Les Amazighs deviendront-ils des apatrides au Maroc ?

1

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le Congrès Mondial Amazigh adresse une lettre ouverte au Chef du Gouvernement marocain, M. Saadedine El-Othmani pour dénoncer l’absence de la langue amazighe sur la future carte d’identité nationale marocaine.

Votre gouvernement a approuvé le 12 mars dernier le projet de loi n° 04.20 relatif à la nouvelle carte nationale d’identité électronique (CNIE). Ce projet a ensuite été transmis à la Chambre des Représentants le 3 juin en vue de son adoption.

Ce projet de loi prévoit que tous les renseignements inscrits sur la future carte d’identité seront transcrits en caractères arabes et latins (article 4 et suivants). La carte elle-même porterait également en caractères arabes et français les expressions « Royaume du Maroc » et « carte nationale d’identité ». Comme si les deux langues officielles du Maroc étaient l’arabe et le français.

Tamazight, langue autochtone du Maroc et de toute la région Afrique du nord et Sahara, consacrée « langue officielle » dans la Constitution marocaine (article 5), est exclue du nouveau document d’identité. Cela viole la loi fondamentale du pays et heurte de front l’identité amazighe de millions de citoyennes et citoyens de ce pays, spoliés d’une partie de leur être.

De plus, ce projet de loi et la carte telle qu’elle est conçue aujourd’hui, transgressent la loi organique n° 26-16 du 12/09/2019 portant sur la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe et notamment son article 21 qui stipule que « seront inscrits en langue amazighe, à côté de la langue arabe, les renseignements contenus dans les documents officiels suivants : la carte nationale d’identité, le passeport, le permis de conduire, les cartes de résidence des étrangers établis au Maroc, les différentes cartes personnelles et attestations délivrées par l’administration ».

En définitive, sur le plan juridique, le projet de loi n° 04.20 est anti-constitutionnel et illégal. Par ailleurs il témoigne une fois de plus, de la mauvaise volonté du gouvernement marocain de reconnaitre et de respecter pleinement l’amazighité du Maroc et il met en évidence le racisme et les discriminations institutionnels contre tout ce qui est amazigh dans ce pays. Cela prouve également que le lobby arabonationaliste et amazighophobe est fortement représenté dans les hautes sphères du pouvoir marocain et qu’il agit quotidiennement contre l’amazighité, même au mépris de la loi.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) dénonce fermement ces Marocains fonctionnaires de l’Etat ou élus, qui actionnent tous les freins à l’avènement d’un Maroc réconcilié avec son histoire, sa langue et sa culture authentiques amazighes et met en garde le gouvernement contre les agissements de ces porteurs du virus raciste anti-amazigh qui risquent de provoquer dangereusement l’instabilité dans le pays.

Aussi, le CMA exige du gouvernement marocain de modifier son projet de carte nationale d’identité pour le mettre en conformité avec la législation du pays, ce qui est la moindre des choses mais aussi de démettre immédiatement de leurs fonctions les principaux responsables de cet acte illégal, M. Abdelouafi Laftit, Ministre de l’intérieur et M. Mouhcine Yejjou, commissaire divisionnaire et chef du projet de la CNIE à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

Le CMA attend également du Parlement marocain un amendement de ce projet de loi dans le sens du respect des lois en vigueur et de l’histoire.

Veuillez agréer, Monsieur le Chef du gouvernement, l’expression de notre considération distinguée.

Paris, 3/06/2970 – 15/06/2020

Le Bureau du CMA.

1 COMMENTAIRE

  1. On sait bien qui a voulu un Maroc arabe, qui l’a créé, qui a mis sur le trône du Maroc le sultan arabe de Meknès M5, qui a écrasé la rébellion des berbères du Rif en 1925, qui les a obligé à se soumettre à l’autorité du sultan arabe de Meknès M5, et plus généralement qui a voulu et œuvré à un Maghreb arabe, d’ailleurs tout le monde sait très bien qui a défini et tracé les frontières de ses ex-territoires coloniaux et protectorats. Suivez mon regard. Ma question est “pourquoi”?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici