Accueil Actualités Kabylie Les Kabyles sont plus qu’une Nation : ils sont une civilisation

Les Kabyles sont plus qu’une Nation : ils sont une civilisation

2
Louis Mélennec

Le royaume de France, en 1789, selon la formule célèbre, n’est qu’un agrégat de peuples inconstitués (Mirabeau). Il n’est composé que de provinces hétéroclites, gouvernées jadis par des princes indépendants.

Les Bretons, vieille nation d’origine antique, identifiés par des auteurs comme Jules César et d’autres, avant le Christ, sont privés en quelques mois de leurs institutions politiques – les Etats de Bretagne et le Parlement -, de leurs lois, de leur fiscalité, dépecés en « départements », et gouvernés depuis Paris par des corrompus et des incompétents, d’authentiques gauleiters; pire : des malades mentaux. Ils sont humiliés jusqu’à aujourd’hui. On prétend leur interdire de s’intituler Nation : seule la mirifique, qui n’existe en tant que telle qu’après le 12ème siècle, après avoir assassiné des centaines de milliers d’innocents, se décore de ce titre pompeux.

Mais on est vite rattrapé par la vérité. Ce n’est pas parce qu’un pays s’intitule nation qu’il est une nation; inversement, ce n’est pas parce qu’un pays colonial prétend intégrer une nation conquise dans son propre territoire, et nie la réalité de celle-ci, qu’elle cesse d’exister.

Les éléments de la nation étant aujourd’hui parfaitement définis – le territoire, la langue, les valeurs communes, surtout le sentiment d’appartenance, qui est l’élément le plus puissant -, les nations continuent à exister si ces critères sont réunis. La France est ridicule de croire que d’avoir intégré dans sa constitution les termes cocasses de « Une et Indivisible », a fait disparaître les nations bretonne, corse, alsacienne. Cette jolie formule est devenue depuis peu « la Hune et Hindivisible ». La nation béarnaise a certes été diluée en tant que telle, parce que la France a réussi à étouffer totalement le sentiment national dans ce pays; les Béarnais ont conservé une identité forte, mais ne sont plus une nation, parce qu’aujourd’hui, en leur fors intérieur, ils se sentent français : la lessive française, chez eux, a détruit le sentiment national.

Guy Hermet stigmatise ce comportement des pays qui détiennent la force de se décorer elles-mêmes du titre de « nations », alors qu’elles refusent par la violence à d’autres, militairement moins fortes ou impuissantes, le droit de revendiquer cette appellation, alors qu’elles sont plus anciennes. Il ironise  :

 « Le rejet de ces petits nationalismes perturbateurs … quand les grandes puissances du moment honnissent chez les autres ce qu’elles ont acquis pour elles-mêmes ».

Louis Mélennec

2 Commentaires

  1. J’ai écrit cet avis ci-dessous qui n’engage que moi mais censurer par le censeur du site peut être fallait il demandé l’autorisation d’être pragmatique et réaliste mais qui dérange certains bien pensants … Je ne comprends pas il y a quelques semaines dans un village de la commune de Bouira un imam du village s’est permet d’insulté tout le village de Kuffars via le haut parleur de la mosquée et personne n’a osé de se révolté contre cette insulte à croire ce qu’ils sont devenus les Kabyles « juste des moutons qui acceptent leurs sors »
    Cet individu qui se croît détenir la divinité en insulta ceux qui le nourrisse … Celui-ci a-t-il demander la permission d’insulté tout un village !! (L’imam est toujours à la mosquée de ce village , les villageois se sont contenté des excuses ) …
    Donc Arrêter de censurer mais de lire entre les lignes…

    Monsieur Lionel Melennec a bien raison de mettre à l’index la civilisation Berbères le faite qu’elle est millénaires, mais il oubli que cette civilisation est le substrat des civilisations méditerranéennes  » Il faut lire Abbé Vincent SERRALDA et André HUARD le berbère lumière de l’occident « . Aujourd’hui la civilisation berbère de jadis reste qu’un souvenir pour ceux qui savent mais presque un tabou dans l’esprit des biens pensants d’un parler ouvertement et clairement pour que les petites gents puissent s’imprégner pour reconnaître leurs vrais identité et surtout leurs culture qui ne vient pas d’Orient « Asie mineur mais méditerranéenne » ……

  2. bjr

    si les etats nations se constitues en mettant a mal des cultures et des identites il ne faut pas oublier que les etats nations actuels ont amene des structures viables qui nont pas
    toujours nie dans leur totalite les peuples autochtones
    Même si l’empire romain a detruit ils ont pratique aussi lassimilation qui permettait d’intégrer dans un cadre national des cultures malmenees mais qui n’avaient pas perdu toute leur originalite
    Le mal destructeur a ete fait mais peut etre faut il integrer le passe malgre toutes les douleurs
    les catalans que je connais bien sont tres partages
    e t ils reconnaissent le poids de l’histoire
    Pourquoi faire de nouveaux etats independants?

    cudennec l
    militant pour le pluralisme linguistique

Les commentaires sont fermés.