Lettre du président de la coordination universitaire du MAK au peuple kabyle

Lettre du président de la coordination universitaire du MAK au peuple kabyle

Lettre du président de la coordination universitaire du MAK au peuple kabyle

Pour vous tous mes amis ,mes frères de combat :

Nous étions la-bas des milliers de pacifistes pour représenter les millions de Kabyles opprimés qui ont osé se soulever contre une Algérie coloniale dont l'essence profonde était la violence, le racisme, l'oppression, la répression, et l'appauvrissement de tout un peuple. (...) Ces innombrables Kabyles , à la fois à l'intérieur et en dehors de la Kabylie , ont eu la noblesse d'esprit de s'opposer à la tyrannie et à l'injustice, sans chercher leur gain personne. Ils ont compris qu'une blessure faite à un Kabyle est une blessure faite pour tout le peuple , et on a agi ensemble pour lutter pour "l’indépendance de la Kabylie "

Notre récompense ne se mesurera que par la liberté qui triomphera un jour, et pour cela je tiens à vous informer que Notre lutte atteindra un moment décisif dans un avenir proche. Nous appelons notre peuple à saisir cette opportunité, afin que nous puissions accéder rapidement à notre objectif.

Nous avons attendu trop longtemps notre liberté. Nous ne pouvons plus attendre davantage. C'est le moment d'intensifier notre combat sur tous les fronts. 

Relâcher nos efforts à présent serait une erreur que les générations qui nous suivront ne nous pardonneraient pas. La vision de la liberté, qui point à l'horizon, devrait tous nous encourager à redoubler nos efforts.

Notre marche vers "l’indépendance" est irréversible.

Et pour finir 

"Qu'il ne soit jamais dit par les générations futures que l'égoïsme nous a empêchés d'être à la hauteur des idéaux Kabyles".

Lounes Ath Si Said

TIZI-OUZOU 

01 décembre 2018

French