L'Anavad appelle la jeunesse kabyle à rester mobilisée

L'Anavad appelle la jeunesse kabyle à rester mobilisée

La jeunesse kabyle, comme une seule personne, est descendue dans la rue dans les trois capitales régionales que sont Tuvirett, Vgayet et Tizi-Wezzu.

Malgré des barrages de policiers et de gendarmes empêchant les jeunes de sortir de leur ville ou d’entrer dans Vgayet, Tuvirett et Tizi-Wezzu, ils sont plus de 200 000 à avoir marché pour rejeter le pouvoir colonial algérien et réaffirmer son identité kabyle dont la protection réside dans la seule indépendance de la Kabylie.

Après les manifestations des lycéens kabyles voici venue celles des étudiants. Grandioses et colorées, dignes et imposant le respect.

[[{"fid":"13454","view_mode":"default","fields":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"Photographie Kamira Nait Sid","field_file_image_title_text[und][0][value]":"Photographie Kamira Nait Sid","external_url":""},"link_text":null,"type":"media","field_deltas":{"1":{"format":"default","alignment":"","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"Photographie Kamira Nait Sid","field_file_image_title_text[und][0][value]":"Photographie Kamira Nait Sid","external_url":""}},"attributes":{"alt":"Photographie Kamira Nait Sid","title":"Photographie Kamira Nait Sid","height":525,"width":700,"class":"media-element file-default","data-delta":"1"}}]]

Même à Alger qui reste une mégapole majoritairement kabyle, les étudiants ont lancé un appel à la marche qui a été contrée par des interdictions de sortie des Kabyles du campus universitaire de Bouzaréah. Une chasse au faciès et à la carte d’identité kabyles a été menée par les services de répression politique. Après le déni d’identité kabyle voici le délit du même nom.

Le président de l’Anavad, le Premier Ministre et l’ensemble des ministres du gouvernement provisoire Kabyle félicitent les manifestants qui viennent d’écrire une page lumineuse et intelligente de l’histoire du peuple kabyle.

Ils appellent la Kabylie à rester mobilisée et à préparer la marche de Yennayer, le 12 janvier 2018, avec méthode et détermination pour la revendication d’indépendance de la Kabylie et pour le soutien au Mémorandum demandant à L’ONU la reconnaissance formelle du droit du peuple kabyle à disposer de lui-même conformément aux textes fondamentaux du droit international.

Exil, le 11/12/2017

Pour l’Anavad,
Massa Sakina At Sliman,
Porte-parole du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

Rubriques

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours