Kabyles : Le problème est en notre peuple

Kabyles : Le problème est en notre peuple

Djafar Khenane

Ce sont les humains qui créent les civilisations. Si un pays vit dans une médiocrité, c’est que son peuple est médiocre. Chaque peuple mérite son gouvernement. Les Kabyles pensent que le changement tombera comme par magie du ciel. Le changement, il ne peut être que le fruit de nos mains. Les pays arabes pensent que tout leur malheur vient des sionistes, notre peuple, quant à lui, pense bêtement que tous ses malheurs viennent de Bouteuf. Lol. Oui, c’est bouteuf qui vous oblige à jeter des ordures partout. C’est le même bouteuf qui impose à nos politiciens de demander des dons et ensuite les villipender dans des bars parisiens...

Le problème est en notre peuple. Le problème c’est nous. Nos élites ont fait des nous des ânes. Nos élites ne parlent que du village kabyle ancestral, comme si la modernité était une tare. J’emmerde le village kabyle, je n’ai aucune envie de vivre comme au moyen âge.

Il nous faut tout une révolution mentale. Une succession avec nos anciens. Ils ont fait leur temps. Ils ont engendré une jeunesse malade. Une jeunesse pauvre d’esprit. Une jeunesse qui n’a aucun sens de l’investissement. La preuve, nos jeunes demandent, via l’Ansej et autres, du matériels pour réaliser des projets, une fois le matériel acquis, ils le vendent pour acheter des visas illégalement à 7000 euros. Tout cela, car aucun politicien, ni homme de pouvoir n’a osé proposer un réel projet d’avenir pour la Kabylie.

Par projet, je parle d’études, de planification, d’un programme de construction, de stratégie de réalisation...etc.

La première étape doit être l’étude de notre société. Chaque phénomène, comme par exemple le port du voile, devrait être étudié. On doit comprendre les maux de notre société pour pouvoir essayer de trouver un antidote.

Bref, vous n’avez sans doute pas le temps de me lire. Mettez de la musique à fond, sortez les robes kabyles, dansez. Vous ne savez faire que ça...

Djafar Khenane

French