Interview de Wissem Zizi du Collectif des Femmes de Vgayet

Interview de Wissem Zizi du Collectif des Femmes de Vgayet

Interview

Wissem Zizi, originaire d’Aokas, est étudiante à l’université de Vgayet en Kabylie. Militante féministe depuis plusieurs années déjà, elle est membre actif du CFB, un collectif destiné au combat des femmes dans la wilaya de Vgayet et au-delà. Dans cette entretien, elle revient sur les activités de son organisation et sur les idées dont il fait la promotion.

Bonjour Wissem et merci d'avoir accepté cette interview. Premièrement, une présentation de votre collectif CFB à nos lecteurs.

Le Collectif Femmes de Béjaia (Vgayet) se compose de militantes de longue date, d'étudiantes et de travailleuses. Il a été créé après plusieurs réunions, le 25 novembre, lors des préparatifs de la commémoration de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Sa mission est de combattre toute forme de violence exercée contre les femmes.

Le combat féministe et pour l’égalité des sexes semble en recul ces dernières années et votre collectif a relevé le défi de relancer le combat. D'ailleurs, on en parle beaucoup dans la presse,  les réseaux sociaux etc. Comment vous est venue l'idée de sa création et qui sont les personnes impliquées?

L'idée de la création du CFB était venue comme une réponse à notre désir de créer un espace de débat autour de la condition de la femme et de structurer les énergies féminines qui adhèrent à nos idées et à notre combat.

Pensez-vous que la société adhère facilement à vos idées ou éprouvez-vous des difficultés et des obstacles à transmettre vos messages d'émancipation de la femme des préjugés qui minent notre société?

Certainement, il est difficile d'exposer nos idées progressistes à une société telle que la nôtre sans se heurter à quelques réactions négatives mais compréhensibles. Sur le terrain, on trouve toujours des difficultés mais n'empêche que ce n’est pas cela qui va nous arrêter. Nous savons où nous avons mis les pieds, c’est l’essence même de notre combat. On croit à  une société égalitaire et on luttera pour l'imposer sans relâche et malgré les entraves qui peuvent se dresser sur notre chemin

Pensez-vous que les idées égalitaires ont une chance d’être acceptées dans une société qui, semble-t-il, est de plus en plus gagnée par l’islamisme et où la tradition pèse encore de tout son poids ?  

Justement, c’est parce qu’il y a cet état de fait que nous avons décidé d’agir. Notre combat se situe à ce niveau, car, il faut le dire, nous évoluons dans une société misogyne, patriarcale et il est de notre devoir, d’abord en tant que femmes, puis en tant que collectif féministe, de lutter pour changer autour de nous la vision ségrégative qui étouffe la femme et la subordonne.

Être féministe ne veut pas dire être contre l'homme mais plutôt contre le patriarcat, contre toute forme d'oppression envers les femmes.

Et la question de l'égalité concerne aussi bien l'homme que la femme. Aussi, la question de l’égalité des sexes ne concerne pas uniquement les sociétés dites musulmanes, car partout dans le monde, y compris dans les sociétés occidentales dites développées, la femme est toujours victime de discrimination et de violence, et ce à cause du système capitaliste qui est foncièrement inégalitaire et que se nourrit même des inégalités. C’est pour toutes ces raisons que notre ligne, en tant que collectif investi dans la lutte féministe, s’inscrit dans une démarche anticapitaliste (lutte de classes), puisque nous sommes convaincus que sans la disparition de la domination de classe et l’exploitation de l’homme par l’homme, des inégalités il y en aura toujours.

Un dernier mot d'une féministe, un message !

Nous profitons de cette tribune que vous nous avez offerte pour lancer un appel à toutes les femmes de s'organiser en associations et collectifs afin d'agrandir le mouvement et d'aboutir à une plus large sensibilisation.

Il ne peut y avoir d'émancipation des femmes sans l'émancipation de toute la société et il ne peut y avoir d'émancipation de toutes les sociétés sans l'émancipation des femmes.


Entretien réalisé par Benhamouche Amar

Diaporama
Rubriques

Commentaires

Soumis par Agajdur (non vérifié) dim 15/04/2018 - 16:11

Je cite:
"... Aussi, la question de l’égalité des sexes ne concerne pas uniquement les sociétés dites musulmanes, car partout dans le monde, y compris dans les sociétés occidentales dites développées, la femme est toujours victime de discrimination et de violence, et ce à cause du système capitaliste qui est foncièrement inégalitaire et que se nourrit même des inégalités. C’est pour toutes ces raisons que notre ligne, en tant que collectif investi dans la lutte féministe, s’inscrit dans une démarche anticapitaliste (lutte de classes), puisque nous sommes convaincus que sans la disparition de la domination de classe et l’exploitation de l’homme par l’homme, des inégalités il y en aura toujours. ..."

Je ne suis pas aussi sur que vous Madame !
L'egalite' des "sex", des "moyens" ou celle(egalite') des Droits ???

Tous les efforts investis dans ce genre de mouvements, ont abouti a la reconnaissance que les normes projete'es ne sont applicables qu'au sein d'un couple, ou il y a "regulation" et Lois", sinon l'egalite' en question concernerait tout simplement les personnes en general - et cela est proclame' partout...
Vous semblez donc etre concerne'e par les normes sociales, sans cependant specifier la societe' vise'e par votre action/projet - Je ne peut que considerer que cela est restraint a la Kabylie. Ce qui necessairement induit quune reconnaissance de la particularite' de la societe' Kabyle, c.a.d. celle de la Societe' Kabyle tout court. Des lors, le sujet devient celui des normes sociales etregles et Lois. Helas, ce projet rentre alors dans l'agenda politique... et la Kabylie ne jouit pas encore de la liberte' de s'auto-reguler... gerer. Vous inserrez un probleme dans un autre ! Si votre association active hors des structures et institutions du MAK, seule organisation a considerer le veritable proble des Kabyles hommes et femmes, alors il rentre dans un agenda colonial du regime colonial d'alger et necessairement, la domination de celle-ci(Kabylie) par ce dernier.
Au sein du MAK, l'egalite' en question est CONSACRE'E, alors qu'au sein de la societe' Algerienne(vous parlez de "Presse Nationale" la reception de vos effortd et demandes ne peut etre que le regime. Vous sollicitez ce dernier a foutre son nez davantage dans les normes sociales Kabyles - ce qu'il fait deja a merveille. Il a acces et control sur les enfants des kabyles, hommes et femmes, comme couple, et fait un travail d'abrutissement incontestable et conforme a sa doctrine directrice "Islamisme" - Le regime algerien est un regime islamiste, tout comme l'est celui d'espagne, de france et de pas mal d'autres pays. Les femmes et hommes d'interet dans le sujet en question sont deja programme's - a l'age enfantin, a l'abrutissement, moyennant l'ecole - du regime biensur - La seule chance de reussite de votre agenda, tel devine', est a inscrire dans le combat liberateur du MAK, sinon c'est de la foutaise !

Soumis par DaKaci (non vérifié) mar 17/04/2018 - 05:08

Je lis que vous ecrivez : "Le Collectif Femmes de Béjaia (Vgayet) ". Alors la vous mettez Vgayet entre parenthese et Bejaia sans parenthese ?? DOnc notre Kabyle et le nom de nos villes doient aller a la parenthese. Mass Benhamouche vous etes nul!!!!!! C'est Bejaia qui doit etre mis en parenthese.
Et Tout mon soutien a cette femme!
PS: Je n'arretes pas d'eduquer nos Kabyles face a leur non sense mais jusqua quand ???

Soumis par Stéphane ARRAMI mar 17/04/2018 - 12:18

En réponse à par DaKaci (non vérifié)

L'ajout du terme Vgayet est du ressort de Kabyle.com. Nous avons ici respecté le nom officiel de l'association, marquant comme vous notre volonté de rétablir les noms authentiques, en ajoutant Vgayet d'où cette parenthèse.
Votre comportement impulsif et votre insulte méritent des excuses.
Le mot Vgayet est en évidence dans le titre, dans l'accroche de l'article, répété à plusieurs reprises, vous poussez le bouchon vraiment trop loin par votre sectarisme !

Soumis par DaKaci (non vérifié) mar 17/04/2018 - 14:41

En réponse à par Stéphane ARRAMI

Mon cher Stephane, mes excuses si quelqu'un de votre journal est offusque. C'etait la frustration qui parlait. Le nom de cette association utilise Bejaia comme nom de ville ? il est temps de la corriger meme si les autorites peuvent refuser ce nom ce qui est pratiquement sure. Mais c'est a nous de faire sure que l'on recupere notre heritage foncier, linguistique, politique et culturel. De nos jours il faut savoir "vendre" sa culture et les images et mots sont tres important. Quand je vois par example des Imazighen utiliser des mots comme "tribus" pour identifier les habitants d'un village perche dans une montagne, cela me donne une crise de nerf car un Suisse ne feras jamais la meme chose. C'est le laisser aller total et le manque de cohesion dans nos debats et notre dissemination de l'information qui a besoin d'un bon coup d'eponge. Passons a l'etape superieur , regardons ce que les communautes et peuples respectes font et arretons de rabacher ce que les autres nous ont colles.

Soumis par Ablate (non vérifié) mar 17/04/2018 - 13:27

Y'a un truc que je ne pige pas, la propagande arabo-islamiste soutient que les kabyles sont islamisés depuis le 7ème siècle, alors que le célèbre historien ibn khaldoun qui a d'ailleurs aussi vécu à Bgayet au 14ème siècle, affirme que les berbères avaient adopté les coutumes juives. Pourquoi ne nous dit-on pas la vérité sur nos vrais ancêtres ?

Soumis par Anonyme (non vérifié) mer 18/04/2018 - 05:22

En réponse à par Ablate (non vérifié)

Non Ibn Khaldun n'a jamais mentionné que Izwawen ancêtres des populations de Bougie et Tizi étaient des juifs ou avaient une quelconque relation avec eux. Je défie quiconque d'apporter la preuve dans son livre intitulé Histoire des Berbères où il parle de tous les Berbères. D'ailleurs, il n' y a aucun vestige archéologique juif ou chrétien appartenant aux berbères de la région de Kabylie datant des époques Numides. Je défie quiconque de prouver le contraire. Les berbères qui s'étaient judaïsés puis christianisés sont les Numides puis les Zénètes comme Kahina de la tribu Djrawa (Idjrawen) branche de Zenata (Iznaten). Or les ancêtres des des populations de Bougie et Tizi n'étaient pas des Numides, car, le Grand Massinissa originaire de Khenchla et non de Kabylie, a fondé Numidia à Cirta. Elle englobait Les territoires de l'Est Algérien, Cirta ou Constantine, les Aurès, Madaure ou Mdaourouche, Hiponne, Annaba, Guelma, Skikda... et de l'actuelle Tunisia. Donc, les habitants de ces régions qui sont les premiers Numides. Ce n'est qu'après son expansion vers l'ouest que Massinissa a annexé les territoires de Kabylie, centre et ouest d'Algérie. Tous les personnages historiques, religieux, militaires ou politiques berbères étaient non Azwaws ancêtres des Kabyles.

Soumis par Ablate (non vérifié) mer 18/04/2018 - 15:56

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

@anonyme
Vous dans le déni cher monsieur. Ibn Khaldoun a bien vécu à Bgayet au 14ème siècle. Les kabyles de Bgayet sont un mélange d'izwawen et d'ikutamien. Je suis originaire de Bgayet, et tous mes ancêtres sont de Bgayet ou des environs. Nous on a toujours dit Bgayet avec un "B". Vous affirmez des choses sans les avoir vérifiées, et vous citez des auteurs sans les avoir lu. Ibn Khaldoun dit bien que les berbères de Numidie avaient des coutumes juives.

Soumis par DaKaci (non vérifié) ven 20/04/2018 - 03:01

En réponse à par Ablate (non vérifié)

Tu racontes n'importe quoi! je suis un enfant de l'Huma Ouvazine ,Vgayet! et je n'ai jamais entendu "Bgayet" de ma vie.
Vgayet ? oui tous les jours depuis ma naissance.

Soumis par Samy Aziar (non vérifié) mer 18/04/2018 - 19:52

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

Si la Numidie n'englobait pas d'après toi au temps de Massinissa l'actuelle Kabylie,eh bien la Numidie n'était pas l'Algérie actuelle ,puisqu'elle n'englobait que sa partie orientale et la partie occidentale de la Tunisie .Donc la Numidie n'est pas l'ancêtre de l'Algérie et cette dernière ,est plutôt une création coloniale française datant de 1839.......

Soumis par Anonyme (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 06:58

En réponse à par Samy Aziar (non vérifié)

Ablate, le livre d'Ibn Khaldun, ''Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale'', en format pdf existe en 4 volumes, en français et en arabe, sur Google. Tu n'a qu'à taper le susdit titre et tu pourras les lire. Je te défie de me montrer qu'Ibn Khaldun y avait écrit ce que tu affirmes ,``les Kabyles avaient des coutumes juives``, ni même, ``les berbères de Numidie avaient des coutumes juives``. Tout ce qu'il avait affirmé est que les Berbères judaïsés n'étaient ni Izwawen (Zwawa) ni Ikutamen (Kutama), mais, des Zénètes (Iznaten). Puis, même si l'on admet qu'il avait écrit que ``les berbères de Numidie avaient des coutumes juives``, cela ne peut en aucun cas dire que les Zwawa sont compris parmi les Numides, puisque leur nom n'a existé dans les références historiques qu'après la conquête musulmane au moyen âge. Ni les Byzantins ni les Romains n'avaient parlé des Zwawa. Puis, il n'y a aucune preuve historique ou génétique que certains populations cités par les historiens Romains, comme les Jubalènes, sont les ancêtres des Zwawa. Celui qui n'est pas d'accord n'a qu'à montrer des preuves irréfutables.
La Numidie lors de sa création par Massinissa l'Aurassien n'englobait pas la Kabylie actuelle. Son noyau était Cirta, les Aures, situés dans l'actuelle Algérie, tout l'Est Algérien actuel et l'ouest de l'actuelle Tunisie. Ce n'est qu'après que Le Grand Massinissa a étendu son royaume pour englober tout le territoire restant de l'actuelle Algérie. Il n'y a aucun des grands états dans l'histoire qui dès le départ englobait une grand étendue territoriale. En Berbérie centrale ou l'actuelle Algérie, il n'y avait pas d'état ou de royaume avant celui de Massinissa. C'est pour cela que son état est considéré comme l'ancêtre de l'état Algérien. Il a été créé bien avant la création des états français, anglais, allemands, autrichien, espagnole, polonais, russe, hongrois, scandinaves..fondés pour la plus part au moyen âge.
L'état Algérien est la continuité historique du royaume de Numidia. Les Algériens sont la continuité génétique des Numides. Donc, l'Algérie ne peut être un création française alors qu'elle avait un état, un territoire bien longtemps avant ceux de la France. Ce qui est par contre sûre et certain est que ni une race, ni des gènes, ni un peuple, ni un état politique Kabyles n'ont existé dans l’histoire. Le nom Kabyle issu du mot arabe kabayle, pluriel du mot kabila qui signifie tribu, a été donné par les généraux Français, après 1830, aux populations du massif de Djerdjer nommés Izwawen ( Zwawa en arabe) depuis le moyen âge. Donc une création très récente. Il y a même un grand doute sur l'existence des Zwawa dans l'actuel massif de Djerdjer ou dans l'actuelle Algérie avant la conquête musulmane, puisqu’aucune trace de leur nom n'existe dans les références historiques Byzantine ou Arabe du moyen âge, ou archéologique, contrairement aux Berbères Ikutamen du nord constatinois ou les noms des autres tribus berbères. comme Iznaten.

Soumis par Anonyme (non vérifié) lun 23/04/2018 - 18:33

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

Et t'as oublié le puissant et riche royaume massaessyle (Numidie occidentale) de Syphax (dont le noyau était la région de l'actuelle Ain Timouchent en Oranie ) qui couvrait l'ouest et le centre,toute la région de Bougie et de Jijel de l'actuelle Algérie jusqu'à l'oued El kbir et qui à l'extrême entendue dans son extension,recouvrait même la ville de Cirta.....

Soumis par Anonyme (non vérifié) jeu 19/04/2018 - 23:05

En réponse à par Samy Aziar (non vérifié)

J'ai donné des preuves que l'Algérie en tant qu'état et en tant que pays a existé sous un autre nom, Numidia, mais, tu ne l'admets pas, pour la simple raison évidente que tu es inculte et analphabètesans aucun niveau d'instruction. Puis tu affirmes sans preuves que l'Algérie n'a jamais existé dans l'histoire, donc ta parole c'est de la foutaise, elle n'a aucune valeur, puisque émane d'un inculte. Si tu veux démontrer le contraire que tu n'es ni inculte ni analphabète, je te lance le défie suivant: donne moi le nom d'un état politique berbère avec ses frontières dans les actuels Maroc ou Tunisie au temps pré période de Massinissa ou pendant son époque ou après celle-ci, et que cet état a démarré d'une partie incluse dans les frontières du Maroc ou de la Tunisie actuelle. Il y a une catégories de gens soi-disant Algériens, qui ont tant de haine pour l'Algérie. La raison est qu'ils sont issus de familles qui avaient collaboré avec les militaires français pour tuer les hommes résistants zwawa et violer leurs femmes et filles.

Soumis par Takitount (non vérifié) ven 20/04/2018 - 06:40

En réponse à par Anonyme (non vérifié)

@anonyme
Non cher monsieur, l'Algérie est bien une pure invention de la France coloniale. Jamais une carte n'avait mentionné auparavant les frontières telqu'elles ont été tracées par le colonisateur, qui ne cherchait qu'à spolier et s'approprier de nouveaux territoires et leurs richesses. Les imposteurs et usurpateurs du pouvoir ne sont que de serviles supplétifs de la France, chargés de continuer à fournir des hydrocarbures de façon pérenne. Quant aux turcs ottomans ils n'occupaient que quelques villes du littoral (Alger, Bgayet, Jijel) d'où ils pouvaient continuer à commettre leurs actes de piraterie.

Soumis par Anonyme (non vérifié) dim 22/04/2018 - 17:02

En réponse à par Takitount (non vérifié)

Chers Monsieur Takitount, si tu n’arrives pas a relever les défis que je te vais te lancer dans le présent message, alors, tes paroles n'ont et n’auront aucune valeur scientifique, c’est du khorti.
Voici ma réponse, concernant tes fausses affirmations, en utilisant ta propre logique, : jamais une carte n’avait mentionné auparavant les frontières qu’ont actuellement la France, la Grande Bretagne, l’Allemagne, la Russie, l’Espagne, la Russie, la Chine, les États-Unis d’Amérique etc… Je te lance le défie de me prouver le contraire. Tu n’as qu’à googler « France 1600« ou « cartes historiques France« , et tu verras que le territoire Français était plus petit par rapport à ce qu’il est maintenant. De même, pour tous les susdits pays. Pareil pour la région nommée Kabylie, ou ton thaddarth, Thakitount, leurs frontières n’ont jamais été mentionnées sur aucune carte géographique avant 1830. Pire encore, aucun état politique sous un autre nom englobant une partie ou toute l'actuelleaKabylie, et même nom le ``Kabylie`` n’ont jamais existé en histoire. Je te défie de prouver le contraire de ce que j’ai mentionné sur Takitount et la Kabylie. Pour ce qui est des frontières de l’actuelle Algérie, la preuve qu’elles étaient comme elles le sont depuis le temps de Massinissa et bien avant, c’est la présence de l’écriture Tifinagh chez les Touaregs et sur des sites archéologiques et dans tout le sud algérien, (situation inexistante au Maroc ou au Sahara occidental qu’il revendique), qui démontre la dépendance culturelle du Sud algérien vis-à-vis de son Nord. Même pour l’influence de la religion islamique et de la langue arabe chez les Touaregs, elle est similaire à celle sur les Berbères du Nord d’Algérie, car, ce sont eux qui avaient propagé l’islam et la langue Arabe parmi les Touaregs. Cette similarité culturelle et religieuse frappantes entre le sud et le nord algériens pendant toute l’histoire d l’Algérie prouve que les frontières de l’Algérie actuelle sont celles qui étaient depuis le Grand Roi Algérien Massinissa, fondateur du premier état politique Algérie. Pour terminer, il y a même des sites archéologiques Tifinagh au Niger, au Mali et au Burkina Faso. Donc, les frontières algériennes peuvent aller jusqu’à ces pays. Puis tu dis : « Quant aux turcs ottomans ils n'occupaient que quelques villes du littoral (Alger, Bgayet, Jijel) d'où ils pouvaient continuer à commettre leurs actes de piraterie. «. Je te défie de prouver cela par des références scientifques non coloniales françaises

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd><br /> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
French

Gagnez des cadeaux - Jeux-concours