L’Algérie classée État colonial illégitime en Kabylie

L’Algérie classée État colonial illégitime en Kabylie

DÉCRET DE L’ANAVAD (Gouvernement Kabyle) PORTANT CLASSIFICATION DE L’ÉTAT ALGÉRIEN EN TANT QU’ÉTAT COLONIAL ILLÉGITIME

– Considérant le débarquement français le 16/06/1830 à Sidi Ferruch contre lequel la Kabylie s’était battue avec plus de 15.000 hommes
– Considérant le décret du ministre français des armées, le général Schneider, en date du 14/10/1839 par lequel l’Algérie et son Etat ont été créés
– Considérant la bataille d’Icerriden sous le commandement de Lalla Fadma N Summer, le 24/06/1857 opposée aux généraux français Randon, Mac Mahon et Mangin…
– Considérant l’annexion illégale de la Kabylie par l’Algérie française et que n’atteste aucun acte juridique de reddition ou de soumission du peuple kabyle
– Considérant l’historique insurrection de toute la Kabylie au printemps 1871 pour rejeter l’autorité coloniale et qui avait mobilisé plus de 250.000 hommes
– Considérant le Mouvement de résistance animé par la Kabylie de 1926 à 1954
– Considérant la déclaration du 1er novembre 1954 faite par la Kabylie
– Considérant la guerre d’Algérie menée pour l’essentiel par la Kabylie et les Aurès
– Considérant le transfert par la France de la gestion de l’Etat colonial algérien à des militaires indigènes en date du 05/07/1962 et ayant reconduit le statut colonisé du peuple kabyle et ayant violé la constituante de 1962.
– Considérant l’occupation militaire de la Kabylie par l’Algérie et le déni d’existence opposée à celle-ci depuis 1962
– Considérant la guerre de Kabylie de 1963-1965 et la condamnation à mort par l’Algérie du Chef de l’insurrection kabyle, Hocine Ait Ahmed pour « sécession »
– Considérant le bras de fer toujours en cours entre l’Etat colonial algérien et la Kabylie
– Considérant la répression exercée par l’Algérie contre le peuple kabyle, sans discontinuer depuis 1962
– Considérant la mise sur pied de l’Anavad, le Gouvernement Provisoire Kabyle en exil, le 01/06/2010
– Considérant l’installation de l’Imni, le Parlement Kabyle, le 02/09/2020

Le président de l’Anavad, après consultation des instances du MAK et du Gouvernement Provisoire Kabyle en exil,
Décrète :

Article 1 : L’Algérie est classée en tant qu’Etat colonial en Kabylie
Article 2 : La Kabylie est depuis 1857 un pays sous occupation coloniale.
Article 3 : Le peuple kabyle a pour droit et pour devoir d’exercer son autodétermination pour mettre un terme à la colonisation de sa patrie, la Kabylie.
Article 4 : Le présent décret est envoyé aux Nations Unies (Secrétaire Général, Conseil de Sécurité et Assemblée Générale)
Article 5 : Le présent décret est publié au Journal officiel de l’Anavad
Article 6 : Il prend effet à partir de sa publication au Journal Officiel

Exil, le 25/05/2021
Signé : Mas Aselway, Ferḥat At Sεid (MEHENNI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici