Nadia Matoub et Oulahlou

Combien de personnes sont en silence, mêlés dans des dossiers magouilles, des affaires de terrorisme ?

Combien de personnes et de militants kabyles sont prisonniers à Oran dans des affaires de terrorisme… Des incendies autour de la Kabylie et de l’assassinat de Djamal Bensmail ?

Dans notre dossier les noms du chanteur Oulahlou et de Nadia Matoub sont cités comme étant membres du MAK, les preuves retenues sont des photos prises lors d’un événement de commémoration des évènements de 2001, fait en 2020, au village Guendouz d’At R’zin.

J’ai répondu au juge que c’était moi qui avais invité Nadia Matoub comme personnalité publique, étant le porte flambeau du combat de Matoub Lounès, pour participer à l’hommage des martyrs de 2001, que les citoyens organisent chaque année. Concernant Oulahlou, étant un grand chanteur ami de Matoub Lounès, il était venu accueillir Nadia Matoub.

Je me suis retrouvée expliquer au juge, les évènements de 2001, leur commémoration, l’importance de Matoub Lounes et tout l’accueil qu’on avait organisé pour Nadia Matoub… Tout cela était fait publiquement, pleines de photos circulent sur les réseaux lors de cet hommage .. Je me suis sentie raconter comme des secrets de famille, comme s’ils en savaient rien de nous !

En attendant …. Le silence sur les militants kabyles prisonniers d’Oran !

Ça fait une année que des citoyens de Kabylie sont mis sous mandat de dépôt, il a fallu qu’ils fassent grève de la faim pour qu’on puisse programmer des procès, le 26,27,28 et 29 Décembre 2022. Pour la majorité ils ont été frappés de 3 ans fermes, notre dossier du 26 a été quant à lui reporté…… Le silence total !

Mira Moknache