Samira Messouci au juge : « Si vous me libérez aujourd’hui, je brandirai demain le drapeau amazigh»

1
Samira Messouci au juge : « Si vous me libérez aujourd’hui, je brandirai demain le drapeau amazigh»
Samira Messouci

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

1 COMMENTAIRE

  1. Azul . Bonjour . Une caricature très bien imaginée et qui reflète bien le casse – tête du système politique criminel qui règne sur le pays depuis 62 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici