Libérez les prisonniers politiques Kabyles !

0
Libérez les prisonniers politiques Kabyles  !

Arrêtés le 27 juin 2021 sous des prétextes fallacieux par le régime algérien, plusieurs acteurs de la société civile kabyle croupissent en prison depuis plusieurs semaines.

Par le biais de leur avocat Me Mokrane Aït Larbi, dans une déclaration datée du 24 juillet, Belaid Ammarkhodja, Hamou Boummedine coordinateur du Rassemblement pour la Kabylie (RPK), Bouaziz Aït Chebib coordinateur de l’Alliance pour une Kabylie Libre AKAL, Boussad Becha cadre du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), l’indépendantiste Hocine Azem ont dénoncé les motifs surréalistes de leur inculpation.

« Détenus depuis le 27 juin avec des inculpations surréalistes, nous réaffirmons avec force nos convictions politiques plurielles que nous avons toujours défendues publiquement et pacifiquement.

Dans leur diversité ces opinions relèvent de débat citoyen et non de la justice pénale.

Nous dénonçons notre détention arbitraire qui viole les principes fondamentaux du droit.

Nous condamnons les déclarations des officiels marocains qui tentent d’instrumentaliser la Kabylie, son histoire, ses luttes, ses militants et ses détenus dans des rééquilibrages géopolitiques qui ne les concernent pas.»

Les militants politiques ont été transférés cette semaine à la prison d’El Harrach (Alger).