Escalade répressive du pouvoir algérien : rassemblement à Lyon

0

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Devant l’escalade répressive du pouvoir de fait en Algérie, plusieurs des acteurs de la société civile à Lyon ont pris l’initiative d’organiser un rassemblement ce jeudi 26 septembre devant le consulat d’Algérie à Lyon à 18h30, sis  126, rue Vauban 69006 Lyon pour exiger la libération de tous les détenus pour délits d’opinion.

Communiqué

Lakhdar Bouregaâ, Louisa Hanoune, Samira Messouci, Karim Tabbou, Samir Benlarbi, etc…
Tous les détenus d’opinion doivent être libérés !

Halte à la répression !

Tous au consulat d’Algérie à Lyon

126 rue Vauban 69006 Lyon

(accès : Métro A – station Massena – puis rue Massena ou Métro B – station Brotteaux – puis rue Vauban) Jeudi 26 septembre à 18h30

Il y a urgence !

Ces derniers jours, le pouvoir de fait en Algérie s’engage dans une escalade répressive dangereuse cherchant à imposer par la force ses décisions politiques à la population algérienne qui les rejettent en manifestant massivement.

Ainsi, dès ce vendredi 20 septembre, le chef d’état-major des armées a instruit la gendarmerie d’interdire aux populations des wilayas riveraines l’accès à Alger les vendredis et de sanctionner les auteurs.

Un nouveau chef de parti, Karim Tabbou, de l’UDS (Union Démocratique et Sociale) a été placé sous mandat de dépôt. 24 manifestants ont été interpellés le 13 septembre, lors du 30ème vendredi de manifestation. Des dizaines d’étudiants arrêtés lors des manifestations de ce mardi 17 septembre, pour le simple fait de manifester. Le militant Samir Benlarbi et l’activiste Fodil Boumala sont arrêtés. À qui le tour ?

Des dizaines et dizaines de militants, de citoyens, un héros de la lutte d’indépendance comme Lakhdar Bouregaâ, des chefs de partis comme Louisa Hanoune, du PT (Parti des Travailleurs), ou Karim Tabbou, de l’UDS, des activistes, des jeunes, comme Samira Messouci, élue du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), souvent pour le simple port du drapeau amazigh, sont maintenus arbitrairement depuis des mois dans les prisons pour leurs opinions, pour leurs positions politiques…

Le 23 septembre soit débuter le procès de Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs, incarcérée depuis le 9 mai pour ses positions politiques, tentative supplémentaire de criminaliser l’action politique….

Les menaces se font de plus en plus précises contre tous ceux qui émettent des opinions contraires aux décisions du régime, contre les militants, les activistes et responsables politiques s’y opposant… L’heure est grave…

Après le rassemblement du 20 juin devant le consulat d’Algérie à Lyon, pour la libération de Louisa Hanoune et de tous les détenus d’opinion, après la rencontre du 5 septembre à la mairie du 1er arrondissement soutenue par de nombreuses organisations à laquelle près de 150 personnes ont participé « pour la libération immédiate de tous les détenus d’opinion en Algérie », soyons solidaires du peuple algérien en lutte.

Nous vous appelons à soutenir la délégation qui demandera à être reçue par le consul général d’Algérie, en se rassemblant devant le consulat jeudi 26 septembre à 18h30.
Pour la libération immédiate de Louisa Hanoune, Lakhdar Bouregaâ, Samira Messouci, Karim Tabbou, et de tous les détenus d’opinion en Algérie !
Pour le respect des libertés démocratiques et du droit de manifester !

Avec le soutien de : Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Fédération du Rhône de la Libre Pensée, Mouvement de la Paix, Forum de Solidarité Euroméditerranéenne (FORSEM), Parti Ouvrier Indépendant (POI 69), Groupe de réflexion et d’actions métropolitain (GRAM), Collectif des Algériens de France (CAF), Nouveau Parti
Anticapitaliste (NPA 69), La France Insoumise Lyon 8ème, Europe Ecologie Les Verts (EELV 69), Association Tamurt, Association Jean El Mouhoub Amrouche, Union départementale Force Ouvrière (FO) du Rhône

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici