Journée de la Nation kabyle en Kabylie et dans la diaspora

La Journée de la Nation Kabyle symbolise la quête continue pour la reconnaissance et l’indépendance de Kabylie. Elle sera célébrée comme chaque année le 14 juin. Un rassemblement est prévu ce samedi 15 juin 2024 à la place Vauban, 75007 Paris, à 14h.

Activités Prévues pour la Journée de la Nation kabyle

  • Levée du drapeau kabyle
  • Minute de silence
  • Discours des responsables
  • Exposition sur l’Évènement du 14 Juin 2001
  • Activités culturelles
  • Intervention d’acteurs de la communauté
  • Intervention d’historiens et académiciens
  • Intervention des Jeunes Talents kabyles

Levée du drapeau kabyle :

Moment solennel marquant l’ouverture de la journée, avec la levée du drapeau kabyle au son de l’hymne national kabyle.

Minute de silence :

En hommage aux victimes de la guerre de la Kabylie 1963-1965, du printemps berbère 1980-1981, du printemps noir de 2001, des victimes des incendies criminels de 2021-2022… Et à tous les militants qui ont donné leur vie pour la liberté du peuple kabyle. Ainsi tous les 20 ans environs, la Kabylie est martyrisée.

Discours des Responsables :

Allocutions par des figures emblématiques de la communauté kabyle, partageant leurs visions et espoirs pour l’avenir de la Kabylie, tel que le président du Gouvernement Provisoire Kabyle Monsieur Ferhat MEHENNI et son premier ministre Monsieur Hanafi FERHOUH.

Exposition sur l’Évènement du 14 Juin 2001 :

Retour sur les événements significatifs du printemps noir de 2001, à travers des photographies, des témoignages et des documents historiques.

Participants et Intervenants – Personnalités culturelles :

Artistes, écrivains et musiciens kabyles renommés, qui enrichiront la journée de leur art et de leur parole.

Responsables Communautaires :

Des échanges entre des leaders d’opinion et des représentants des associations kabyles sur les enjeux actuels et futurs.

Historiens et Académiciens :

Experts qui apporteront un éclairage sur l’histoire de la Kabylie et sur les événements du 14 juin 2001.

Jeunes Talents Kabyles :

Nouvelle génération d’artistes et d’intellectuels qui présenteront leur vision pour l’avenir de la Kabylie.

Touche pas à ma Kabylie


Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie et le Gouvernement Kabyle en exil honorent l’Histoire et l’Avenir

Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et le gouvernement Kabyle en exil ont l’honneur d’annoncer la tenue de la commémoration de la Journée de la Nation Kabyle, un évènement marquant qui se tiendra à Paris le 15 juin 2024.

Cette manifestation revêt une importance capitale dans le contexte historique lourd de sens pour la Kabylie. En effet, le 14 avril 2001, la Kabylie a été marquée par un évènement tragique suite à l’assassinat, deux mois plus tôt, du jeune Guermah Massinissa par la gendarmerie de Beni Douala, dans la wilaya de Tizi Ouzou en Kabylie de l’ouest. Ce meurtre a déclenché une vague de répression brutale de la part du gouvernement algérien, causant la mort de plus de 128 Kabyles, victimes des balles assassines de la gendarmerie.

En réponse à cette violence, un mouvement citoyen est né, appelant à une marche massive à Alger le 14 juin 2001. 20% de la population Kabyle, soit 2 millions de personnes, a manifesté son refus de l’oppression et a réclamé le départ de la gendarmerie de la Kabylie. Ce jour, qui a vu les manifestants réprimés de manière violente allant jusqu’à libérer des prisonniers criminels pour poignarder les manifestants, est resté ancré dans la mémoire collective du pays Kabyle, symbolisant une rupture historique avec l’Algérie.

La répression qui a marqué ces évènements, sans le moindre soutien des régions algériennes, a été le catalyseur de la naissance du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) le 05 juin 2001, qui a progressivement évolué en un mouvement indépendantiste, gagnant en adhésion et en sympathie au sein de la population kabyle. En effet, ce mouvement a su préserver l’esprit de lutte, raviver la conscience politique des Kabyles et les mobiliser pour qu’ils prennent en main leur propre destin.

Contrairement à ses prédécesseurs, le MAK a su transformer l’indignation de la rue en un véritable projet politique, canalisant l’énergie et la volonté de changement en une force organisée et résolue. Depuis sa proclamation du 14 juin comme Journée de la Nation kabyle en 2013, le MAK a redonné une nouvelle signification à cette date. Elle est désormais un symbole fort de revendication identitaire et politique, où les Kabyles se rassemblent pour affirmer leur désir d’autodétermination et leur volonté de ne plus subir passivement la répression et l’injustice du colonialisme algérien.

Par son action, le MAK a ressuscité l’esprit revendicatif de la société kabyle, redonnant aux citoyens la fierté et le courage de lutter pour leur droit de vivre dignement leur kabylité sur leur propre terre. En refusant l’oubli et le silence, le MAK a perpétué la mémoire des victimes et des luttes passées, tout en ouvrant la voie à une nouvelle ère de revendication, celle de l’autodétermination du peuple kabyle.

La commémoration de la Journée de la Nation Kabyle, le 14 juin, marque la continuité du combat pour la liberté de la Kabylie et redonne espoir et énergie pour inscrire cette quête de justice et d’autodétermination dans une dynamique continue et pérenne. Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a ainsi transformé le traumatisme du printemps noir en un moteur de changement, prouvant que la mémoire et l’action politique peuvent aller de pair pour construire un avenir meilleur pour les Kabyles.

En choisissant la « Ville Lumière » comme cadre de cet événement, place Vauban 75007, le MAK et le gouvernement provisoire kabyle affirment leur adhésion aux valeurs universelles de liberté, de résistance et de lutte pacifique contre toutes les formes d’oppression ou de colonialisme, incarnées par la devise de paris « Fluctuat nec mergitur » (battu par les flots, mais ne sombre pas).

Un patchwork d’activités est prévu pour l’occasion. L’espace de l’évènement sera décoré par une grande exposition retraçant les
événements tragiques du printemps noir kabyle de 2001, avec notamment des photos de la grandiose marche du 14 juin 2001. Un rassemblement sera également organisé en soutien aux détenus politiques kabyles, renforçant ainsi la solidarité et la détermination de la communauté kabyle dans sa lutte pour la liberté et l’autodétermination.

Cette commémoration constitue ainsi une étape cruciale dans la poursuite de l’objectif d’autodétermination du peuple kabyle, tout en rendant hommage à son riche passé de luttes et de sacrifices.

MAK Logo
Rédaction Kabyle.com
Rédaction Kabyle.com
Articles: 625

Un commentaire

  1. Aksel Belabbassi est poursuivi par le régime algérien pour avoir brûlé de ses propres mains sa propre maison et assassiné un amoureur de la Kabylie venu se ressourcer aoprès du peuple qu’il admire.
    Lounès Matoub disait : « Alloufane di douh yemzel, wi t tenghan yetkel, adezzi temgart ghournegh ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.