Honte à vous monsieur le président Macron !

Honte à vous monsieur le président Macron !

Manifestations Algérie - Brahim Tazaghart

Honte à vous monsieur le président Macron de soutenir un dictateur mort-vivant ! Basta à la Francafrique…
Monsieur Macron, vous devriez vous occuper de ce qui vous regarde !

Votre pays est en révolte depuis le 17 novembre et vous passez votre temps à faire du théâtre sur les chaînes de télévision monopolisées depuis des mois.

Votre attitude mortifère fait de vous un complice

Vous savez très bien que le président algérien est, depuis 2013, incapable de gérer les affaires de l’État et cette situation vous convient. Votre attitude mortifère fait de vous un complice.

En 1991, votre prédécesseur, feu François Mitterrand, a soutenu les islamistes du FIS et leur a délivré 3000 visas par mois, ce qu’il refusait aux démocrates algériens.

Ces islamistes que les Socialistes ont fait venir en France durant la décennie noire sont en train de détruire votre pays au prix d’attentats meurtriers et votre propre ministre de l’Éducation nationale décide de faire enseigner l’arabe aux enfants français !

Nous ne voulons plus de ces turpitudes qui développent l’esprit anti-juif dans toute la France.

Le Parti socialiste et vous avez fait du conflit israélo-palestinien une obsession, un point de fixation en France. Vous avez joué avec le feu et aux apprentis sorciers. Les politiques de Gauche ont mis en danger tous les Juifs de France y vivant pour certains depuis des siècles. 

Vous contribuez largement à développer ce racisme anti-juif en soutenant les régimes des dictateurs qui se disent arabes.

Le monde entier se moque d’un mort-vivant gouvernant l’Algérie ; le ridicule ne tue pas, hélas !

Pourtant, vous vous êtes précipité pour soutenir le peuple vénézuélien, mais pas un mot sur la jeunesse algérienne qui se soulève pacifiquement pour rejeter une dictature qui perdure depuis 1962 !

Monsieur le Président Macron, ce qui se passe en Algérie est dramatique, ce n’est pas une comédie de boulevard comme celle que vous êtes en train de jouer pour tenter d’endiguer les légitimes revendications des retraités et autres de votre pays.

La politique est chose trop sérieuse pour être confiée à des girouettes qui font honte à un pays comme le vôtre, celui des Droits de l’Homme, du Siècle des Lumières, de personnalités telles Diderot, Voltaire, Zola, Colette, Simone Veil et tant d’autres…

Pourquoi ne pas vous occuper plutôt des banlieues où la police, les pompiers, les médecins, ne peuvent se rendre sans se faire agresser, là où les islamistes ont pris le pouvoir dans ces zones de non-droits.

Vous ignorez les démocrate et préférez les porte-paroles des mosquées

Comme vos prédécesseurs, vous ignorez les démocrates algériens vivant dans votre pays depuis des années et vous préférez les porte-paroles des mosquées. 

Nous Kabyles de France, ne reconnaissons ni les dictats des mollahs ni ceux des islamistes de tout poil, pas plus que ceux du mort-vivant Bouteflika, votre ami, que vous soutenez cyniquement. Cela dépasse d’ailleurs l’entendement !

Une honte pour vous, indigne de vos ancêtres  qui ont contribué à la conquête de la liberté des hommes et des femmes du monde entier.

La France est un grand pays démocratique où il fait bon vivre et vous ne lui faites pas honneur. 

Cessez, monsieur Macron de soutenir les dictateurs des anciens pays colonisés par vos gouvernements du passé. L’ère du paternalisme est plus que révolue !

Vive l’amitié entre les peuples qui ne demandent qu’à vivre en paix dans le respect et l’égalité des femmes et hommes du monde entier. 

Shamy Chemini
Ministre de la Culture du GPK Anavad, artiste, écrivain
 
14 mars 2019     

French