Home Actualités Kabylie Je suis Taninna !

Je suis Taninna !

0
Je suis Taninna !

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le silence m’entoure et m’envahit de sa quiétude monotone. Le doux espoir accompagne ma raison. Je résiste.
Je grandis et je garde le sourire même si, parfois, je verse de mes yeux de ces pluies chaudes qui soulagent les cœurs.
J’ai envie de gazouiller et d’épater les cieux de mon merveilleux chant.
Je manque de voix…
J’ai envie de voltiger comme les plus jolis papillons. J’ai envie de semer mes couleurs sur chacune des fleurs. J’ai envie de me poser sur elles et faire du printemps une mélodie.
Je n’ai pas d’ailes. Je ne connais ni ciel ni fleurs…
Je rêve d’assister au premier lever du soleil du printemps. J’ai envie de veiller sur l’éclosion des bourgeons.
Je manque de force…
Je suis une enfant qui ne vit pas son enfance. Je suis dans mon lit, dans un hôpital, à attendre. Éveillée, la plupart du temps. Rêveuse, la plupart du temps.
C’est quoi le soleil ? A-t-il une couleur? Quelqu’un peut-il me dire de quelle forme est-il ? Est-il grand ? Chaud ? Froid ?
Et les étoiles ? Comment sont-elles? Combien sont-elles ? Sont-elles différentes du soleil et de la lune? Sont-elles toujours dans le ciel ?

Le ciel est-il grand ? Change-t-il de couleur ? Y en a-t-il plusieurs ? Quelqu’un a-t-il réussi à l’atteindre et à marcher sur les nuages ?
Je suis allongée depuis longtemps. J’attends. Le temps passe lentement…
Je suis ce féerique oiseau né pour voler mais qui n’a pas d’ailes. J’ai de belles plumes multicolores qui ne servent qu’à peindre mes douleurs et mes larmes discrètes. Je suis ce tableau accroché au mur, beau, mais immobile et triste.
L’extérieur m’est inconnu. J’ignore à quoi ressemblent les arbres, les rivières et les abeilles. Les abeilles piquent mais comment peuvent-elles donner du miel dont je ne connais ni saveur ni odeur ?  Quelqu’un peut-il me les décrire?
Quelqu’un peut-il me décrire ces paysages que je n’ai jamais connus ?  Je pourrais ainsi me les représenter et les voir et revoir dans mes pensées durant ces interminables jours et nuits.
Je n’ai pas de caprices. Si j’en avais, saurais-je les exprimer ?
On me nourrit, néanmoins, la nourriture, les boissons et les goûts me sont inconnus !
Je suis née un jour de printemps où la nature chantait la beauté de deux cœurs qui s’aimaient. Je suis née ce jour où l’harmonie et la lumière ont régné sur l’univers.
Non, je ne suis pas orpheline puisque j’ai deux parents. Ils se battent pour moi chaque jour que Dieu fait.
Je les entends parler d’une maladie orpheline. Je les entends dire que la science et la médecine n’arrêtent pas d’avancer. Je les entends aussi dire que l’être humain est un génie. Alors, pourquoi cet ingénieux humain ne me guérit pas ?

Pourquoi il ne trouve pas un remède pour que je vive comme tous ces enfants heureux? Pourquoi ne m’aide-t-il pas à avoir une vie normale avec ma famille ?
Je suis cette petite fille qui vit mais qui ne connais pas la vie. Alitée et entourée d’appareils, je passe mes journées sans connaître la notion de temps. Les jours et les nuits me sont pareils. Aujourd'hui est comme hier et sera comme demain.
Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente…
Entre les rêves et l’espoir, j’attends…
Sabrina Azzi
Ce texte est adapté par Hace Mess :

Pour aider Taninna, veuillez cliquer ici :

https://www.gofundme.com/ufu3f-tous-pour-thanina?fbclid=IwAR3gyWrdkFoypE3tqF8ut7qfPQiX7-
Kxjeq_f3kY6Agm7hDIpIgiv-rvOok

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici