Home Monde 4ème Congrès de l’État Pied-Noir

4ème Congrès de l’État Pied-Noir

3

Partager, c'est prendre soin de notre culture !

Le 4ème Congrès des Présidents de Structures de l’Etat Pied-Noir aura lieu les 24 et 25 janvier 2020 à Montpellier et à Saint Jean de Vedas.

D’importantes décisions internationales y seront annoncées.

Les Pieds-Noirs : un Peuple, une Nation, un État, un Territoire, une Jeunesse

Ensemble, les Pieds- Noirs, leurs alliés, leurs amis, leurs sympathisants, forment un Peuple, une Nation, qui se dresse pour assumer son destin dans le cadre du droit international des Peuples à disposer d’eux-mêmes.

Ce Peuple et cette Nation, dans le droit fil de la Charte de l’Organisation des Nations Unies, en approuvant toutes ses recommandations et en respectant tous ses commandements, ont demandé à un Gouvernement , sorti de leur sein, de doter les Pieds-Noirs d’un Territoire, d’une Constitution et d’un État dans le cadre de la Convention de Montevideo du 26 décembre 1933 et de la Déclaration Universelle des Droits des Peuples, adoptée à Alger le 4 juillet 1976.

C’est désormais un acte accompli. L’Etat Pied-Noir dit Fédération des Deux Rives (FDR) est devenu un Etat de Souveraineté Fonctionnelle devant les Nations du Monde.

L’Etat, le Conseil d’État, l’Assemblée Nationale, le Conseil des Ministres et Conseil Supérieur de la Magistrature ont été créés. Le Drapeau flotte. L’Hymne est chanté. La Constitution est appliquée. La Doctrine porte ses effets. 

L’État a un nom : la Fédération des Deux Rives.

Méditerranéens convaincus, les Pieds Noirs du Monde veulent être, sans autre armes que le Verbe et l’Amour fraternel, des médiateurs et des vecteurs afin que le lac intérieur de la civilisation méditerranéenne ne devienne ni une poubelle, ni un cimetière mais reste un phare de l’humanité, lui qui en fut le berceau.

Ils adoptent la prophétie d’Isaïe que les Nations Unies ont gravée sur le marbre devant leur siège international  : “Et ils devront forger leurs épées en socs et leurs lances en cisailles. Une nation ne lèvera pas l’épée contre une nation, et ils n’apprendront plus la guerre”.

Leur principal atout : leur jeunesse.

http://etat-pied-noir.eu/

Drapeau Etat Pied Noir
Drapeau Etat Pied Noir

3 Commentaires

  1. Interessant comme info.Pour sortir des guerres mémorielles il faudrait faire une convention quadripartite entre les Français, les pieds noirs; les harkis et le gouvernement algérien
    En tant que pied noir, je n’ai rien de commun avec les Français à part la langue.En revanche, je me s’ns une sorte de cousin avec les Algériens car nous sommes de la même terre.

  2. Les pieds noirs sont des nords africains comme le reste des autres arabes ou berbères.Les pieds noirs ont travaillé très dure en Algérie et ce pays Algérie existe grâce à tous les pieds noirs .Sans les pieds noirs l”existence d”Algérie n’existera pas.Les pieds noirs devraient avoir les mêmes droits que les berbères et surtout Les Arabes qui dirigent et gouvernent le pays.Les pieds noirs sont des hêtres humains comme les arabes qui introduce les lois contre les berbères et les pieds noirs.Les pieds noirs auraient été bien contents de vivre ensembles avec les berbères et les arabes.Les pieds noirs n’etaient Pas tous dans l”OAS,même l’OAS forçait les pieds noirs à rester par force pour rester en Algérie.Je souhaite bonne chance et bon courage à tous les pieds noirs honnêtes et sérieux à un bon future.

  3. Mesdames, Messieurs,
    Nous sommes naturellement construits par le limon de la terre qui nous a vus naître.
    C’est en ces termes que je ne cesse de m’exprimer sur la scène internationale.
    Comme les Berbères et les Arabes, les Pieds-Noirs que nous sommes ont le droit de vivre libres et égaux sur leur lieu de naissaince : l’Algérie.
    A condition de se respecter mutuellement et de s’entraider pour construire l’avenir de leur Patrie commune, les trois peuples sont en droit et en devoir de prendre en mains leur destin dans le cadre de la Déclaration Universelle des Droits des Peuples, signée à Alger le 4 juillet 1976.
    Les Pieds-Noirs ont créé un Etat, la Fédération des Deux Rives, le 1er Octobre 2016.
    Sa capitale européenne est le Château de Julhans, situé dans les Bouches du Rhône en France, dont nous demandons la restitution dans le cadre d’une propriété et d’une gestion partagées.
    Nous sommes des partisans d’une juste répartition des richesses et d’une économie participative.
    J’assume actuellement la Présidence de cet Etat, après Maître Pierre Courbis et le Professeur Pierre Granès.
    Je suis ouvert à toutes les rencontres avec les autorités arabes et les autorités berbères.
    Les uns et les autres, nous ne pourrons jamais rien construire de positif sans commencer par discuter autour de la même table.
    La délégation de notre Etat que je conduirai sera composée de
    – Maître Jean-Paul Alberca, Président du Conseil d’Etat,
    – Maître Pierre Courbis, Président du Conseil Constitutionnel,
    – Docteur Guy Suarez, Ministre des Cultes,
    – Monsieur René Pico, Président de l’Assemblée Nationale,
    – Monsieur Jean-Claude Intartaglia, Président du Conseil des Ministres,
    – L’Ingénieur Jean-Jacques Sala, Ministre des Territoires.
    Nous disposons d’une Constitution qui confirme notre totale neutralité.
    La Fédération des Deux Rives ne s’est pas dotée d’une armée et, encore moins, d’un Ministère de la Défense Nationale.
    Notre devise d’Etat est : la paix pour seule combat, phrase tirée d’un texte d’Albert Camus.
    Dans le même état d’esprit, nous sommes à la disposition des autorités françaises et espagnoles.
    Votre publication détient désormais la priorité et la propriété internationale de cette déclaration.
    Il est en votre pouvoir de la propager ou de la stopper.
    Tous les documents souhaités sur notre Nation sont à la disposition de celles et ceux qui veulent s’informer.
    Nos objectifs sont la Paix, la Prospérité et le développement durable en Mer Méditerranée et en Mer Noire.
    Tous les combats fratricides entre peuples méditerranéens doivent cesser immédiatement, sans préalable, ni discussion.
    La Pandémie que nos peuples subissent tous ensemble et contre laquelle nous luttons tous ensemble devrait nous faire comprendre que rien de grand ne peut se faire sans un certain détachement des conflits anciens.
    A ce jour : li fet met ! Le passé est mort !
    Jacques Villard
    Président de la Fédération des Deux Rives,
    Sisyphe, le 25 juin 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici