Accueil La chronique de Shamy Chemini L’Algérie vit hors sol !

L’Algérie vit hors sol !

1
Shamy Chemini
Shamy Chemini

De pères en fils, une bande de criminels a confisqué le pouvoir en Algérie depuis 1962.

Ces assassins qui squattent le pouvoir n’ont réussi qu’une seule chose : faire détester le pays à ses habitants, sans oublier le pillage des richesses, détournées pour être placées dans les banques européennes. Inutile aussi l’arabisation pour les enfants du peuple, pendant que les leurs étudient dans les grandes universités occidentales.

Le ridicule ne tuant pas, hélas, lorsqu’ils sont malades, ces voyous sans états d’âme se rendent dans les hôpitaux français, y compris leurs bouffons de présidents. Depuis plusieurs années, ces soi-disant dirigeants ont laissé une facture impayée de plusieurs milliards de dollars à la Sécurité Sociale française.

Mon propos concerne tous les criminels des années 88-90 à 2003 et 2001 qui restent impunis. Ceux qui ont commis ces crimes, jouissent aujourd’hui de leur liberté et sont récompensés par l’Etat qui leur attribue commerces, logements et sommes d’argent. Ils
restent intouchables.

Évidemment, ces meurtriers sont des terroristes qui ont pris le maquis en assassinant des centaines de milliers d’Algériens et le comble est qu’ils sont considérés après leurs crimes comme des notables. Les dirigeants de cette « nouvelle » Algérie désignent des innocents comme terroristes et tout Algérien ne pensant pas comme eux est jeté en prison ou considéré comme terroriste. C’est l’hôpital qui se moque de la charité.

Les hommes du pouvoir, aujourd’hui, ont désigné officiellement la Kabylie comme l’ennemi
numéro un. Le racisme anti-kabyle est devenu constitutionnel.

Ces va-nu-pieds ne se rendent même pas compte qu’au 21 e siècle, le monde entier est connecté à travers Internet et autres supports et qu’il voit les centaines de barques de harragas fuyant les criminels d’Alger pour se rendre en Europe.

Les malfaisants tenant le pays d’une main de fer refusent de reprendre leurs propres citoyens lorsque ceux-ci sont refoulés par les pays qui ne souhaitent pas recevoir les sans- papiers algériens. Ils considèrent le pays comme leur propriété privée. Sans scrupules, un jour ou l’autre, ils devront rendre des comptes à propos de leurs rapines, crimes, corruptions devant les tribunaux.

Si nous, la diaspora, étions des terroristes, nous pourrions très bien prendre en otage leurs enfants qui étudient où vivent en Europe et les tuer sachant où ils habitent. Seulement voilà, nous ne sommes pas des criminels à leur image. Leurs progénitures, leurs proches et eux présents en Europe, ne risquent absolument rien de notre part, car les criminels ce sont eux.
Ils veulent faire croire aux Occidentaux qu’ils sont démocrates ; si c’était le cas le peuple algérien ne fuirait pas.

Chose bizarre : ils se disent Arabes et l’on se demande pourquoi ils ne vont pas se faire soigner dans les pays arabes, pourquoi ces peuples se rendent toujours en Occident pour vivre, chercher du travail ?

En conclusion, ils sont tellement ignorants qu’ils n’évoquent même pas la colonisation des Ottomans, aujourd’hui appelés Turcs durant quatre siècles. Je pense leur en demander un peu trop, car aucun d’eux ne peut prétendre connaître ses racines, sa culture voire même ses parents. Ils sont un ramassis d’énergumènes complètement déracinés, ce qui explique leur comportement sans foi, ni loi.

Shamy Chemini Artiste, écrivain et réalisateur

Le 8 novembre 2021

1 COMMENTAIRE

  1. Ni foi, ni loi et tous les autres affreux qualificatifs du dictionnaire la rousse ne suffiront pas pour décrire le comportement du gouvernement voyou de cet algérie laissée à l’abondant politiquement et économiquement parlant . échec et mat , l’obscurantisme l’emporte et bien venu à un état fantoche et aveugle dont les semences de la corruption et de l’aliénation ne cessent de se germer à travers tous le pays , même nos jadis petits villages son contaminés.
    l’espérance et l’espoir ont quittés le corps de nos chers jeunes en particulier kabyles, le haraga est banalisé et avec le risque mortel comme moyen de se rassasier socialement et économiquement et au moment ou les enfants de ces zbires gouvernementaux se pavanent et dépensent la richesse du pays en occident, eh, eh et vous les Kds du premier rang vous appeler aux élections de tous genre,honte à vous et à vos semblables, vous êtes en train de remplir vos ventres au moment vous videz vos têtes et esprit. ou se trouve le nif et thirougza de nos ancêtres ; vous êtes la risée de toute un peuple .quant à la source de votre abrevoir , un jour, elle tarira et l’histoire vous rappellera les moments de votre paisible joie et ainsi vous fera disparaitre à vie sans aucune pitié ni regret .

Les commentaires sont fermés.

Quitter la version mobile