Le Kabyle, un libre colonisé…

6
Imal Aqvayli

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le concept de colonialisme est inconnu chez les Kabyles. Le terme utilisé a été soufflé par l’arabe pour l’appliquer à la France, culture elle même impérialiste et colonisatrice au départ. A aucun moment on ne décèle chez le kabyle le sentiment d’avoir été colonisé un jour. Mais je relève chez tous les kabyles de Kabylie ce sentiment d’avoir été roulé dans la farine et dépossédé par les Arabes. Ce sentiment est appelé aujourd’hui par les bien pensant : racisme.

Le racisme s’exprime lorsque 2 « races » sont en présence. A supposer que les arabes et les kabyles forment 2 races distinctes, elle ne sont pas toutes les deux en présence en Kabylie pour que les kabyles (autochtones) établissent une hiérarchie. Par contre ailleurs, il y a la présence des kabyles en de bonnes proportions. La majorité des gens et la culture dominante sont arabes, alors je vous laisse deviner comment se fera la hiérarchisation des « 2 races ».

Le fait d’être et de rester aujourd’hui kabyle relève de l’exploit. Cet exploit a été réalisé par nos ancêtres en sacrifiant ce que tous les peuples de la terre ont en commun : l’ambition, la cupidité, la gloire, la luxure, …Cet exploit est chaque jour réédité par chaque kabyle où qu’il soit, surtout s’il n’est pas en Kabylie. Ce que certains forumistes gauchistes ou gauchisants appellent ici le « nombrilisme kabyle », c’est tout simplement le sentiment de satisfaction d’être maître de son destin, libre, fier de ne pas se laisser conter et de persister à être ce qu’il a envie d’être et non ce qu’on lui dicte d’être ou ne pas être. Le kabyle, en tant que kabyle, peut aimer le français, l’anglais ou le mongol sans avoir à rendre des comptes ni aux arabes, ni à d’autres kabyles. Le kabyle peut être témoin de Jéhovah, sataniste athée comme un charretier sans avoir à rendre des comptes à l’imam de Ain Sefra, ni au marabout d’ath Douala, ni à son voisin de palier. Les kabyles ont un sentiment unique : Ils sont fiers de défier sans l’affronter encore cette culture prédatrice qui a fini par réduire tous les autres groupes amazigh.

Les Kabyles d’aujourd’hui veulent avoir du panache, des couleurs, une saveur et c’est ce que lui reprochent les arabes et les autres berbères. Si c’est ça le nombrilisme, alors vive le nombrilisme ! Les Kabyles sont pour l’Algérie ce que les produits bio sont pour les OGM. Une tomate est certes rien qu’une tomate, mais une tomate bio et une tomate OGM…Quelque chose a été trituré.

Ariless

FB imal Aqvayli

6 Commentaires

  1. Quand on aime sa terre, sa langue, sa culture, son peuple, son histoire, ses racines, ses enfants, sa religion, on les défend, et on ne se laisse pas envahir par d’autres qui ne s’assimileront jamais, qui les mettront en péril, et qui tôt ou tard imposeront les leurs et se substitueront à leurs obligés.

  2. Ce sentiment de fierté et de liberté chez les Kabyles est contredit par un fait violent : ils envoient à l’école leurs petits enfants qui y subissent une scolarité dans une langue autre que leur langue maternelle. Les écoliers Kabyles sont les seuls enfants au monde à subir ce traumatisme et cette torture. Les Kabyles portent l’arabisation de leurs petits bouts de chou comme une flétrissure sur leur front. Elle salit leur fierté et les rappelle à la réalité amère.

  3. Le kabyle pour ne pas dire l’amazigh en général ,est purement et simplement colonisé dans la terre de ses ancêtres.Je pense que seul les armes arriveront à bout de ce monstre au pieds d’argile arabo musulman.Il faudrait avoir le courage de prendre les armes,la solution s’imposerait d’elle même,le pacifisme a atteint ses limites./

  4. Grand hélas!!! pas seulement le Kabyle mais l’ensemble des Berbères sont colonisés pas seulement physiquement mais le pire sont colonisés psychiquement par le formatage de leurs cerveaux dont le virus est la soumission “la religion” donc à chaque fois qu’ils veulent faire un pas en avant ont leurs rappellent de faire deux pas en arrière dont les instigateurs sont les nôtres qui sont au services de ce dogme cruel dans tous les sens du terme.
    Le jour ou les Berbères se reconnaîtrons comme des amazighs pas des arabes par procuration ce jour nous verrons la lumières au bout du tunnel .
    Aussi fallait il comprendre pourquoi aujourd’hui la grande facilité de construire des mousquets dans les villages encourager par l’Etat arabisante ?
    Au lieu de construire des routes, surtout fourrés des puits pour avoir de l’eau qui manque tant à la Kabylie!!!
    Aussi des bibliothèques qui manquent tant pour la cultures universelle des jeunes Kabyles pour le choix d’être et contrôler sa propre vie sans se voir dictée sa propre conduite par un imam du coin!!!
    Donc sortez de cette allégorie de la caverne de Platon qui vous en enferme depuis 15 siècles !(Plaire à dieu à mon avis n’est pas s’agenouiller hypocritement 5 fois par jour, mais des actes humains honnête pour son prochain dans le besoin, aussi qui a besoin).

  5. De très sérieux commentaires plus haut.
    Le malheur est que le Kabyle est bel et bien entrain de s’autodétruire présentement. Le Coran-avirus est plus toxique et plus fort que la bombe atomique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici