Communiqué du MAK – Ferhat Mehenni victime d’un coup monté

Le président du MAK et de l’Anavad, Ferhat Mehenni vient de sortir libre suite à la levée de la garde à vue qui lui a été signifiée ce mardi 18 mai en fin de matinée.

Mas Aselway a été victime d’une bande organisée qui aurait piraté sa carte bancaire et voulu l’impliquer dans une affaire qui ne le concerne ni de près ni de loin.

Aussitôt les vérifications d’usage terminées, Mas Ferhat Mehenni est sorti en Homme libre, sans qu’aucune poursuite ne soit retenue contre lui, ce qui n’est pas le cas des personnes impliquées dans cette affaire, lesquelles continuent d’être interrogées.

Dans les jours à venir nous apporterons certainement des éléments de réponse sur les tenants et aboutissants de cette « histoire » qui coïncide curieusement avec les annonces de l’Algérie de classer le MAK comme organisation « terroriste » (sic) ce jour-même et avec la campagne orchestrée depuis plusieurs mois pour discréditer Mas Aselway et le mouvement qu’il préside aux yeux de l’opinion internationale.

Mas Ferhat Mehenni tient à remercier vivement les centaines de militants et de sympathisants qui se sont rassemblés devant la préfecture de police du 17ème arrondissement de Paris aussitôt informés de la nouvelle de sa garde à vue, ainsi que Me Gérald Pandelon qui a fait un travail remarquable pour laver Mas Aselway de tout soupçon car ce dernier n’avait rien à faire dans ces milieux.

Aksel Améziane
Porte-parole de la Présidence de l’Anavad
Le 18/05/2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici