Le wali Ahmed Maad se prend pour Napoléon III

Le wali Ahmed Maad se prend pour Napoléon III

Photographie Cellule de Communication de la Wilaya de Bgayet https://www.facebook.com/1951724448388798

Les bureaux arabes sont de retour en Kabylie sous l’autorité du wali Ahmed Maad, le sous-fifre, le larbin au service du colonialisme d’Alger, qui se prend pour Napoléon III…

Au wali Ahmed Maad :
- Il ne faut pas oublier qu’en Kabylie, les villageois se réunissent à tajmaaht une fois par semaine afin de débattre des intérêts communs de leur village ou commune depuis la nuit des temps. Le pays kabyle n’est pas l’Arabie Saoudite.
Si nous suivons vos arguments, pourquoi ne demandez-vous pas l’autorisation aux prêcheurs et à leurs adeptes qui se réunissent tous les vendredis pour faire leurs prières à la mosquée, pratiquer leur prosélytisme au quotidien pour inciter nos femmes à porter le niqab ?
Apparemment cette démarche vous convient et probablement toute la gent féminine de vos proches est sous ce chiffon arabique !
Vous êtes en train de jouer le rôle du caïd… Je vous informe que le colonialisme français est terminé depuis le 3 juillet 1962.
Certes vous n’êtes qu’un pion entre les mains du pouvoir colonial d’Alger qui a remplacé le colonialisme français. Avec cette différence que les Français, même s’ils ont commis des actes odieux, disposaient d’un savoir-faire connu et reconnu dans le monde entier.
Probablement que votre voiture est de fabrication française ou européenne… en tout cas, ce qui est certain c’est qu’elle n’est ni algérienne ni arabe.
Vous vous identifiez aux Arabes, mais ce n’est pas demain que les algérianistes et vos soi-disant cousins seront capables de fabriquer un vélo sans l’aide des pays que vous qualifiez de mécréants !

Je ne vais pas vous traiter d’âne, car j’ai grand respect pour cet animal qui a contribué à la construction de nos villages kabyles contrairement à vous qui faites tout pour étouffer la population kabyle.
Vous voulez interdire toutes les activités culturelles qui se déroulent dans les cafés littéraires notamment à Aokas, Chemini, Bouzeguene, etc. dans vos élans de folie teintés de stupidité.
Interdit demain de chanter, danser, se marier, faire circoncire son enfant ou garder ses chèvres, interdit aux femmes de se retrouver autour d’une fontaine pour chercher de l’eau, interdit aux personnes âgées de se retrouver autour d’un café pour évoquer leurs souvenirs d’enfance ! Et pas question de faire une partie de dominos. Même les youyous devront obtenir votre feu vert…
Si tous les imbéciles volaient, on ne verrait plus le ciel !

Monsieur le wali Ahmed Maad dit le nouveau shérif de la Kabylie, nous ne vous laisserons pas faire et imposer vos visions sombres et maléfiques.
Une chose est certaine : la nature vous a doté d’une criarde ignorance imprégnée d’une haine sans limites envers des millions de Kabyles. Dites-nous, monsieur le serviteur de vos maîtres d’Alger si la Kabylie vous appartient et si oui, montrez-nous l’acte d’acquisition !
Monsieur le sbire, la Kabylie a toujours été indépendante et elle le redeviendra plutôt que vous ne pouvez l’imaginer.
Je n’ai qu’un conseil à vous donner, c’est de vous mettre au plus vite à la recherche d’un emploi dans votre pays algérianiste. Je suis convaincu que même avec un coefficient intellectuel au-dessous de zéro, vos maîtres du pouvoir colonial d’Alger réussiront toujours à vous trouver une place pour un poste de gardien de parking.  

Shamy Chemini
Ministre de la Culture et de la langue kabyle du GPK Anavad
   
28 octobre 2018

Étiquettes
French