Da da Ramdane est à nous

Da da Ramdane est à nous

Abane Ramdane

Grands-parents,  oncles, fils,  petits fils, cousins germains, n’ont qu’un seul nom dans leurs bouches tout au long de la journée…. Da -da Ramadane. Ce prénom emblématique, révolutionnaire, identitaire où combien symbolique pour le peuple kabyle et «  Algériens » est  quasiment squatté par les barons faux Moudjahines  issus du groupe  de Oudjda  qui se sont  accaparés de L’Algérie  en toute impunité depuis 56 ans  avec la bénédiction  de ces dits «  proches », qui s’autoproclament haut et fort  des  « dignes héritiers » du Grand Abane Ramdane.

Ces opportunistes notoires  laquais du régime  despotique, n’ont qu’un seul objectif manger, s’enrichir, remplir les poches et créer une noblesse virtuelle au nom de DA da Ramdane, comme ils aiment l’appelé sournoisement. En effet, ces immobilistes qui portent le même nom que cet indomptable et honorable révolutionnaire qui a marqué l’histoire contemporaine d’une pierre blanche, n’ont pas trouvé mieux que de s’aligner fièrement avec les bourreaux funestes, fossoyeurs de l’histoire qui gouvernent  le pays d’une main de fer depuis son assassinat. « Le Malheur des uns fait le bonheur des autres », ces dits manomètres aigrefins souillent une énième fois la  mémoire de ce grand patriote héros de tous les temps pour  satisfaire leurs tubes digestifs. Le plus grave et absurde, ces valets du vendre  participent   activement  et ouvertement   à la falsification de l’histoire et l’idiologie politico politicienne macabre  de la noble  révolution Algérienne,   afin de satisfaire les seigneurs tyrans. L’intérêt oblige, quelle platitude !  

Pis encore, ils n’ont jamais honoré la mémoire de ce révolutionnaire nationaliste aguerrie,   encore moins lui rendre un hommage digne du nom, excepté l’imminent professeur en médecine Belaid Abane, un homme humble et militant des droits de l’homme,  qui n’a ménagé aucun effort pour écrire des best Sellers  de l’histoire  sur la vie et le parcours de ce   grand  combattant, militant nationaliste de la première heure qui a combattu le colonialisme  et révolutionnaire par excellence, un héros qui reste la fierté du peuple Algérien.

Cependant, ces « mémorables cousins accros de la matière  », préfèrent assister    à des cérémonies, dates commémoratives nationales   et autres hommages officielles en présence des membres du gouvernement, état major militaires, élus locaux, et le FLN ; ils ne ratent jamais l’occasion, l’unique moyens de gagner des échelons, prouver leur fidélité au régime autocratique  et bien sûr une occasion idéale pour faire des affaires et  recevoir  des éloges et  récompenses pour le travail rendu. Toutefois, refusent toutes invitations  émanant  des associations culturelles, conférenciers, historiens, universitaires, formations politiques d’appositions et autres organismes indépendants. Seul,  l’intérêt prime  pour les « fameux  cousins  héritiers »  reste c’est du pipo ! 

Ils oublient qu’Abane est le grand-père, père, fils et frère de tous les Algériens. La vraie histoire des hommes humbles et honorables triomphera un jour, rien ne sert de courir devant un cheval de course.       

B.A pour Kabyle.com 

Rubrique
French