Disparition de l'anthropologue Nedjima Plantade

Disparition de l'anthropologue Nedjima Plantade

La guerre des femmes

J'ai connu Nedjima, sous son nom de jeune fille (Bitout), quand elle suivait mes cours à l'INALCO, pendant la période 1977-1979 où j'avais pris la succession de Lionel Galand. Dès cette époque, j'avais remarqué son intelligence vive, incisive, sa motivation scientifique, sa passion même.

Ses deux premiers ouvrages (La guerre des femmes, 1988 et L'honneur et l'amertume, 1993) ont immédiatement fait d'elle une grande figure des études berbères. Par leur finesse, leur profondeur et leur émotion aussi. C'était une anthropologue qui avait une compréhension à la fois très construite et profondément humaine de sa société et de sa culture. Sa solide formation universitaire, pluridisciplinaire, sa grande culture la protégeaient des simplifications, des enthousiasmes naïfs, des généralisations hâtives et des affirmations subjectives, trop fréquentes dans les champs qu'elle a parcourus.

Même si je ne la revoyais que par intermittence, nous sommes restés très proches au plan scientifique comme à celui de l'approche globale de la culture et de l'identité berbères. Au début des années 2000, elle fut à mes côtés l'un des acteurs essentiels, vigilante et décidée, de l'aventure, hélas inaboutie, de "La Maison de la culture berbère de France" (MCBF).

Déjà très malade, elle faisait l'effort et me faisait l'amitié de venir m'écouter quand je venais donner une conférence à Paris.

J'ai eu plaisir à publier dans l'Encyclopédie berbère plusieurs de ses contributions, sur des sujets centraux, toujours parfaitement documentées et fouillées : elle avait une parfaite maîtrise des thématiques qu'elle traitait.

Sa disparition est une perte cruelle pour sa famille ; c'est une grande perte pour les études berbères, auxquelles elle a contribué jusqu'au bout.

Notices parues dans l'Encyclopédie berbère :
- "Magie", XXX, 2010
- "Mauvais œil", XXXI, 2010
- "Nécromancie", XXXIV, 2012
- "Pluie", XXXVIII, 2015
- "Printemps", XXXVIII, 2015
- "Psyché", XXIX, 2015
- "Sacrifice (chez les Libyens, d'après Hérodote)", XLII, 2018 (sous presse)
- "Soleil", XLIII, 2018 (sous presse)
- "Sorcellerie", XLIII, 2018 (sous presse)

Salem CHAKER,
Professeur émérite des Universités.
Aix-Marseille Université.

 

Rubrique
French