Home Algérie amazighe Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au droit des États à disposer de leurs peuples

Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au droit des États à disposer de leurs peuples

10
Du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes au droit des États à disposer de leurs peuples
Tahar Khalfoune

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

En qualifiant d’ingérence dans les affaires intérieures de l’Algérie la solidarité internationale avec le peuple algérien en lutte depuis neuf mois pour sa dignité et sa liberté, le régime algérien s’efforce de transformer le célèbre principe onusien (art. 1 alinéa 2 de la charte des nations unies) du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes en droit des États à disposer de leurs peuples. La résolution du parlement européen d’hier (jeudi 28 novembre) sur la situation des libertés en Algérie condamnant les arrestations arbitraires, les détentions, les intimidations et les attaques contre des journalistes,  syndicalistes, défenseurs des droits humains… a suscité l’ire des dirigeants algériens qui n’ont pas hésité à la qualifier « d’ingérence dans les affaires intérieures », de « mensonges et de diffamations contraires au droit algérien ». En agitant la main étrangère, en faisant preuve d’un nationalisme chauvin et en semant la confusion entre solidarité internationale et ingérence, le régime algérien cherche en vérité à éloigner ses propres difficultés, l’état de crise dans lequel se trouvent les droits humains, la liberté de la presse,  la liberté de circulation, la liberté de conscience et de culte… de tout regard de la communauté internationale. 

Rappelons d’abord que le Parlement européen n’a rien d’une instance exécutive, ce n’est ni un État ni le représentant des États européens ; il représente les peuples Européens et ses résolutions n’ont aucune force contraignante, elles ont valeur de recommandation. L’Algérie a signé un accord d’association avec l’Union européenne en 2002, entré en vigueur en 2005. Or le troisième considérant de cet accord attache une grande importance au respect des  principes des droits humains, et son article 2 précise que les principes démocratiques inspirent les politiques des deux parties. L’exigence de respect des droits humains est donc légitimement opposable à l’État algérien au regard d’abord des stipulations de cet accord et des engagements internationaux de l’État algérien dès lors que celui-ci a ratifié des traités internationaux portant précisément sur la protection des droits de l’Homme.

Nous citerons simplement à titre d’exemple la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948 ratifiée à l’article 11 de la constitution du 10 septembre 1963 (J.O n° 64 du 10.09.1963) ; le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques de 1966, ratifié le 16 mai 1989 (JO n° 20 du 17 mai 1989) ; le Protocole facultatif (I) se rapportant au pacte international relatif aux Droits Civils et politiques…  Cette exigence de respect des droits humains est d’autant plus justifiée que toutes les Constitutions algériennes ont consacré la primauté du droit international sur les lois internes.

La résolution du Parlement européen sur les libertés en Algérie est d’autant plus nécessaire que les ONG de défense des droits de l’Homme doivent déployer des trésors d’efforts et d’ingéniosité pour faire adopter la moindre résolution à l’encontre des régimes coupables des pires atrocités contre leurs peuples à l’instar du régime algérien. Ce dernier multiplie les obstacles aux défenseurs des droits de l’homme, journalistes, militants, avocats… qui subissent régulièrement des actes de harcèlement, des entraves multiples à leur liberté d’association, de rassemblement, à la liberté de la presse, de conscience, de circulation… en contradiction avec les engagements pris par les autorités algériennes.

L’inflation de discours sur les principes démocratiques, les droits de l’Homme, l’État de droit… est en net décalage avec la matérialité de ces normes universelles ; elles sont totalement vidées de leur sens par un pouvoir corrompu et autoritaire, mais qui a toujours soigné son apparence en prenant le soin de se présenter sous un aspect civil et démocratique. Mais la révolution pacifique en cours a défait cette imposture en mettant à nu sa nature profonde militaire et ambivalente.

T. Khalfoune

10 Commentaires

  1. Contre le Régime militaro-mafieux et contre l’ingérence des Puissances occidentales qui ont depuis toujours appuyé et soutenu ce Régime dictatorial, criminel, assassin, prédateur, spoliateur , corrompu et corrupteur / manipulateur…. Non, il n’y a pas de bonne ingérence ! Il n’y a pas d’ingérence bénéfique pour les peuples du Sud ! Ne soyons pas naïfs ! Toute ingérence est calculée ! Les Puissances impérialistes et néocoloniales occidentales ne visent qu’à faire perdurer leur domination sur les Pays du Sud (naguère appelé Tiers-monde) en soutenant des Régimes dictatoriaux ultra autoritaire et hyper répressifs, comme celui qui préside aux destinées de notre pays depuis 1962, ce Régime infernal installé par l’ex Puissance coloniale, en mettant au pouvoir les anciens de l’Armée française (1) et les officiers de l’Armée des frontières (2), ces deux groupes qui n’ont pas combattu pour l’indépendance….
    .
    Il faux combattre cette Dictature militaro-mafieuse, et s’opposer à l’ingérence des Puissances impérialistes qui sèment le chaos partout où elles interviennent, et nous avons nombreux exemples, à travers l’histoire, et à présent en Syrie, en Libye, en Irak, etc., etc.. Ce Régime militaro-mafieux est là et a perduré depuis 1962 par la volonté et le soutien total de ces Puissances mercenaires, à leur tête l’Empire US, dit  » yanquée  » …
    .
    Les Occidentaux ont toujours soutenu les Dictature militaires, royalistes et théocratiques, qui, à leurs tour bradent les richesses en faveur de ces Puissances, qui ne veulent rien d’autres que l’exploitation des richesses, tout en semant le chaos et le désordre total.
    .
    A bas le Régime militaro-mafieux ! Non à l’ingérence des Puissances qui ont depuis toujours soutenu ce Régime dictatorial !

  2. On parle du droit des peuples soit mais a-t-on vu à quel peuple à qui on a donné ses droits sans batailler pas à ma connaissance. Donc il faut arrêté de rêver les Algériens n’auront jamais leurs indépendance comme un pays démocratique à cause de ces richesses en hydrocarbures gaz et mines de terres rares le faite ceux qui avaient usurpé le pouvoir en 1962 sont des voyous aidés par la France « le petit général de Gaule « et l’Egypte « le petit Gamal »
    L’indépendance d’un pays est la résistante de l’union de son peuple, aujourd’hui ce n’est pas le cas en Algérie à cause de la religion qui fait croire à certains sont des Arabes et à d’autres des indigènes sans intérêt. Donc, pour trouver une union sacré il faut trouvé un dominateur commun sans la religion qui est le travail des historiens philosophes intellectuels etc…
    Prions Bachus pour un éclairage des consciences….

  3. Vous dites que le peuple algérien lutte depuis 9 mois, mais c’est bien là qu’est tout le problème et le grand mensonge de cet état artificiel créé en 1962 et hérité de la France coloniale, car il n’y a pas de « peuple » algerien. Par contre il y a bien un peuple kabyle, mis à la disposition du dit état Algérie et qui souffre à huis clos depuis que ces pseudo arabes ont pris pocession d’une terre qui n’est pas la leur. Car bien de ces dirigeants imposteurs et usurpateurs (Benbella, Boumediene, Bouteflika, etc..) sont étrangers à cette terre amazigho-berbère, et c’est bien là tout le problème. La Berbèrie d’antan est devenue l’Araberie d’aujourd’hui, et c’est eux qui l’ont fait. Les kabyles ne trouveront leur salut qu’à travers leur délivrance et leur indépendance.

  4. Cet « hypocrite » peut dire ce qu il veut,pour nous il n ‘est pas crédible.Revoyez ses « éructations » sur bérbére tv ,tv du zdek erdek et de la pub mayonnaise et du flan,où ,fiérement,il revendique son « arabité » car éructa t il toute honte bue »qu il est arabisant ayant fait ses études en arabe » et que le français il l’a appris dans le dictionnaire!!! Un intervenant « lui a fait remarquer :Pourquoi ne parle t il qu ‘en français et en arabe?? as tu honte de ta kabylité?ma maman,ma famille qui sont en kabylie ,poursuit l interlocuteur, ne regardent pas bérbére tv pour entendre parler en français et en arabe et moi non plus en tant qu abonné à cette chaîne…la langue kabyle vous fait elle honte?
    Suite à cette intervention judicieuse de ce participant ,ce khalfoune ,encore un « intellectuel kabyle » qui oublie que la langue arabe dont il revendique l ‘éducation est IMPOSEE par la force et le joug colonial aux imazighénes et aux kabyles en particulier.Une langue morte appartenant à un univers imposteur colonial arabe destructeur de civilisations,oppresseur des peuples et qui impose sa HOGRA COLONIAL sur les pauvres défaitistes imazighnées et kabyles en particulier auxquels cette colonisation arabe les spolie de leurs terres de tamazgha devenues ,mille fois hélas,terres du maghreb dit arabe
    On ne demande pas à ce « douktiur » de se taire ,non! mais qu il ait au moins l indécence de ne pas venir donner des leçons car LA D2COLONISATION DE L’ARABOISLAMISME COLONIAL COMMENCE PAR SOI MÊME!

  5. Vous remarquerez que ce monsieur met bien en avant son drapeau algérien mais pas le drapeau berbère et encore moins le drapeau kabyle….c’est ce même personnage qui en 2001 quand la communauté kabyle de Lyon s’est mobilisée pour ramasser des fonds pour les martyrs du printemps noir disait qu’il fallait le faire pour les disparus du FIS

    Même beaucoup d’algérois kabyles autrefois égarés lèvent aujourd’hui fièrement le drapeau amazigh mais cet ancien adepte de qui tue qui…..c’est vrai qu’il faut une certaine intelligence, un charisme et une fierté pour évoluer à l’image de Djamel Zenati, Said Khelilil, ou le grand militant Khaled tazagharte

    Il y a finalement peu de différence entre Tahar Khalfoune et Larbi Zitoute par rapport au drapeau berbère….au moins le second est arabe ce qui s’explique

  6. Kabyle.com,cher stéphane, c ‘est quoi cette photo exposée à nos yeux de ce « mutant kabyle arabisé par le cheval de troie de l’arabisme ,la « soumission » au panarabisme colonial,un spécimen de « ces kabyles » qui « toute honte » bue ,inconsciemment ou pas, oublie ou font semblant d oublier qu ils ne sont que des « kabyles colonisés » ?
    A t il honte,ce mutant kabyle de l’arabiseme colonial de s exposer avec notre drapeau amazigh pour lequel des enfants dignes de la kabylie qui refusent cette colonisation insidieuse arabe sont jetés dans les geôles de gaid salan,ce « lepen »des « pieds noirs de la colonisation arabe » qui se sont emparés de tamazgha centrale,algérie,en 1962 à ce jour?
    Ce « mutant « bérbére » de l’arabisme colonial peut il nous expliquer ou nous éructer, comme il le fait ,zaama doctement, ,EN QUOI la neo coloniale ravageuse « militaroflnoarabia d alger,qui veut transformer tamazgha centrale,et nos terres de notre PATRIE LA KABYLIE,en une imposture coloniale maghreb dit « arabe » EST ELLE PLUS LEGITIME ,à nous coloniser,QUE la coloniale apartheid raciste française ?
    En quoi ,BANDES DE MUTANTS KABYLES DE L’ARABERIE COLONIALE ,LES « PIEDS NOIRS ARABES »,les bouteflika,boukharouba,benbella,le mari de hlima,saadani,belkhadem,nezzar,gaid salan,bensalah,bedoui…..SONT ILS plus legitimes ,à nous coloniser,que le ramassis des apatrides « malto italoparigo ibéro gitano corso «  »appelés « pieds noirs » ?
    En quoi « l arabe » est il plus légitime à nous dominer colonialement que meursault qui lui a remis le relai neo colonial francoarabia « en 1962 au détriment de l’amazigh et du kabyle en particulier qui a combattu ce même « meursault » et sa4é armée du monde de 1954 à 1962 ?

  7. Mass tahar khalfoune ,vous le défenseur de la langue arabe,langue coloniale imposée, que vous revendiquez ,presque ,fiérement,mais avec insistance à chaque fois que l occasion vous ait donné d’exposer vos « états d âme identitaire » « cette arabité que vous revendiquez ,en filigrane,sur bérbére tv ,ignorez vous et plus exactement,faites vous SEMBLANT D’IGNORER,que La langue arabe EST l instrument pervers de domination coloniale arabe en tamazgha en général et en kabylie en particulier

    -La langue arabe imposée par le pouvoir du panarabisme colonial dit maghrébin est la langue de l’envahisseur arabe.
    C’est la langue coloniale avec laquelle l’envahisseur arabe humilie, opprime, torture, égorge et colonise les « pauvres défaitistes imazighen » et nous Kabyles en particulier.

    -La langue arabe c’est une langue qui dépersonnalise ce « pauvre fataliste amazigh et kabyle en particulier ,en leur imposant, colonialement, une identité arabe, asiate moyen-orientale, qui n’est pas la leur, des traditions festives, familiales, cultuelles arabes qui leur sont étrangères, qui affuble leurs enfants et leurs terres de noms, prénoms et patronymiques arabes, qui leur vole leurs terres amazighs pour les transformer en terres de l’imposture coloniale maghreb « dit « arabe du non moins imposteur colonial monde dit « arabe ».

    -La langue arabe est une langue d’avilissement des Imazighen et des Kabyles en particulier qui les efface en tant que peuples amazighs en tant que pays Amazighs, et en tant que Kabyles, du concert des nations du monde ,comme les anglosaxons et les Espagnols ont effacé, anéanti les peuples indiens des Amériques.

    -La langue coloniale arabe est la langue qui est entrain de faire disparaître,COMME ETHNIE HUMAINE ,AVEC LEUR TERRES TAMAZGHA ,LES IMAZIGHENES ,comme ces espèces d’êtres vivants qui ont disparu de la terre.

    -La langue arabe est l ‘outil pervers de l’envahisseur arabe pour faire enlever SON NORD à l’Afrique ET LA MUTER EN UNE TERRE ORIENTALE COLONIALE DE L’ENVAHISSEUR ARABE.
    Ainsi l’afrique du nord ou TAMAZGHA, tafriqt(terme amazighokabyle donné à ce continent) est mutée colonialement en MAGHREB dit arabe, pour le compte colonial de l imposteur monde dit « arabe »

    Les « soumis » imazighénes et les Kabyles en particulier en se laissant « arabiser » sont complices, par leur défaitisme passé et présent, par leurs lâchetés et leurs renoncements à vivre LIBRES, en faisant allégeance au panarabisme colonial,en tamazgha occidentale, au Maroc,par exemple,les imazighénes sont soumis à cette allégeance, moubayaaa, tous les ans, dans des gestes humiliants de prosternation devant leurs maîtres coloniaux des tenants du pouvoir arabomusulman marocain,la monarchie arabe marocaine,complices passifs ,tels leurs aieux défaitistes ,depuis le 7é siécle , du drame arabe colonial qui les colonise ,leur fait subir une mutation en sujets »servils « du panarabisme et qui les déposséde de leurs terres TAMAZGHA et de leurs terres kabyles en particulier pour les transformer en terre du maghreb dit arabe!
    Nous sommes devenus la risée des peuples;le panarabisme colonial nous a dépossédés de nos terres et nous a transformés en mutants sous hommes arabisés de force par le « cheval de troie de l’arabisme colonial ,l islam.
    -La langue arabe est un poison que le panarabisme colonial fait avaler, chaque jour ,aux imazighénes en général et aux kabyles kabyles en particulier ,à leurs progénitures ,à leurs familles;d’ autres peuples de remplacement,ces bérbéres « arabisés » par le mahométisme ,servils supplétifs du colonialisme panarabiste,ont pris leur place.
    L’afrique a perdu son nord ,son amazighité,sa kabylité et devenue maghreb arabe !
    Au nom de quel droit des peuples la langue arabe,langue déliquescente ,archaique est elle plus légitime à remplacer notre langue maternelle « tamazight kabyle » ?

  8. Après les paroles satanique de ministre de l’intérieur et pour la première fois les poèmes de Moufdi Zakaria sur les hippies sur l’Entv ce complot pour pousser les algériens en sang Gaïd Salah et ton clan votre complot est tomber dans l’eau grâce a DIEU les ministères de l’intérieur de la défense et l’Entv a Alger normal et logique un fort séisme a Alger a tout moment pour éviter ce séisme pas d’élection et Gaïd Salah et ce pouvoir de démissionner le 6.12.2019.

  9. Mehdi Mountather a participer a la marche d’ Azazga le 4.12.2019 et a envoyer des messages pour Gaïd Salah sur le YouTube mais Gaïd Salah et son clan têtue comme pharaon ou pire donc mehdi mountather en gréve de la faim a Azazga le 8.9.10.11.12 Décembre 2019 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici