News - Actualités kabyles

Une tempête dans un verre d’eau

Une tempête dans un verre d’eau

J’avoue ne pas beaucoup utiliser les réseaux sociaux, mais j’ai appris qu’ils s’étaient enflammés à propos d’un simple mot, qui ne reflète d’ailleurs pas la pensée profonde de son auteur, je veux parler de Mas Ferhat Mehenni.

J’ai soixante-quinze ans et je n’ai jamais entendu un homme politique du nord de l’Afrique reconnaitre son erreur et faire son mea culpa. C’est une première dans les annales de la politique de cette région ! Ce qu’a fait monsieur Mehenni l’honore et démontre la
profondeur de sa sagesse. Je tiens à saluer son courage et son honnêteté intellectuelle.

22 mars 2019
Shamy Chemini

Les Algériens rêvent d'enterrer la question kabyle

Ils sont en train de créer le conflit Algérie pour dissoudre tout le plan d'Oujda avec toutes les responsabilités subséquentes de ses gouvernances sous des personnalités différentes de 1962 à 2019. Ainsi trois objectifs seront atteints :

1/ Algérie Terre d'Islam Patrie Arabe avec tout ce que ça charrie,

2/ Impossibilité de juger qui que ce soit pour les crimes, assassinats, ciblés et guerres contre les civils, piétinements des droits fondamentaux etc.commis .

3/ Enterrement définitif de la question kabyle et d'autres communautés.

20 mars 2019
Laravi Atfrah

Soutiens aux enjeux multiples

A la suite du voyage éclaire effectué en France par Mr Lamamra désigné, en violation de la constitution et illégitimement à la morale démocratique et républicaine au poste de vice 1er Ministre, un soutien, a été porté depuis Djibouti par M. Emmanuel Macron président de l’état français au régime algérien actuel qui constitutionnellement n’a ni le droit de prolonger son mandat, ni les compétences pour reporter ou annuler les élections car c’est un processus démocratique arrêté pour l’heure H et le jour J par la constitution.

20 mars 2019
Madjid Aït Mohamed
Manifestation kabyle Paris Wikimedia

Messieurs les artistes kabyles, après la soupe… la diète !

Sans vous citer, vous allez vous reconnaître ; les traîtres sont connus et reconnus.

À présent que votre maître, celui qui a fait assassiner vos enfants, est vomi par le peuple, vous devenez orphelins. Qu’allez-vous faire ?

Je vous ai vu place de la République, artistes du palais, retourner votre veste et avec quel talent ! Plus doués pour faire les girouettes que pour chanter…

Je vous conseille d’être prudent, de ne plus vous montrer sur scène au risque de vous faire lyncher par votre public.

20 mars 2019
Shamy Chemini
Les slogans dans les autres contrées de l’Algérie en dehors de l’Algérois et de la Kabylie sont une preuve que la situation politique va s’empirer.

Manifestations en Algérie : le système et le Quai d'Orsay sont au contrôle !

Le système est au contrôle de la situation en Algérie, il a le sifflet entre les lèvres, et a n'importe quel moment il peut siffler la fin de la récréation ! 

Une certaine catégorie de gens nous disait : l’armée est au côté du peuple ! Toz et re toz, je m'excuse auprès de mes chères lectrices et mes chers lecteurs de cette expression.

19 mars 2019
Mokrane Neddaf
Manifestations Algérie - Brahim Tazaghart

Honte à vous monsieur le président Macron !

Honte à vous monsieur le président Macron de soutenir un dictateur mort-vivant ! Basta à la Francafrique… Monsieur Macron, vous devriez vous occuper de ce qui vous regarde ! Votre pays est en révolte depuis le 17 novembre et vous passez votre temps à faire du théâtre sur les chaînes de télévision monopolisées depuis des mois.
15 mars 2019
Shamy Chemini
Capritour source : Wikimedia

Servir la soupe à un général…

Encore un kabyle maudit pour servir la soupe à un général ! Le service reprend, la misère aussi.

Décidément, cette pitoyable génération des années 80 continue à faire des larbins, hormis Ferhat Mehenni et quelques autres qui ont gardé leur dignité. Les masques sont tombés.

13 mars 2019
Shamy Chemini
Les protestataires - Lyazid Chikdene - Huile sur toile 1996

Algérie : La main étrangère, la vraie cette fois-ci !

Le pouvoir algérien vient d’annoncer son plan B, une annulation des élections présidentielles prévues pour le 18 avril 2019 et le renoncement de Bouteflika à briguer le 5ème mandat mais qui continuera tout de même à être président pour une durée indéterminée. Un autre coup de théâtre qui a suscité des réactions d’indignation chez les algériens qui ont investi la rue depuis 03 semaines avec un seul slogan, le départ du régime.

12 mars 2019
Lyazid CHIKDENE

Algérie : Merzoug Touati libéré

Communiqué - Le jeune Merzoug Touati originaire de Vgayet (Béjaia) en Kabylie, a été arrêté par la police algérienne le 17 janvier 2017 après avoir publié sur son blog un entretien qu’il a eu avec un citoyen israélien.

07 mars 2019
Rédaction Kabyle.com
Manifastation contre le 5e mandat Paris

Algérie : plongée dans les entrailles d'un gouffre social et idéologique

L'Algérie n’est pas au bord du gouffre, elle s'y trouve depuis longtemps ! Car sinon pourquoi ce peuple a tant attendu pour dire non au 5e mandat de Bouteflika? Les Algériens rejettent-ils ce 5 mandat ou se soulèvent-ils contre le régime actuel ? D'ailleurs pourquoi ne les a-t'on pas vu manifesté avant ?

Tous savaient pourtant que le président actuel serait incapable de continuer à gérer l’Algérie. Or, depuis le début de l'année la population s'agite, cherche un changement de candidat, mais aucunement un changement du système !

07 mars 2019
Mokrane N