Forum des médias kabyles et amazighs 1ère édition

0
Forum des médias kabyles et amazighs 1ère édition

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Kabyle.com organisera en 2022 le 1er Forum des médias kabyles et amazighs.

Des rapports de force s’exercent entre mouvements, courants nationalistes sur le Web : nous devons tous veiller à protéger l’information. Des sites, des pages Facebook jouent le rôle de « rabatteurs ». Certains attirent le « grand public » vers des sites nationaux algériens, d’autres des structures ou des chapelles politiques.

L’esprit et la légitimité de Kabyle.com

Kabyle.com offre une tribune indépendante avec une ligne éditoriale impliquée sans être pour autant spécialement politisée. Nous avançons avec le plus grand nombre des Kabyles. Le média n’exerce aucune censure, favorise la liberté d’expression, prône l’union.

Nous appuyons l’idée d’une autodétermination de la Kabylie, d’indépendance, dans le seul but de protéger la Kabylie, son peuple et sa langue. Cette volonté est aujourd’hui majoritaire dans l’opinion kabyle.

Nous refusons tout mécénat.

Kabyle.com désir travailler avec l’ensemble des forces associatives, entrepreneuriales, éducatives

Notre travail de fond consiste à devenir un laboratoire d’innovations médiatiques pour la Kabylie et le peuple kabyle dans le monde.

Notre modèle économique et notre expérience

Le site est entièrement financé et entretenu par son fondateur.

Nous avons mis fin au modèle Google Adsense. D’ailleurs notre compte a été enlevé sans préavis et de façon totalement arbitraire sans explications.

Les annonceurs sur ce réseau avaient tendance à nos cataloguer dans le « Monde arabe », « monde oriental » ou « monde musulman ».

Nous nous sommes beaucoup trop investis dans la technique, l’hébergement (jusqu’à 1800€/an certaines années juste en frais d’hébergement). Nous avons dû faire face obligations personnelles et professionnelles, aux charges de plus en plus conséquentes, aux attaques des concurrents (Mohamed Saadi perd son procès contre Stéphane Arrami et Kabyle.com en cassation : affaire de l’information sur le dépôt des noms de rois berbères à l’INPI), attaques informatiques, rumeurs sans fondement sur l’origine de Stéphane Arrami qui est bien kabyle, mascarade de procès à l’encontre de notre correspondant Rabah Ben Amghar en Algérie sans la présence ni convocation indispensable de son Directeur de Publication.

Critiqués pour avoir mis en place de la publicité display, des bannières de publicité, des insertions publicitaires, notre vocation est de valoriser tous les services, les annonces qui servent à notre tissu économique kabyle. Nous nous donnons aussi tous les moyens de réussir, d’assurer une viabilité économique à notre projet avec une rentabilité jusqu’ici minime.

Nous développons à cet effet nos propres formats publicitaires HTML5 et vidéo, une régie, une place de marché pour aider l’auto-production et les marques kabyles.

Nous irons à la rencontre des gens

Pour évoluer, envisager de nouvelles façons de créer, d’informer, nous irons davantage vers nos publics.

Nous continuerons de nous investir contre la désinformation, les fake-news, de vérifier nos sources. Ce site représente beaucoup de travail et de sacrifices personnels pour son éditeur, de veille, d’archivage, de structuration, de relations presse, d’écriture, de mise en ligne, de partage, de relecture, du temps pour ses auteurs et rédacteurs.

Nous privilégions la conversion avec les lecteurs, la couverture des événements par des personnes passionnées, des citoyens, pas forcément des journalistes.

Nous différencions le flux d’informations concises et pertinentes (les infos en continu, en bref) des explorations traitées de manière plus approfondie (grands reportages, enquêtes, histoires hors du commun, interviews en face à face…).

Informer sur la répression et les atteintes aux libertés fondamentales

Cet événement portera le message de la cause kabyle et plus largement de la cause amazighe. Nous sommes solidaires des chrétiens en Kabylie qui luttent pour la liberté de culte et de conscience, des non-jeûneurs, des parents qui donnent des prénoms amazighs à leurs enfants et qui se voient inquiétés par les services d’État dans les pays d’Afrique du Nord ou ses ambassades.

Nous soutenons les porteurs de drapeaux amazighs emprisonnés par le pouvoir algérien, les avocats des militants des droits de l’homme particulièrement Maître Salah Dabouz en grève de la faim.

Nous défendons la liberté d’expression des blogueurs : Marzoug Touati,…

Nous témoignons de notre soutien aux militants amazighs politiques emprisonnés dans la Tamazgha et dans le monde, Nacer Zefzafi au Maroc, sans oublier les prisonniers politiques Catalans, Corses et Basques.

Nous pleurons la mort des Martyrs du Printemps Noir dont certains étaient en lien avec nous à nos débuts, de Matoub Lounès, Masin U Harun, celle de Kameleddine Fekkar le leader du peuple Mzab, le chanteur engagé Mbarek Oulaarbi (Mba) empoisonné au Maroc et de tant d’autres sacrifiés.

Aujourd’hui tous les Kabyles sans exception connaissent Kabyle.com, vous êtes nombreux à l’apprécier.

Nous avons besoin de votre participation à toutes et tous pour ensemble le faire perdurer et donner plus de force au message kabyle à l’international.

Vous pouvez d’ores et déjà nous contacter si vous êtes intéressés par cet événement. Le Forum des médias kabyles et amazighs est programmé pour avril 2022. Tous les professionnels de la communication, blogueurs, influenceurs, startups en lien avec la Kabylie et le monde amazigh sont les bienvenus.

Email : [email protected]

Stéphane ARRAMI, 27 août 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici