Comparution des citoyens indépendantistes kabyles à Larbaâ Nath Irathen

Comparution des citoyens indépendantistes kabyles à Larbaâ Nath Irathen

Les habitants de Larbaâ Nath Irathen, dont la majorité sont des militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), présents lors de la célébration du 14 juin, journée de la Nation Kabyle, ont été agressés par les services de répression du régime colonial algérien en 2017. Il y eu plusieurs arrestations. Les jeunes interpellés ont été contraints de signer un procès-verbal, sous les coups et les menaces de la police et des gendarmes qui occupent Fort-National. Ils ont été libérés grâce à la mobilisation des citoyens quelques heures après leur arrestation.

Mecharmek Juba, Karar Hamza et Kadem Yacine sont parmi les citoyens kabyles de Larbaâ Nath Irathen qui ne fuient pas l’injustice du régime mafieux algérien et refusent la subir sous de faux motifs. Ils sont convoqués à comparaître devant le tribunal de Larbaâ Nath Irathen le mercredi 10 octobre 2018 à 9 h sous prétexte d’avoir organisé un rassemblement illégal le 14 juin 2017 à la place Abane Ramdane. Ils sont poursuivis pour attroupement non armé, atteinte à l’ordre public et détérioration de bien d’autrui. Ils risquent ainsi jusqu’à 5 ans de prison ferme et une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 dinars.

Un appel est lancé au peuple kabyle pour rejoindre massivement le rassemblement qui aura lieu le mercredi 10 octobre 2018, à 8 h 30 du matin devant le tribunal de Larbaâ Nath Irathen, pour exiger la suspension immédiate de toutes les poursuites et procédures intentées contre des citoyens kabyles victimes de l’arbitraire du régime mafieux algérien. Les Kabyles ont sacrifié leur vie durant la guerre de libération pour que leurs enfants puissent vivre librement et dans la dignité.

Source : MAK

Rubrique