Home La chronique de Shamy Chemini Les irresponsables du RCD

Les irresponsables du RCD

0
Les irresponsables du RCD

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Les irresponsables du RCD font eux aussi partie du système, mais pas leurs militants.

Comment oublier cette fameuse phrase légendaire d’un des irresponsables du RCD à l’arrivée au pouvoir de l’ex-président Bouteflika ?

Je cite :

– La plus belle rencontre de ma vie, c’est celle que j’ai faite avec le président Bouteflika.

Il n’aurait pas dit mieux s’il avait croisé la plus belle femme du monde…

Une autre citation de la même personne monte d’un cran dans le ridicule. Tenant fébrilement son téléphone, il s’exclame à l’intention de son épouse, comme un enfant devant le cadeau de sa vie tant espéré :

– Tu ne devineras jamais avec qui je suis ? Le ciel me tombe sur la tête… Avec Enrico Macias !

L’individu infâme qui prétend à la direction du pays ne trouve plus ses mots tant l’émotion est forte et lui fait tourner la tête. N’est-il pas honteux de perdre ses facultés devant un chanteur de variété, aussi talentueux soit-il ?

Nous ne devons pas oublier également que certains irresponsables de ce parti politique ont participé au gouvernement sous la présidence de Bouteflika en 2001 alors que les gendarmes tiraient sur nos enfants à balles réelles et que cela s’est soldé par 128
assassinats, 100 blessés graves et plus de 5000 Kabyles handicapés à vie.

Le RCD a mis deux semaines avant que ses ministres – pour ne pas dire sinistres – quittent le gouvernement du pouvoir assassin d’Alger.

Lorsque l’on personnifie la honte, rien ne peut faire reculer face à des mensonges ou âneries.

Ce même énergumène ose se montrer méprisant envers l’emblème des indépendantistes kabyles au Canada, ignorant sans doute que tous les mouvements indépendantistes du monde lorsqu’ils revendiquent leur indépendance, commencent par créer un drapeau et un hymne ! Cet ignorant prétentieux est fier de sa stupidité imbibée d’esprit stalinien.

Morbide, il se permet aujourd’hui, sans gêne ni honte bue, de descendre dans la rue marcher avec le peuple !

Ce personnage sombre et lugubre se permet de traîner devant la justice française celui qu’il considérait comme son meilleur ami et bras droit. Quel scandale !

Sans parler de la voiture blindée que le ministre français de la Défense lui avait offerte, sans oublier sa trahison envers les populations kabyles…

À ma connaissance, ce vaniteux lorsqu’il était étudiant a commencé sa carrière comme afficheur pour les artistes, une façon de sortir de l’ombre. Hélas, celui qui l’a fait connaître au grand public à son insu, c’est le chanteur engagé Ferhat Imazighene Imoula a qui il a collé aux baskets des années durant. Il ne peut en être autrement pour qui n’a aucun talent excepté celui de l’entrisme.

Monsieur sans honneur, s’il vous restait un minimum de décence, vous vous retireriez définitivement de la vie politique une fois pour toutes et la Kabylie ne s’en porterait que mieux !

Vos amis du pouvoir vous ont offert une résidence au Club des Pins… Profitez-en avant que la justice ne vienne vous chercher et vous demande de rendre des comptes sur vos larcins, vos turpitudes présentes et passées.

Je ne mentionne pas non plus le milliard de centimes de dinars que vous avez reçu en 1989 de la part de l’ancien Premier ministre, homme célèbre pour son nœud papillon.

J’en passe et des meilleures !

Il semblerait pourtant que vous ayez un métier honorable… Peut-être pourrions-nous savoir où vous avez passé vos diplômes et surtout où avez-vous exercé votre fonction pour vous enrichir si rapidement ?

Vous pourrez toujours rétorquer que vous n’êtes pas seul dans ce cas.

Certes !

Shamy Chemini
Ministre de la Culture du GPK Anavad
23 avril 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici