Communiqué des militants du mouvement Amazigh à l’occasion du 1er Mai 2010 à Bruxelles

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Imazighen (berbères) de Belgique ont manifesté le 1er Mai à Bruxelles

Nous, Imazighen (Berbères) de Belgique, avons participé à la célébration de la fête de la classe ouvrière en ce 1er mai 2010. Nous avons manifesté à Bruxelles en exhibant le drapeau multicolore Amazigh pour exprimer notre solidarité et nos préoccupations en ces temps de crise envers tout les travailleurs du monde entier et en particulier ceux des peuples opprimés.

Nous dénonçons :

La détérioration des conditions de vie du peuple autochtone Amazigh au Maroc et dans toute l’Afrique du Nord.

La non-assistance des pouvoirs publics au Maroc aux sinistrés des inondations, du froid et d’autres calamités naturelles qui se sont abattues ces dernières années sur le Maroc.

La persistance de l’état marocaine dans sa politique d’exclusion de la langue et la culture millénaire Amazighe et sa politique d’arabisation forcée des marocains. Cette politique raciste n’a engendré que l’intégrisme radical et le terrorisme dont souffre le monde entier et les marocains eux même.

L’intimidation des militants du mouvement Amazigh de la part des intégristes pan-arabistes-islamistes soutenus par les autorités Marocaines qui partagent avec eux la même idéologie.

La politique marocaine d’expulsion, et de dénuement des droits aux ressortissants des autres pays africains migrants refugié qui sont l’objet d’abus sexuel, d intimidations et de racisme au Maroc.

Nous condamnons :

Les interventions musclés et sauvages des autorités marocaines pour disperser les manifestations légitimes des populations Amazighes et des cadres diplômés dans toutes les régions du Maroc comme celles de Sidi Ifini, Sefrou, Tagejjit…

La répression du soulèvement civile en Kabylie et la séquestration des Marocains dans les camps de Tindouf par les généraux algériens qui persistent dans leur politique raciste à créer un état arabe étranger sur la terre de Tamazgha en Afrique du Nord

L’expulsion des familles et travailleurs humanitaires chrétiens d’origine étrangère comme c’est le cas du village de l’Espérance au moyen atlas, une région berbérophone du Maroc inutile. C’est pourtant un orphelinat qui est implanté au Maroc en toute légalité depuis plusieurs années. Cet orphelinat vient de perdre les parents adoptifs des 33 enfants abandonnés qui y sont accueillit et on ignore le traumatisme et l’impact psychique qu’aurait occasionné cette séparation douloureuse à ces enfants et leurs parents adoptifs.

La politique du régime dictatorial et tyrannique libyen qui continu a opprimer et à intimider la communauté Amazigh de Libye. Les régions montagneuses d’Afren, refuge pour un peuple berbère nié a connu l’année passée des affrontements entre les populations Amzigh de cette région et les sbires panarabistes soutenu par les forces de l’ordre du régime sanguinaire en place.

Le dénigrement et les insultes proférés par les sbires du régime tyrannique Egyptien et ses pseudo-media envers Imazighen après le match de football qui s’est déroulé entre les équipes nationales égyptienne et algérienne pour les qualifications au mondial. Un pseudo-artiste égyptien a même interprété une chanson insultante des Amazigh et elle actuellement sur le web.

Le refoulement en 10 décembre 2009 de Mr Ferhat Mehenni, Président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, de la Tunisie, un pays Amazigh sous la tyrannie du Président Ben Ali, un farouche dictateur pan-arabiste

Nos revendications:

L’officialisation de la langue Amazigh qui est la langue maternelle de plusieurs millions de marocains et autonomie pour toutes les régions berbérophones au Maroc

Annulation des listes racistes interdisant au parent de donner des prénoms Amazighs à leur progéniture

Demandons à l’UE d’obliger l’état marocaine à respecter les accords internationaux sur les droit de l’homme et en particulier l’accord du statut avance qui lie l’UE et le Maroc et qui stipule clairement que l’état marocain doit respecter et promouvoir les valeur d’un état de droit.  

Retrait immédiat du Maroc de ladite « ligue arabe » et demandons à la communauté internationale de considérer cette organisation illégitime parce que c’est un regroupement basé sur le sang et la race qui sont tout a fait contradictoire aux valeurs humaine de modernité et rationalisme

Demandons a toutes les Instituions et Organisations Européennes (syndicats, ONG, etc.) d’arrêter leur politique d’assimilation des Imazighen à des Arabes. Les Imazighen et les arabes ont deux cultures et des langues entièrement différentes

Les états d’Afrique du nord doivent expressément inclure les régions des Berbérophones dans leurs projets de développement du territoire et d’amélioration de la qualité de vie des Imazighen.

Enfin, nous exprimons notre solidarité avec tous les peuples qui aspirent à la liberté et la paix.

Imazighen de Belgique tamaynut.be@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici