Amériques.

    La langue coloniale arabe est la langue qui est entrain de faire disparaître,COMME ETHNIE HUMAINE ,AVEC LEUR TERRES TAMAZGHA ,LES IMAZIGHENES ,comme ces espèces d’êtres vivants qui ont disparu de la terre.

    La langue arabe est l ‘outil pervers de l’envahisseur arabe pour faire enlever SON NORD à l’Afrique ET LA MUTER EN UNE TERRE ORIENTALE COLONIALE DE L’ENVAHISSEUR ARABE.

    Ainsi l’afrique du nord ou TAMAZGHA, tafriqt(terme amazighokabyle donné à ce continent) est mutée colonialement en MAGHREB dit arabe, pour le compte colonial de l imposteur monde dit « arabe »

    Les « soumis » imazighénes et les Kabyles en particulier en se laissant « arabiser » sont complices, par leur défaitisme passé et présent, par leurs lâchetés et leurs renoncements à vivre LIBRES, en faisant allégeance au panarabisme colonial,en tamazgha occidentale, au Maroc,par exemple,les imazighénes sont soumis à cette allégeance, moubayaaa, tous les ans, dans des gestes humiliants de prosternation devant leurs maîtres coloniaux des tenants du pouvoir arabomusulman marocain,la monarchie arabe marocaine,complices passifs ,tels leurs aieux défaitistes ,depuis le 7é siécle , du drame arabe colonial qui les colonise ,leur fait subir une mutation en sujets »servils « du panarabisme et qui les déposséde de leurs terres TAMAZGHA et de leurs terres kabyles en particulier pour les transformer en terre du maghreb dit arabe!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici