Coupe du monde de football 2026 : le panarabisme vole en éclats

Coupe du monde de football 2026 : le panarabisme vole en éclats

Face au trio Etats-Unis d’Amérique-Canada-Mexique, le Maroc était candidat pour accueillir la coupe du monde de football en 2026. Le 13 juin dernier à Moscou, la majorité des fédérations nationales de football ont voté en faveur du trio USA-Canada-Mexique. Le détail des votes montre que l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes, l’Irak, la Jordanie et le Liban ont voté en faveur du trio américain.


Ainsi, les prétendus « frères arabes » du Maroc ont voté contre le Maroc ! Par ce vote, le royaume des Saoud notamment, met en évidence clairement que ses vrais « frères », ce sont les Américains et non les Marocains. Le Maroc et les autres pays du nord de l’Afrique sont juste bons pour accueillir l’arabonationalisme et l’islamisme suscités et nourris par l’Arabie Saoudite et les micromonarchies du Golfe arabo-persique à coups de millions de pétrodollars.


Le Maroc et les pays du nord de l’Afrique devraient se rendre à l’évidence : Aucun Etat arabe du Moyen-Orient ne les prend au sérieux lorsqu’ils se définissent comme « arabes », tout simplement parce que tout le monde sait que les nord-Africains ne sont pas des Arabes. En conséquence, il est grand temps pour les pays du nord de l’Afrique de se décider enfin à se réconcilier sincèrement et pleinement avec leur identité historique amazighe et à rompre définitivement avec l’arabisme et l’islamisme.


Nous invitons donc instamment les Etats du nord de l’Afrique à :


- Abolir dans les Constitutions, les législations et les institutions nationales, toute référence officielle à l’arabité et à l’islamité,

- Abolir dans les Constitutions les articles qui mentionnent que « l’Islam est religion de l’Etat » et adopter le sécularisme conformément aux traditions autochtones nord-africaines,

- Affirmer que le socle identitaire des pays du nord de l’Afrique est amazigh et reconnaitre et promouvoir la diversité, notamment culturelle et linguistique,

- Abandonner la dénomination « Maghreb Arabe » et la remplacer par l’Union nord-africaine,

- Quitter la Ligue Arabe,

- Quitter l’organisation de la coopération islamique,

- Ouvrir la frontière algéro-marocaine,

- Présenter une candidature commune Algérie-Maroc-Tunisie pour organiser la coupe du monde de football en 2030.


Il est urgent d’en finir avec les hypocrisies politiques et idéologiques destructrices de nos pays, de notre personnalité et de nos aspirations à l’épanouissement et à la liberté.


Paris, 12/06/2968 – 24/06/2018


Le Bureau du CMA.

Pour avoir accès aux commentaires. Connectez-vous en tant que membre.