Non à la criminalisation de la Kabylie !

0
Marche citoyenne unitaire

Appel à une marche citoyenne unitaire : Non à la criminalisation de la Kabylie !

Marche unitaire

Depuis le déclenchement des contestations populaires en Algérie, parties pour rappel de Kherrata le 16 février 2019, la Kabylie ne cesse de subir les assauts de la junte militaire d’Alger, adossée à un racisme anti-kabyle désormais ouvertement assumé. Des dizaines de manifestants ont d’abord été emprisonnés et de lourdes peines ont été prononcées pour avoir simplement brandi le drapeau Amazigh. Le rejet massif des derniers scrutins électoraux en Algérie, avec un taux de participation de « 0,6% » en Kabylie, a décuplé la haine du pouvoir algérien qui se venge et œuvre à la criminaliser.Le racisme anti-kabyle du pouvoir algérien vient de franchir une étape porteuse de très grands dangers.

L’article 87 bis du nouveau code pénal, récemment promulgué par ordonnance, vient le confirmer. Toutes les organisations politiques kabyles sont officiellement classées comme “terroristes” par l’État algérien.

En application de cet article, des détenus politiques de diverses tendances seront présentés devant la chambre d’accusation du tribunal de Tizi-Ouzou, le 12 juillet, sous la fausse accusation d’appartenance à des organisations qualifiées de «terroristes».

Il s’agit de Hemmou Boumedine, Bouaziz Aït-Chebib, Hocine Azem, Belaïd Ammarkhodja, Boussad Becha et Elhadi Taleb. Des centaines d’autres détenus risquent de subir le même sort en Kabylie, comme cela a été déjà le cas de militants politiques à Béjaïa et à Bouira, mais aussi partout ailleurs en Algérie. De Lounès Hamzi à Nordine Ait Hamouda et encore tout récemment Fethi Ghares, la liste est très longue et ne cesse de s’allonger.

Plus de 300 prisonniers politiques et d’opinion sont déjà emprisonnés.

La Kabylie qui a toujours été à l’avant garde des luttes démocratiques, de la défense des droits humains, du combat pour la laïcité et la promotion du patrimoine universel Amazigh, interpelle l’opinion publique et tout démocrate à se solidariser avec elle. Nous citoyennes et citoyens de la diaspora, de divers horizons politiques, tenons à affirmer notre soutien et notre solidarité sans faille avec les détenus politiques gravement menacés par le scélérat article 87 bis et avec tous les détenus qui subissent de plein fouet la répression féroce du système algérien. En prévision du procès de ces détenus politiques, injustement accusés de terrorisme par un pouvoir inique qui pratique la “justice du téléphone”, et au regard des risques encourus par des militants pacifiques dont le seul tort est de défendre démocratiquement un projet politique, nous appelons à une marche citoyenne unitaire le dimanche 11 Juillet, à Paris, de Bastille à Nation, à partir de 13h, pour :

Exiger la libération immédiate et inconditionnelle des détenus politiques et d’opinion.

Exiger l’arrêt de la criminalisation de la Kabylie et l’arrêt de toutes poursuites judiciaires contre ses militants.

La Kabylie est en danger et nous n’avons pas le droit d’abandonner ceux qui défendent nos libertés.

Soyons solidaires et unis ! Marchons toutes et tous de Bastille à Nation pour dire NON à la criminalisation de la Kabylie !

Paris, le 6 juillet 2021

E-mail : [email protected]

Les premiers signataires :

Yasmina Oubouzar

Meziane Abane

Ali Aït Djoudi

Aksel Bellabbaci

Madjid Boumekla

Hamid Challal

Shamy Chemini

Ahviv Mekdam

Sadia Maddi

Nadia At Uissa

Hakim Taibi

Ilyas Lahouazi

Yidir Ounoughene

Ahmed Aït Bachir

Sab Ammarkhoudja

Lila Mansouri

Mohand Barache

Mourad Amellal

Abdenour Abdeslam

Slimane Kadi

Youva Merzouk

Boukhalfa Ben Mamar

Hacène Hireche

Belaïd Aït Meziani

Salah Abbouna

Khodir Sekkouti

Atika Sidane

Djamila Kemel

Lye Hakem

Samir Hamma

Djafar Naït Amer

Amar Zerrouk

Nacer Dahmane

Hakim Khobzaoui

Malek Benhamouche

Soraya Sough

Ryadh Hamchach

Nordine Larab

Hanafi Ferhouh

Mokrane Gacem

Ahmed Heddag

Kamal Naït Zerrad

Aziz BachaSamia

Rachid Ammour Oufkir

Ahcene Belkacemi

Lyazid Abid

Hafid Sebbane

Aẓar At Musa

Belkacem Lounes

Sabrina Abchiche

Nadia Akkar

Farid Bemokhtar

Rabah Kettouche

Ahcene Bozetine

Essaid Mougari

Lhasan Ziani

Slimane Berkane

Ramdhan At Mensour

Rafika gharbi

Hamid imensouren

Hafid yedwen

Hanane Mettouchi

Rachid Hitouche

Ourida Tabet

Soraya Saidane

Saïd Mouloud

Madjid n At Yidir

Hamid Imensoren

Sakina Slimani-Ait Ahmed

Lotfi Mekedem

Yahia sayoudi

Yacine Akvayli

Nadia Djema

Rachid Hitouche

Stéphane Arrami

Des personnalités du monde artistique soutiennent la marche et participent à cette action citoyenne :

Nadia Matoub

Atmani Zayen

Arezki Rabia

Nadia Amghar-Rabia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici